Étiquette : Challenge Petit Bac 2019 (Page 1 of 8)

Au fil des pages avec Joyeux Noël, Splat!

Nous empruntons à la bibliothèque Joyeux Noël, Splat! de Rob Scotton (éd. Nathan, 2012), un album jeunesse à partir de 3 ans. Après Halloween, nous retrouvons Splat le chat et Harry Souris dans les derniers préparatifs avant Noël: la lettre au Père Noël, le sapin de Noël et le repas du réveillon… Splat est toujours aussi gaffeur. Malgré sa bonne volonté, Splat enchaîne les bêtises et les maladresses, à en hérisser les poils de sa mère. Tout excité à l’idée de voir le Père Noël, il en perd le sommeil. Les cadeaux seront-ils quand même là le matin de Noël?

Un moment de lecture rigolo malgré un bémol pour moi qui n’apprécie pas du tout qu’on puisse dire à un enfant que le Père Noël ne distribue des cadeaux qu’aux enfants sages. Or dans cette histoire, c’est le fil conducteur pour enchaîner les gags de Splat.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités autour de l’album comme des puzzles de la couverture ou des coloriages de Splat. Nous nous amusons aussi autour des chiffres, des quantités et des grandeurs, par exemple en rangeant dans l’ordre croissant des cadeaux de Noël ou en décorant un sapin de Noël en comptant les décorations demandées. Pour des idées d’exploitation pédagogique, n’hésitez pas à aller sur les blogs de La Maternelle de Laurène ou de Chez Maicresse Karine.

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Challenge Christmas Time 2019 de Mya Rosa #Livre de Noël

Participation #117 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Dis Ours, tu sors?

Nous empruntons à la bibliothèque Dis Ours, tu sors? de Jory John et Benji Davies (éd. Little Urban, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans ce quatrième tome des aventures de Canard et d’Ours, Canard est tout enthousiaste en découvrant que la neige est tombée. Il se précipite chez Ours, son voisin et l’entraîne dehors, sans que ce dernier n’ait eu le temps de s’habiller chaudement. En tenue de bain sous la neige, Ours finit par tomber malade. Comment tout cela va-t-il se terminer? Pourra-t-il compter sur l’énergie de Canard pour se rétablir?

Nous avons beaucoup apprécié ce duo aux caractères bien trempés mais diamétralement opposés, à l’instar de Bob & Marley. Forcément, entre un Canard surexcité voire un brin énervant/épuisant et un Ours grognon et un brin blasé, cela permet un enchaînement de situations hilarantes et de répliques percutantes. L’histoire est toute rigolote, le comique du texte sous forme de dialogues étant renforcé par la présentation dynamique des illustrations. Un vrai coup de cœur pour cet album jeunesse! Il ne nous reste plus qu’à dénicher les autres tomes.

Participation #95 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Animal: « Ours »

Au fil des pages avec La petite poule rousse

Nous empruntons à la bibliothèque La petite poule rousse de Pierre Delye et Cécile Hudrisier (éd. Didier Jeunesse, 2011), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit d’une version très rigolote du conte traditionnel: une petite poule rousse trouve quelques grains de blé qu’elle plante. Le temps passe. Elle demande de l’aide à trois amis, un canard, un cochon et un chat. Mais aucun d’eux ne veut l’aider dans les différentes tâches qui permettront de déguster un bon gâteau: s’occuper du champ de blé, récolter le blé, en faire de la farine au moulin puis préparer le gâteau. Ils préfèrent se prélasser sur la plage. Mais en sentant la bonne odeur de gâteau, ils se précipitent chez la petite poule rousse. Comment cette dernière va-t-elle réagir? Les illustrations en collage et très colorées distillent ça et là des références pour le parent lecteur et sont pleines d’humour, comme par exemple les magazines lus par les personnages de l’histoire ou la décoration de la maison de la petite poule rousse. Les tout-petits apprécieront ce conte-randonnée qui aborde les thèmes du travail, du partage et de la patience.

Cet album jeunesse permet une riche exploitation pédagogique, que ce soit sur le cycle du blé, la fabrication de la farine, le cycle de vie de la poule (les cadres de poussins dans la maison de la poule rousse), les émotions par exemple. Pour prolonger la lecture, nous faisons des puzzles de la couverture de l’album, des jeux pour compter autour des personnages de l’album. Nous jouons également avec des cartes plastifiées faites à partir des illustrations de l’album. Nous fabriquons également un moulin à vent à partir d’un rouleau de papier toilette, aux couleurs de celui de l’album. Nous y rajoutons la poule rousse (une marionnette à doigts en feutrine que j’avais fabriquée) et un sac de farine. Nous avons également prévu de faire un gâteau en réajustant la recette de la petite poule rousse : une brioche au citron.

Participation #86 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Couleur: « Rousse »

Au fil des pages avec Le sortilège des enfants squelettes

J’emprunte à la bibliothèque Le sortilège des enfants squelettes de Sébastiaan Van Doninck (éd. Alice Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 6 ans et sous-titré « Une histoire un peu effrayante ». Cet album conte l’histoire d’une petite fille qui, allant seule dans la forêt ramasser des baies, est transformée en squelette par une vieille femme très en colère car considérant ces baies comme  les siennes. Elle part alors à la recherche des os d’un petit garçon qui aurait été ensorcelé de la même façon qu’elle par cette vieille femme. Nous suivons alors la petite fille à travers la forêt. De ses différentes rencontres avec les animaux de la forêt, parviendra-t-elle à redevenir humaine? Cet album jeunesse aborde le thème de l’entraide et de la solidarité à la façon d’une légende des temps anciens. Cet album jeunesse participe au Halloween Challenge en duo ce 27 octobre 2019 avec le Challenge de Bidib, Contes et légendes au pays d’Halloween.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Participation #79 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Partie du corps: « Squelettes »

Au fil des pages avec Amélia Fang

Dans le cadre de la lecture commune du Halloween Challenge prévue le 25 octobre 2019, je lis Amélia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2018), le premier tome d’une série de romans jeunesse à partir de 8 ans.  Nous suivons Amélia Fang, une jeune vampire qui se voit, à son grand désespoir, encore obligée de participer au bal barbare organisé, comme chaque année, par ses parents. Mais heureusement cette année, elle ne sera pas la seule enfant puisque le roi Vladimir viendra avec son fils Tangine, un vampire du même âge qu’elle. Mais Amélia va vite déchanter devant le caractère exécrable de Tangine qui va jusqu’à lui prendre Trouille, sa citrouille de compagnie. Elle va alors tout faire pour récupérer Trouille, aidée de ses fidèles amis -Florence Patata, une espèce rare de yéti et Dimitri Mort-de-faux, un faucheur de crapauds. Le trio ne sera pas au bout de ses surprises, entre mystères et secrets de famille, sans oublier les cruelles et maléfiques créatures des lumières.

Les illustrations complètent à merveille le texte plein d’humour et qui renverse les rôles tenus traditionnellement par les créatures de la nuit et celles des lumières. Les habitants de Nocturnia ont même peur des fées, des paillettes et autres créatures des lumières! Derrière toutes les extravagances et la cuisine  particulièrement peu ragoûtante de Nocturnia, ce monde nous apparaît bien plus proche de nous. Ce roman jeunesse d’aventures et d’amitié ravira les jeunes lecteurs qui pourront s’identifier aisément à Amélia et ses amis apprentis détectives. Ils dorment certes le jour mais vont à l’école la nuit, s’amusent et se chamaillent comme tout enfant de dix ans. Ce trio est très attachant et j’ai hâte de connaître la suite de leurs aventures.

C’est chose faite lors du Cosy Halloween du 22 au 24 octobre 2019 au cours duquel je lis le tome 2: Amélia Fang et les seigneurs licornes de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2019). En route vers Pailletteville pour continuer de percer le mystère entourant la mère de Tangine.  Sur le même ton que le précédent tome, cette suite est tout aussi drôle et pleine de rebondissements. Je retrouve avec plaisir les quatre protagonistes toujours aussi intrépides, inventifs et plein de vie – si je puis dire pour des vampires et autres gentilles créatures des ténèbres. Mais gare aux paillettes, licornes, fées ou autres anges chatons dans leur périple loin de Nocturnia! Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spolier la fin du premier tome. Un bon moment de lecture qui donnerait envie d’adopter une citrouille de compagnie!

Pour d’autres avis sur le tome 1, Amélia Fang et le bal barbare : Tiphanya (plus exactement Nine), Hilde et Lou.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT et #Cosy Halloween

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Prénom: « Amélia » et catégorie Animal: « Licornes »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑