Étiquette : 0-3 ans (page 1 of 2)

Au fil des pages avec Le vent m’a pris

Nous lisons Le vent m’a pris de Rascal (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2011), un album jeunesse pour les tout-petits. Par une journée automnale, le vent souffle fort et emporte, un à un, tous les vêtements d’un épouvantail. Les arbres aussi perdent leurs dernières feuilles. L’histoire est simple comme les illustrations mais permet une large exploitation pédagogique. Par exemple, il peut permettre d’apprendre le nom des vêtements et leur ordre pour s’habiller, les couleurs ou les parties du corps. Cela me rappelle d’une certaine façon Clown d’Elzbieta.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des puzzles de la couverture de l’album, des devinettes pour reconnaître les vêtements, un jeu pour déshabiller ou rhabiller l’épouvantail repéré sur le blog de La classe de WJL. Nous y rajoutons un oiseau et les trois feuilles à scotcher. Nous jouons également avec des cartes plastifiées fabriquées à partir des illustrations de l’album ainsi qu’avec des cartes à compter de 1 à 3.

Participation #83 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Vicky la petite sorcière

Nous empruntons à la bibliothèque, Vicky la petite sorcière de Marion Billet (éd. Lito, 2019), un album jeunesse cartonné à flaps, à partir de 10 mois. Vicky est une gentille sorcière qui par mégarde à transformer son chat Pelote en limace. Grâce aux flaps, le jeune lecteur doit vite l’aider à créer une nouvelle potion magique pour faire revenir Pelote. Y parviendra-t-il? Cet album jeunesse permet d’aborder avec les tout-petits un Halloween cosy, sans aucun frisson. Les illustrations sont simples et colorées avec de gentils monstres cachés au fil des pages. Tout mignon!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Participation #81 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Métier: « Sorcière »

Au fil des pages avec Ciao et la mer

Nous lisons Ciao et la mer de Sarah Khoury (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse pour les tout-petits. Nous plongeons avec Ciao, un lapin doudou, explorer les fonds marins à la rencontre du peuple de la mer: poissons, requin et plein d’autres animaux fascinants. Que de poésie dans ce petit album jeunesse aux très jolies illustrations! J’avais craqué sur la frimousse de Ciao dès que j’ai vu la couverture de l’album et nous ne le regrettons pas. Un vrai coup de cœur!

Pour prolonger la lecture, nous essayons de nommer d’autres animaux de la mer. Nous regardons aussi des photos et vidéos de raies manta par exemple dans la passe de Pouembout en Nouvelle-Calédonie, sur le blog de Balades naturalistes. Puis nous jouons avec un jeu de pêche magnétique.

Participation #72 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 catégorie Lieu: « Mer »

Au fil des pages sur le thème de l’école

Ce mois-ci, le thème du rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » est l’école. Cela est de circonstance, la rentrée scolaire venant d’avoir lieu. Tout l’été, nous avons lu plusieurs albums jeunesse pour préparer la rentrée scolaire en maternelle. Nous en avons emprunté à la bibliothèque, comme Un ours à l’école, Mon premier jour d’école et Tortue Pingouin. Voici les nôtres, sans ordre de préférence et la plupart à partir de 3 ans.

Nous lisons Petit Lapin Blanc à la maternelle de Marie-France Floury et Fabienne Boisnard (éd. Gautier-Laugereau, 2011), album jeunesse que nous avions déniché dans un range ta chambre. Dans cette histoire, Petit Lapin Blanc découvre le déroulement d’une journée type à l’école maternelle. Cela permet aux tout-petits de se préparer à leur premier jour d’école, même si chaque professeur des écoles a ses propres rituels pour sa classe. Nous avions d’ailleurs déjà fait des activités autour de cet album jeunesse en jouant et chantant la comptine « Petit escargot ».

Nous lisons également T’choupi fait la sieste de Thierry Courtin (éd. Nathan, 2004). Nous suivons T’choupi au moment de la sieste à l’école. Comme certain tout-petit, il lui est bien difficile d’arriver à s’endormir. Cet album jeunesse permet de poser ou reposer, si besoin était, l’importance de la sieste et les rituels qui l’accompagne tant à la maison qu’à l’école, même si les règles peuvent ne pas être les mêmes.

Puis nous lisons Gloups de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. L’école des loisirs, 2018). Nous suivons un petit gloupson, à la frimousse adorable, lors de sa première journée d’école. Nous retrouvons tous les moments clé d’une journée à l’école maternelle mais de façon un brin décalée. Gloups arrivera-t-il à terminer la journée sans dévorer personne? Nous avions bien rigolé à la lecture de cet album et apprécié les illustrations. Que de tentations pour ce « pôvre » Gloups! Comme dans les albums jeunesse précédents, cela permet de rappeler les règles à suivre en classe.

Nous lisons également Pop à l’école de Pierrick Bisinski et Alex Sanders (éd. L’école des loisirs, coll. Les lutins, 2018). Nous retrouvons avec plaisir ce dinosaure multicolore que nous avions découvert avec Pop mange de toutes les couleurs. Nous suivons cette fois-ci Pop lors d’une journée d’école et apprenons à compter jusqu’à 10.

Enfin, notre coup de cœur va pour Le monstre des couleurs va à l’école d’Anna Llenas (éd. Quatre fleuves, 2019), album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit de la suite de La couleur des émotions. Le monstre des couleurs se retrouve dans la peau d’un élève lors de sa première rentrée scolaire. Que d’émotions à gérer lors de son premier jour d’école!

Participation #4 Mon Bazar coloré

Participation #52 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Lieu : « École » et #10 catégorie Adjectif : « Petit »

Au fil des pages avec des livres en tissu

Réflexion du jour: y a-t-il un âge pour lire ou plus exactement pour écouter des histoires? Pour moi, non. Y a-t-il un moment dédié? Pour moi, non. Mais cela ne semble pas partager par tous les parents, comme cet anecdote d’hier: une mère disant à sa fille de 3 ou 4 ans qui lui tendait deux livres que ce n’était pas de son âge comme elle ne savait pas lire et que de toute façon l’histoire c’était seulement le soir avant de dormir. Et pour vous? Alors voici une petite sélection de livres en tissu pour les tout-petits pour leur donner le goût de la lecture, à manipuler, mâchouiller et regarder.

Tout d’abord, Rouge, noir, blanc de Francesca Ferri (éd. Quatre Fleuves, 2014): un livre en tissu avec la couverture en velours, une petite clochette glissée dans une page, des pages en « crissant » et des rubans. Nous y retrouvons des animaux en rouge, noir et blanc: fourmi, escargot ou renard par exemple. A chaque page, le nom de l’animal est indiqué avec une petite explication de son mode de vie. Un coup de cœur pour ce petit livre idéal pour exercer sa motricité fine, donner le goût des livres et pour l’éveil!

Puis, nous passons à un autre livre en tissu très coloré sur les animaux de la ferme (éd. Fisher Price, 2007). Un marque-page vache avec un grelot y est cousu. Ce jouet 1er âge permet aux tout-petits de se familiariser avec l’objet « livre » en le mâchouillant, en tournant les pages et en cherchant le petit poussin, parfois caché sous des rabats. Encore un joli livre en tissu avec des animaux souriants et tout rigolo!

Enfin, Mon premier imagier (éd. Piccolia, 2010), un autre livre-jouet en tissu avec des cubes en mousse qui offre plusieurs activités selon l’âge de l’enfant: d’abord découverte du livre puis lorsque le tout-petit est plus grand un cherche et trouve pour retrouver le cube avec les bonnes images. Ce livre permet ainsi développer éveil et motricité des plus petits. Pour chaque image, le nom est précisé, comme un crocodile, une voiture ou un réveil. Une approche rigolote avant de passer aux premiers imagiers cartonnés!

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑