Étiquette : Challenge des 50 livres recommandés par Miyazaki

Billet de suivi: Challenge lecture des 50 livres recommandés par Miyazaki

J’avais repéré il y a quelques années un challenge de lecture proposé depuis 2014 par Bidib qui m’a plu, celui des 50 livres recommandés par Hayao Miyazaki. N’hésitez pas à aller sur son blog pour en savoir plus sur les règles de ce challenge sans limitation dans le temps.

A la lecture de cette liste, j’ai pu noter que j’en avais déjà lus certains quand j’étais (beaucoup) plus jeune et bien avant de bloguer: Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry (1), Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll (8), Les Aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle (9), 20.000 lieues sous les mers de Jules Verne (27), Robinson Crusoé de Daniel Defoe (32), L’île au trésor de Robert Louis Stevenson (33) et Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien (43). D’autres que je ne connais que sous leurs adaptations ciné/séries télévisées.

Ce n’est qu’en 2020 que j’ai commencé à pouvoir chroniquer des lectures en lien avec ce challenge en lisant par exemple Le jardin secret de Frances H. Burnett (6). Mais je n’avais pas pris le temps de faire un billet de suivi de ce challenge. C’est désormais chose faite. Voici la liste des 50 livres recommandés par Hayao Miyazaki et listés par Bidib:

  1. Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry (déjà LU)
  2. Les Aventures de Tit’Oignon de Gianni Rodari
  3. La Rose et l’Anneau de William Makepeace Thackeray
  4. The Little Bookroom d’Eleonor Farjeon
  5. Les Trois Mousquetaires d’Alexendre Dumas
  6. Le Jardin secret de Frances H. Burnett: Le jardin secret de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2010, 319 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et qui fut publié pour la première fois en 1911 et son adaptation en BD jeunesse avec le tome 1 du Jardin secret de Maud Begon, d’après Frances H. Burnett (éd. Dargaud, 2021) ou bien encore Le jardin secret de Brigitte Barrager, d’après Frances H. Burnett (éd. Deux Coqs d’Or, 2019), un album jeunesse à  partir de 3 ans
  7. Die Nibelungensage de Gustav Schalk
  8. Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, un roman paru pour la première fois en 1865 et que j’ai relu en lecture commune avec Blandine et dans différentes versions et/ou traductions, que ce soit des romans ou des albums illustrés: ici.
  9. Les Aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle (déjà LU)
  10. A Norwegian Farm de Marie Hamsun
  11. Le Petit Cheval bossu de Piotr Erchov
  12. Souvenirs entomologiques de Jean-Hanri Fabre
  13. Miracle Tales from old Japan. Buddhist Moral Tales de Tsutomu Mizukami
  14. La Mort d’Ivan Ilitch de Léon Tolstoï
  15. L’Aigle de la neuvième légion de Rosemary Sutcliff
  16. Winnie l’Ourson de A. A. Milne
  17. Les Princes du vent de Michel-Aimé Baudouy
  18. When Marnie Was There de Joan G. Robinson
  19. La Petite Maison dans la prairie – Un hiver sans fin de Laura Ingalls Wilder
  20. Le vent dans les saules de Kenneth Grahame: Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame (éd. Libretto, rééd. 2021, 215 pages), un roman jeunesse paru pour la première fois en 1908 et son adaptation en BD jeunesse en 4 tomes pour le premier cycle, Le Vent dans les Saules de Michel Plessix, d’après Kenneth Grahame (éd. Delcourt) (LU mais pas encore chroniqué en roman et en BD)
  21. The Ship That Flew d’Hilda Lewis
  22. Flambards de K. M. Peyton
  23. Tom et le jardin de minuit de Philippa Pearce: Tom et le jardin de minuit de Philippa Pearce (éd. Folio Junior, n°690, 237 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et son adaptation, Le jardin de minuit d’Edith, d’après Philippa Pearce (éd. Soleil, coll. Noctambule, 2015), une BD jeunesse (LU mais pas encore chroniqué en roman et en BD)
  24. Les Aventures de Tom Sawyer de Mark Twain
  25. The Restaurant of Many Orders de Keinji Miyazawa
  26. Heidi de Johanna Spyri
  27. 20 000 Lieues sous les mers de Jules Vernes (déjà LU)
  28. Les Chapardeurs de Mary Norton
  29. Nine Fairy Tales, and One More Thrown In for Good Measure de Karel Čapek
  30. Hirondelles et Amazones d’Arthur Ransome
  31. La Classe Volante d’Erich Kästner
  32. Robinson Crusoé de Daniel Defoe (déjà LU)
  33. L’Ile au trésor de Robert Louis Stevenson (déjà LU)
  34. Les Douze Mois de Samuil Marshak
  35. Tistou les pouces verts de Maurice Druon
  36. The Man Who Planted the Welsh Onions de Kim So-un
  37. Chroniques de l’étrange de Pu Songling
  38. Les Voyages du Docteur Dolittle de Hungh Lofting
  39. La Pérégrination vers l’Ouest de Wu Cheng’en
  40. Le Petit Lord Fauntleroy de Frances H. Burnett: Le Petit Lord Fauntleroy de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2019, n°116, 217 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans
  41. From the Mixed-Up Files of Mrs. Basil E. Frankweiler d’E. L. Konigsburg
  42. The Six Bullerby Children d’Astrid Lindgren
  43. Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien (déjà LU)
  44. Le Sorcier de Terremer d’Ursula K. Le Guin
  45. Le Cheval d’argent d’Elizabeth Goudge
  46. Nous étions cinq de Karel Polacek
  47. City Neighbor : The Story of Jane Addams de Clara Ingram Judson
  48. Une femme et le radium d’Eleanor Doorly
  49. The Otterbury Incident de Cecil Day-Lewis
  50. Les Patins d’argent de May M. Dodge

Nos lectures » Alice au Pays des Merveilles »

Pendant le Mois Anglais 2021, j’ai voulu cette année me replonger dans l’univers carrollien avec Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll (paru pour la première fois en 1865) et sa suite, De l’autre côté du miroir (paru pour la première fois en 1930). Et pour cette immersion dans le terrier du lapin blanc, j’ai été en bonne compagnie avec Blandine, le mois de juin ayant été ponctué de lectures communes avec elle. Nous reprenons toutes les deux cette immersion en septembre, mois dédié par le challenge A Year in England 2021 aux romans jeunesses. Partant d’un même texte, les versions traduites et illustrées que j’ai pu lire m’ont entraînée dans des ambiances et époques bien différentes, avec des Alice aux multiples visages et une préférence pour la traduction d’Henri Parisot.

Des versions classiques (texte intégral)

  • Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll et illustré par John Tenniel (1865)

Quand j’avais la vingtaine, après une discussion avec un ami qui venait de le lire après un long trajet en train, j’ai eu envie de découvrir l’œuvre originelle que je ne connaissais que par le dessin animé Disney. J’avais donc acheté Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, illustré par John Tenniel (illustrations en noir et blanc) et traduite par Jacques Papy (éd. Folio classique, 1994, rééd. 2003). Après avoir suivi par curiosité un lapin blanc dans son terrier, Alice une petite fille se retrouve plongée dans des aventures extraordinaires au pays des merveilles, celui du rêve.

  • Alice au Pays des Merveilles illustré par Benjamin Lacombe

Cette fois, je replonge dans l’univers carrollien d’Alice au Pays des Merveilles avec la version magnifiquement illustrée par Benjamin Lacombe et traduite par Henri Parisot (éd. Soleil, coll. Métamorphose, 2016), un roman jeunesse au grand format pour les adolescents, à partir de 13 ans avec une Alice se mouvant dans une ambiance gothique et parfois troublante. Dans la préface puis à la fin de l’ouvrage, il est rappelé la genèse de cette histoire, le travail de traduction pour garder l’esprit des jeux de mots et de langage et aussi des photos et des lettres de la correspondance de Lewis Carroll.

  • Alice au Pays des Merveilles illustré par Guillaume Sorel

J’ai également emprunté une autre version illustrée à partir de la même traduction française, celle d’Henri Parisot: Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll et illustré par Guillaume Sorel (éd. Rue de Sèvres, 2014), un roman jeunesse (classé aussi en BD jeunesse) à partir de 13 ans. Guillaume Sorel présente une Alice sous les traits d’une adolescente plus qu’une enfant et avec une apparence plus british et l’ancrant dans une époque victorienne. Les personnages rencontrés et lieux visités par Alice sont plus angoissants bien qu’enfantins au point que je me demande si c’est un rêve ou un cauchemar que fait la jeune fille.

  • Alice au Pays des Merveilles illustré par Helen Oxenbury

Encore une version d’Alice au Pays des Merveilles traduite par Henri Parisot et cette fois illustrée par Helen Oxenbury (éd. Flammarion, 1999), un roman jeunesse à partir de 12/13 ans. Helen Oxenbury présente Alice sous des traits d’une petite fille pleine d’esprit et de vie, dans des vêtements modernes. L’illustratrice alterne des illustrations en couleurs pastel et en noir et blanc dont il se dégage une douceur et une ambiance enfantine, espiègle et joyeuse où les personnages secondaires sont bien mis en avant. Et cette fois, nous avons la réponse a posteriori apportée par Lewis Carroll à Noël 1896 sur la devinette du Chapelier (« Pourquoi un corbeau ressemble-t-il à un bureau? »).

  • Alice au Pays des Merveilles illustré par Rébecca Dautremer

Je lis aussi Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, illustré par Rébecca Dautremer et traduit par Sophie Koechlin (éd. Gautier-Languereau, 2010), un roman jeunesse à partir de 13 ans. Rébecca Dautremer s’est éloignée de l’image que Lewis Carroll avait donnée d’Alice puisqu’ici, l’illustratrice en fait une petite fille brune très proche d’Alice Riddel, la petite fille pour qui Lewis Carroll avait écrit ce conte. Le décor fait plus penser aux années 50/60 et aux bayous de Louisiane (Alice évoluant dans les mangroves et la maison du lapin blanc étant sur pilotis par exemple).

Des versions abrégées

  • Alice au Pays des Merveilles de Sophie de Mullenheim et Paku

Nous lisons Alice au pays des merveilles de Sophie de Mullenheim et Paku, d’après le roman éponyme de Lewis Carroll (éd. Auzou, coll. Les p’tits classiques, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui est une version simplifiée joliment illustrée.

  • Alice au pays des merveilles, Dans le terrier du lapin blanc illustré par Éric Puybaret

Je lis aussi Alice au pays des merveilles, Dans le terrier du lapin blanc illustré par Éric Puybaret (éd. De la Martinière Jeunesse, 2015), un album jeunesse à partir de 6 ans et qui reprend les cinq premiers chapitres du roman originel, laissant pour la suite libre cours à l’imagination du lecteur. Un très bon moment de lecture! A noter qu’il existe une suite parue en 2017, A l’heure du thé avec le chapelier.

Des versions détournées/revisitées du conte

Des histoires reprenant le(s) personnage(s) du conte

  • Madame le Lapin Blanc de Gilles Bachelet

Je lis Madame le Lapin Blanc de Gilles Bachelet (éd. Seuil Jeunesse, 2012), un album jeunesse prenant le point de vue de la femme du célèbre lapin blanc toujours en retard d’Alice au Pays des Merveilles. Épouse et mère au foyer débordée, Madame le Lapin Blanc écrit à son journal son quotidien. Un très bon moment de lecture!

Des histoires qui m’ont fait penser à Alice au pays des merveilles

  • L’anniversaire de Pierre Mornet

En lecture commune avec Blandine, j’ai L’anniversaire de Pierre Mornet (éd. Autrement, 2013), un album jeunesse à partir de 8 ans et qui me replonge dans le monde de l’enfance avec une petite fille qui rencontre le jour de son anniversaire celle qui deviendra sa meilleure amie. Un bon moment de lecture plein de poésie, d’onirisme et d’imagination enfantine!

Pour d’autres idées de lectures autour d’Alice au Pays des Merveilles: Blandine.

Participation #36 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Billet thématique

Participation #58 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Tea-party

Participation #23 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie #Classique jeunesse

Participation #58 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Contes et légendes au jardin

Participation #20 au Challenge Cottagecore 2021 de MissyCornish #Jardin

Challenge des 50 livres recommandés par Miyazaki – Bidib (8)

Au fil des pages avec Le jardin secret

Le mois dernier, j’ai lu Le jardin secret de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2010, 319 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et qui fut publié pour la première fois en 1911. Mary Lennox a vécu aux Indes jusqu’au décès de ses parents, emportés par une épidémie de choléra et qui ne s’occupait pas d’elle. Âgée de 10 ans, renfermée et solitaire, elle est alors confiée à son oncle, Archibald Craven, un vieil homme riche, bossu et malheureux depuis le décès de sa femme dix ans auparavant et qui vit dans un manoir en Angleterre, dans la lande du Yorkshire.

Mais à peine arrivée dans ce manoir, son oncle repart une énième fois en voyage, la laissant seule avec les domestiques comme sa bonne, la jeune Martha Sowerby ou l’un des jardiniers, Ben Weatherstaff et son rouge-gorge. Dans ce manoir étrange, cette petite fille renfermée, maigrichonne, solitaire, insolente et curieuse va découvrir, entre autres, un jardin laissé à l’abandon sur ordre de son oncle, après le décès de sa femme. Mary se transforme alors de jour en jour, devenant de plus en plus attachante. La découverte de ce jardin et de l’amitié va ainsi bouleverser sa vie. Et qui sait, des autres habitants de ce manoir?

Comme dans La petite princesse, je retrouve des thèmes chers à l’autrice notamment l’importance de la magie et de l’amitié, le partage, la découverte de soi, le deuil, etc. Mais dans ce roman d’apprentissage, c’est surtout la Nature qui est mise en exergue. C’est à travers elle (et des amitiés qu’elle engendre) que l’héroïne arrive à vivre pleinement son enfance et à s’épanouir à l’instar de la Nature au printemps, en s’ouvrant aux autres, en se laissant aimer et aimer en retour, sur les conseils de Martha. Quelle joie et quel émerveillement lorsqu’elle découvre ce jardin! Un très bon moment de lecture avec ce roman d’apprentissage, un classique de la littérature jeunesse que je vous conseille de découvrir si vous ne l’avez pas lu enfant ou adolescent pour découvrir tous les secrets de ce manoir! Le texte très agréable à lire, à la fois tendre et poétique, est accompagné de jolies illustrations en noir et blanc de Monique Gaudriault et Jacques Rozier qui donnent vie aux protagonistes de l’histoire.

challenge lecture les 50 livres recommandé par Hayao Miyazaki

Challenge des 50 livres recommandés par Miyazaki – Bidib (6)

Avec ce roman jeunesse, je participe pour la première fois au challenge de lecture proposé depuis 2014 par Bidib du blog Ma Petite Médiathèque, Mon jardin secret se positionnant à la sixième place des livres recommandés par Hayao Miyazaki. Ci-joint le lien vers les règles de ce challenge sans limitation dans le temps. C’est le premier des 50 livres que je chronique mais en réalité, j’en ai déjà lus huit quand j’étais (beaucoup) plus jeune.

Pour un autre avis sur ce roman jeunesse: Blandine.

année

Participation #5 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine #aventure/quête initiatique

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Lieu: « Jardin »

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑