J’avais emprunté à la médiathèque, l’année dernière pour Pâques, Pénélope la poule de Pâques d’Hubert Ben Kemoun et Stéphane Girel (éd. Père Castor Flammarion, 1998), un album jeunesse à partir de 3 ans. Lors de la chasse aux œufs, Pénélope, une petite poule en chocolat s’est si bien cachée pour devenir la Reine de Pâques que les enfants ne l’ont pas trouvée. Les heures puis les jours, les mois passent, au plus grand désespoir de Pénélope. Elle commence à fondre et  avoir faim. Comment toute cette aventure va-t-elle finir? Le texte d’Hubert Ben Kemoun est très poétique. A l’instar de Pénélope, nous passons par tout un tas d’émotions à sa lecture: la fierté de ne pas être découverte, puis la tristesse, la douleur, la solitude puis de nouveau la joie, etc. Il y a également un petit je ne sais quoi dans les illustrations simples et plutôt sombres (aux couleurs chocolat) qui rendent cette petite poule attachante.  Un bon moment de lecture avec cette légende de Pâques!

A noter qu’il existe une nouvelle version plus colorée et moins sombre de cet album avec toujours le même texte mais des illustrations de Jess Pauwels. J’espère que nous pourrons la lire, même si je pense que ce sera pour l’année prochaine…

Participation #176 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Animal: « Poule »

Participation #19 Contes & Légendes 2020 de Bidib