Étiquette : 3-6 ans (page 1 of 15)

Au fil des pages avec Noël de sapin

Nous lisons pour débuter nos lectures de Noël en cette fin novembre 2019 Noël de sapin de Michel Gay (éd. L’école des loisirs, 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dès les premières pages, cela m’a fait penser au conte d’Hans Christian Andersen, Le sapin. Un sapin est bien en peine lorsqu’il est retiré des siens pour servir de sapin de Noël. Une fois Noël passé, il est jeté, sans ménagement, à la poubelle avec d’autres décorations. Mais sa rencontre avec Camion-Poubelle va tout changer. Les illustrations sont simples comme nous avait habitué l’auteur avec Zou ou À trois, on a moins froid. Mais l’histoire, dans sa seconde partie, est attachante et dans l’esprit de Noël. Un joli conte de Noël qui se finit bien contrairement à celui d’Andersen!

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Participation #100 Je lis aussi des albums

Participation #27 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Végétal: « Sapin »

Au fil des pages avec Histoires de loups

Nous empruntons à la bibliothèque Histoires de loups de Mario Ramos (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Ce recueil  regroupe quatre histoires de l’auteur mettant en scène le loup et d’autres personnages des contes traditionnels dans des situations loufoques, drôles et invraisemblables, comme c’était déjà le cas dans Le code de la route.

Dans la première, C’est moi le plus fort, un loup rassasié – le Grand Méchant Loup – se pavane dans la forêt. Il effraie à chacune de ses rencontres ses interlocuteurs comme les trois petits cochons ou le Petit Chaperon rouge qui, par crainte, le confortent dans sa vantardise. Mais est-il vraiment le plus fort? Une espèce de petit crapaud le remettra-t-il à sa place? Dans cette histoire, l’auteur tourne en dérision le loup et aborde le thème du regard de l’autre.

Dans la deuxième, Mon ballon, l’auteur s’amuse à recréer la rencontre entre le loup et le Petit Chaperon rouge. En chemin pour aller chez sa grand-mère, le Petit Chaperon rouge chantonne la comptine « Promenons-nous dans les bois », son ballon à la main. Mais elle est interrompue à plusieurs reprises par des animaux pour le moins incongrus. Le loup ne rôderait-il pas? En se focalisant sur le ballon rouge, Mario Ramos met à rude épreuve les nerfs du jeune lecteur. La chute de l’histoire est inattendue et hilarante. Une histoire réussie pour rire de peur!

Dans le troisième, Le plus malin, il s’agit une fois encore d’une version détourné du conte du Petit Chaperon rouge, avec un loup qui finit par se retrouver piégé dans les habits de Mère-Grand. L’auteur s’amuse à malmener le loup de notre enfance qu’on finirait bien par plaindre. Pris pour Mère-Grand, il n’arrive même plus à faire peur à ceux qu’il croise, comme les trois petits cochons ou les sept nains. Un comble pour un Grand Méchant Loup! L’histoire est aussi drôle que les précédentes.

Enfin, dans la dernière, Le loup qui voulait être un mouton, il n’est plus question du Grand Méchant ou du Petit Chaperon rouge. Nous suivons un loup qui se déguise en mouton pensant ainsi réaliser son rêve: voler. Quelle drôle d’idée a priori! Et pourtant… Cet album jeunesse aborde avec tendresse le thème du rêve, de la curiosité et de l’acceptation de soi. Encore un bon moment de lecture autour de contes détournés! Que d’imagination chez Mario Ramos!

Participation #99 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Lecture: « Histoires »

Au fil des pages avec Dis Ours, tu sors?

Nous empruntons à la bibliothèque Dis Ours, tu sors? de Jory John et Benji Davies (éd. Little Urban, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans ce quatrième tome des aventures de Canard et d’Ours, Canard est tout enthousiaste en découvrant que la neige est tombée. Il se précipite chez Ours, son voisin et l’entraîne dehors, sans que ce dernier n’ait eu le temps de s’habiller chaudement. En tenue de bain sous la neige, Ours finit par tomber malade. Comment tout cela va-t-il se terminer? Pourra-t-il compter sur l’énergie de Canard pour se rétablir? Nous avons beaucoup apprécié ce duo aux caractères bien trempés mais diamétralement opposés, à l’instar de Bob & Marley. Forcément, entre un Canard surexcité voire un brin énervant/épuisant et un Ours grognon et un brin blasé, cela permet un enchaînement de situations hilarantes et de répliques percutantes. L’histoire est toute rigolote, le comique du texte sous forme de dialogues étant renforcé par la présentation dynamique des illustrations. Un vrai coup de cœur pour cet album jeunesse! Il ne nous reste plus qu’à dénicher les autres tomes.

Participation #95 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Animal: « Ours »

Au fil des pages avec L’abri

Avec ces derniers jours aussi froids et pluvieux qu’en hiver, nous empruntons à la bibliothèque L’abri de Céline Claire et Qin Leng (éd. Bayard Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jour de tempête, les animaux de la forêt se préparent à l’affronter en préparant en hâte leurs maisons, avec du bois et des provisions. Mais deux étrangers, deux frères ours, n’ont pas cette chance. Très méfiants, les autres animaux refusent, chacun leur tour, de leur ouvrir leur porte. Les deux frères arriveront-ils quand même à se mettre à l’abri? Cet album jeunesse aux jolies illustrations à l’aquarelle aborde les thèmes de la peur de l’autre, de l’entraide et de l’hospitalité. Un coup de cœur pour cet album jeunesse, bien dans l’esprit de Noël!

Participation #94 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Lieu: « Abri »

Au fil des pages avec Splat à la chasse aux citrouilles

Nous empruntons à la bibliothèque Splat à la chasse aux citrouilles de Rob Scotton (éd. Nathan, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Accompagné de Harry la souris, Splat le chat s’est vu confier une mission d’une grande importance par sa mère: aller récupérer une citrouille à la ferme d’à-côté, plutôt que de jouer dans les feuilles mortes. Parviendra-t-il à revenir avec une citrouille parfaite selon ses critères (orange, grosse et ronde)? Cette nouvelle histoire simple et rigolote de Splat se lit volontiers en cette période automnale. Le tout-petit peut facilement s’identifier à ce chat dans ses jeux d’enfants et ses facéties automnales. Nous la relirons à n’en pas douter l’année prochaine, au moment de préparer la citrouille d’Halloween.

Participation #89 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Végétal: « Citrouilles »

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑