Étiquette : 18 ans et plus

Au fil des pages avec le tome 1 des mystères de Honeychurch

Pour la lecture commune du Challenge British Mysteries du 7 mars 2020, je lis le tome 1 des Mystères de Honeychurch, Petits meurtres en héritage d’Hannah Dennison (éd. City Editions, 2018), un roman policier britannique. Venant de quitter sa célèbre émission de télévision « Fakes & Treasures », Kat Stanford projette d’ouvrir à Londres une boutique d’antiquités, notamment de jouets anciens, avec sa mère, Iris Stanford. Mais cette dernière, récemment veuve, en a décidé autrement en achetant une vieille bâtisse délabrée, le Logis du palefrenier qui fait partie du domaine de Honeychurch appartenant à Lady Edith, une comtesse. Kat Stanford quitte donc Londres pour se retrouver en pleine campagne anglaise, à Little Dipperton dans le Devon.

A peine arrivée auprès de sa mère, Kat Stanford ne sait plus que penser. Sa mère lui semble une inconnue tant elle lui paraît différente depuis le décès de son père, quelques mois plus tôt. Elle veut rester à tout prix dans cette demeure insalubre, malgré l’hostilité de son voisin, Eric Pugsley, un employé du domaine qui fait tout pour la faire fuir comme lui couper l’eau. Les incidents s’enchaînent. Mais pourquoi donc sa mère est-elle tellement attirée par l’histoire de ce manoir et de la famille Honeychurch? A cela se rajoute la disparition inquiétante de Gayla, la nurse du jeune fils Harry qui vient d’être renvoyée du domaine.

Beaucoup d’ingrédients dans ce premier tome sont classiques voire très stéréotypés comme la personnalité de la narratrice, Kat Stanford et sa vie sentimentale à la dérive. L’autrice ne fait pas preuve de grande originalité. Mais l’histoire reste tout de même plaisante à lire. Honeychurch ne manque pas de mystères: secrets de famille, disparition inquiétante, meurtre, jalousie et rivalités et même fantômes hantant le domaine. J’enchaîne les pages même si mes soupçons sur l’auteur du meurtre se sont vite confirmés. Ce n’est pas tant la résolution de ce meurtre qui importe dans ce roman que la révélation des secrets entourant par exemple la mère, Iris Stanford alias Kristalle Storm, autrice à succès de romans érotiques ou les liens unissant tout ce petit monde gravitant autour du manoir. Même le policier en charge de l’enquête, Shawn est un habitué de Honeychurch. Un bon moment de lecture cosy mystery! A ce jour, il existe quatre tomes de cette série et j’ai bien envie de lire le tome 2 pour découvrir d’autres mystères que cachent Honeychurch.

Pour d’autres avis sur ce roman policier: Isabelle et Lou.

Challenge British Mysteries de Hilde et Lou #LC – Cosy mysteries

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Crimes et Justice: « Meurtres »

Un premier RAT du Challenge British Mysteries 2020

Du 28 février au 1er mars 2020 s’est déroulé le premier RAT du Challenge British Mysteries organisé par Hilde et Lou. Pour ce marathon de lectures, je n’ai pas vraiment pu y participer comme je l’aurai voulu, à défaut d’avoir pu constituer dans les temps ma PAL. Heureusement, mars ne fait que commencer et qu’un second RAT est prévu.

Dans le thème, vendredi 28 février, je commence à lire Orages ordinaires de William Boyd, un polar se passant à Londres. Adam Krinded, un trentenaire se retrouve malgré lui désigné comme coupable d’un meurtre. Commence alors une descente aux enfers. Un suspens sombre et glauque!

Samedi 29 février, je continue un peu Orages ordinaires. Mais très vite, je laisse de côté ma lecture pour des lectures hors thème avec des albums jeunesse. Deux des albums jeunesse relus sont d’une autrice britannique, Emily Gravett. Nous relisons, en effet, Lièvre et Ours, Sous la neige et Les loups. Que d’humour so british encore!

Samedi soir, pas de lecture mais je regarde à la télé les épisodes 1 et 2 de la saison 3 de Poldark, adaptation des romans de Winston Graham. L’intrigue se déroule en Cornouailles, à la fin du XVIIIe siècle. 

Dimanche 1er mars, je continue la lecture d’Orages ordinaires de William Boyd et m’arrêterai au chapitre 17 (soit 165 pages lues).

Avant la fermeture de la médiathèque, je récupère enfin des livres pour le Challenge British Mysteries puisqu’il se déroule tout le mois de mars:

  • Agatha Raisin enquête, La quiche fatale de M.C. Beaton
  • Le mystère de High Street d’Anne Perry
  • L’hôtel hanté de Wilkie Collins
  • Seule contre la loi de Wilkie Collins
  • Le jardin secret de Frances H. Burnett
  • Miss Charity de Marie-Aude Murail.

En fin d’après-midi, nous lisons des albums jeunesse hors thème comme le tome 10 d’Ana Ana, Ana Ana est malade d’Alexis Dormal et Dominique Roques et Mon pingouin de Patagonie de Sylvie Rouch et Mélanie Allag.

Pour d’autres idées de lecture, les autres participants du RAT (surtout sur Instagram): Lou, Hilde, Aline, Bidib, Blandine, Clarabel et Shelbylit. Sans oublier les pompons de Chicky Poo.

Challenge British Mysteries de Hilde et Lou #RAT

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑