Étiquette : 6-9 ans (Page 1 of 5)

Au fil des pages avec Le grand méchant renard

J’emprunte à la médiathèque Le grand méchant renard de Benjamin Renner (éd. Delcourt, coll. Shampooing, 2015), une BD jeunesse à partir de 6 ans (voire plus grand compte-tenu du langage familier employé). Un renard est bien incapable de croquer la moindre poule de la ferme voisine et doit se contenter de navets. Il s’associe au loup pour un plan infaillible : voler les œufs d’une poule, les couver pour ensuite mieux les dévorer. Mais les poussins prennent le renard pour leur mère. Et le renard finit par se prendre d’affection pour eux, la situation lui échappant une fois de plus.

Cette BD sans cases enchaîne les situations les plus loufoques et attendrissantes avec un renard qui se dit grand méchant mais qui est complètement dépassé autant dans son rôle de prédateur que de parent improvisé. Sans oublier les autres animaux de la ferme comme une poule à la tête du Club d’extermination des renards et un chien de garde fainéant. Coup de cœur pour cette BD jeunesse hilarante qui s’amuse avec la parentalité et le déterminisme biologique et social! Il ne me reste plus qu’à voir son adaptation en dessin animé…

Challenge Petit Bac d’Enna #8 Catégorie Animal: « Renard »

Au fil des pages avec La chaise bleue

Nous empruntons à la médiathèque La chaise bleue de Claude Boujon (éd. L’école des loisirs, 1998), un album jeunesse à partir de 2/3 ans mais 6 ans ans selon l’éditeur. Escarbille (un loup) et Chaboudo (un chien) se promènent dans le désert lorsqu’ils découvrent une chaise bleue. S’ensuit alors toute une série de jeux d’enfant autour de cette chaise, les deux amis laissant libre cours à leur imagination débordante. Une histoire rigolote et loufoque! Une chaise ce n’est pas que pour s’y asseoir non?

L’auteur replonge le parent lecteur en enfance en détournant l’usage d’un objet du quotidien pour en faire des moments de jeu. Le jeune lecteur y retrouvera ses propres jeux ou des idées. D’ailleurs, il arrive très souvent qu’un enfant s’amuse plus avec des objets détournés que de vrais jouets comme le font les deux protagonistes de cette histoire. Un très bon moment de lecture mettant à l’honneur l’imagination!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Objet: « Chaise »

Au fil des pages avec L’homme montagne

J’emprunte à la médiathèque L’homme montagne  de Séverine Gauthier et Amélie Fléchais (éd. Delcourt Jeunesse, 2015), une BD jeunesse à partir de 6 ans. Grand-père se prépare pour son dernier voyage, ne pouvant plus avancer sous le poids des montagnes qui ont poussé sur son dos sa vie durant. Son petit-fils, un enfant décide de partir chercher le vent le plus puissant, un vent capable de soulever des montagnes et d’aider son grand-père vieillissant. L’enfant commence alors son premier voyage seul. De rencontres en épreuves, arrivera-t-il à tracer son propre chemin de vie?

Ce duo d’autrice-illustratrice (dont j’ai déjà lu Cœur de pierre pour Séverine Gauthier et la série Bergères Guerrières pour Amélie Fléchais) aborde avec poésie et philosophie le sens de la vie, le deuil d’un être cher et son souvenir, les racines d’une personne et leur rôle dans la construction de son identité… Les magnifiques illustrations dans les teintes marron-bleues accompagnent à merveille le texte doux et émouvant même si parfois non dénué d’humour comme lors de la rencontre de l’enfant avec trois cailloux qui ne vivent que pour descendre une unique fois la plus grande montagne. Sans oublier la symbolique des montagnes portées par Grand-père sur son dos comme récit de sa vie, le vent représenté sous forme d’un oiseau amical… Dans sa quête initiatique, chaque rencontre est un moment d’échanges, l’enfant se questionnant et en sortant grandi. Je me laisse ainsi emporter dans ce joli voyage onirique et initiatique! Coup de cœur pour ce magnifique conte initiatique!

Participation #31 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Conte initiatique

Au fil des pages avec Bulle

Nous empruntons à la médiathèque Bulle de Charlotte Demanie et Justine Brax (éd. De La Martinière Jeunesse, 2013), un album jeunesse grand format à partir de 6 ans. Coup de cœur pour cet album jeunesse aux superbes illustrations et qui raconte tout en tendresse et en poésie l’histoire d’une petite fille rêveuse et si légère qu’il lui est difficile de rester les pieds sur terre. Qu’il est bon de rêver! Quel beau voyage onirique!

Au fil des pages avec le tome 3 d’Amélia Fang

Je lis le tome 3 d’Amélia Fang, L’anniversaire tout moisi de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2019), un roman jeunesse fantasy à partir de 8 ans. C’est avec un plaisir non dissimulé que je retrouve Amélia et ses amis à Nocturnia. Si vous ne connaissez pas Amélia Fang, je vous déconseille de lire la suite et d’aller voir si ça vous tente mon billet sur les deux premiers tomes.

Ses 11 ans approchant, Amélia a prévu une superbe fête d’anniversaire dans un champ de citrouilles. En plein préparatif avec Trouille, sa citrouille de compagnie, elle se dispute avec sa mère, la comtesse Frivoletta. Au point de voir sa fête d’anniversaire compromise? D’autant qu’à l’école, l’arrivée d’un nouveau professeur de pâtisserie, M. Merveilleux la détourne de l’organisation de son anniversaire pour participer au concours de biscuits merveilleux, le premier prix étant une excursion à Citrouille-Land. Même ses amis, Florence et Grimaldi agissent bizarrement. Et si Amélia devait une nouvelle fois mener son enquête, secondée par Tangine?

Dans ce troisième tome, l’histoire est certes plus simple mais tout aussi plaisante. L’enquête d’Amélia l’amène à réfléchir sur l’importance des souvenirs, l’estime de soi, l’amitié et/ou l’amour, malgré les petites disputes qu’elle a pu avoir par exemple avec sa mère. Les illustrations de Laura Ellen Anderson en noir et blanc sont toujours aussi mignonnes et rigolotes. Il existe un tome 4 actuellement traduit que je me réserve pour le Halloween Challenge en octobre 2020. 

Le Mois Anglais de Lou, Titine et Lamousmé

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑