Catégorie : Mini challenger (Page 1 of 19)

RAT Contes et légendes d’Inde 2022

Comme en juillet 2021, le mois de juillet 2022 débute par un RAT (read-a-thon/marathon de lectures) autour des contes et légendes d’Inde proposé conjointement par Hilde et Blandine pour les Étapes indiennes 2022 et  Bidib pour le challenge des contes et légendes 2022. Encore de chouettes moments de lecture et d’échange en cette fin de semaine à venir avec les autres participantes! Mais pas que.

Alors que vais-je lire pendant ce RAT? J’avais prévu d’aller à la médiathèque hier pour faire le plein de contes et légendes d’Inde mais ça n’a pas pu se faire. Pour le moment, je vais finir ma lecture anglaise en cours, en e-book, le tome 4 des Thés Meurtriers d’Oxford, Point de glas sage d’H.Y. Hanna (éd. Autoédition, 2022, 312 pages), un cosy mystery.

Il me reste également dans mes derniers emprunts à la médiathèques deux histoires se déroulant en Inde: Le livre de la jungle de Rudyard Kipling et Quentin Gréban (éd. Mijade, 2016, rééd. 2017), un album jeunesse grand format et Ranee Tara Sonia Chantal Anna de Mitali Perkins (éd. Bayard, 2021, 345 pages), un roman sur le destin de 5 femmes des années 60 aux années 2000 et qui avait fait l’objet d’une lecture commune dans le cadre des Étapes indiennes en mars dernier.

Samedi 2 juillet 2022, je continue et termine ce matin là où je m’étais arrêtée hier soir le tome 4 des Thés Meurtriers d’Oxford, Point de glas sage d’H.Y. Hanna, Gemma Rose ne pensant pas que Dame Clare Eccleston qui concourait à l’exposition féline de la fête de son village en présentant un de ses chats persans soit décédée d’une crise cardiaque.

J’ai pu aller à la médiathèque cet après-midi et ai emprunté un seul livre dans le thème des contes et légendes d’Inde et qui se déroule dans les montagnes enneigées de l’Himalaya: Le Maître des Neiges d’Isabelle Garcia-Chopin et Clémence Pollet (éd. Glénat, 2020), un album jeunesse à partir de 6 ans selon l’éditeur et aussi des nouveautés attendues comme Maman Oie Ours et le cousin catastrophe de Ryan T. Higgins (éd. Albin Michel Jeunesse, 2021) ou Tombée du Ciel des The Fan Brothers (éd. Little Urban, 2021)… Sitôt mon retour, nous lisons ces trois histoires.

Pour les histoires du soir: deux relectures avec Éléonore et le dinosaure d’Hollie Hugues et Sarah Massini (éd. Kimane, 2019, rééd. 2022), un album jeunesse à partir de 3 ans joliment illustré et dans lequel il est question de l’imagination des enfants et d’amitié et Les œufs verts au jambon de Dr. Seuss (éd. Ulysses Press, 1960, rééd. 2009), un album jeunesse rigolo à partir de 3 ans dans lequel Sam c’est moi tente de persuader un vieux grincheux de manger des œufs verts au jambon.

En soirée, je reprends et finis de lire Notting Hill with Love… Actually d’Ali McNamara (éd. Bragelonne, coll. Milady Romance, 2013, 526 pages), un roman feel-good repéré chez Fondant.

Dimanche 3 juillet 2022, nous lisons dans la matinée le tome 1 de Linette, Les pieds qui poussent de Catherine Romat et Jean-Philippe Peyraud (éd. Les éditions de la Gouttière, rééd. 2018, 2022), une BD jeunesse sans texte, tendre et rigolote à partir de 3/4 ans et que j’avais achetée lors des 48h BD en avril 2022 avec l’histoire de Linette, une petite fille débordant d’imagination qui voudrait bien aider sa mère au potager. 

Pour les histoires du soir: deux relectures avec Les Souris à la plage de Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1986, rééd. 2020) et Onze chatons dans un sac de Noboru Baba (éd. 2024, 2020), deux albums jeunesse à partir de 3 ans.

En soirée, je finis ce marathon de lectures en commençant à lire Les enfants sont rois de Delphine de Vigan (éd. Gallimard, 2021, 348 pages), un roman policier se déroulant dans l’univers des réseaux sociaux.

Pour d’autres idées de lectures indiennes, les autres participantes: Hilde, Bidib, Blandine (IG), Nathalie (IG)…

Participation #4 Les Étapes Indiennes 2022 de Hilde et Blandine #RAT

Participation # Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #RAT

RAT du Mois Anglais 2022

Je participe du 24 au  26 juin 2022 au RAT  du Mois Anglais 2022 (read-a-thon/marathon de lectures). Encore de chouettes moments de lecture et d’échange au fil du week-end à venir avec les autres participants! Mais pas que. Ce sera aussi l’occasion de partager des gourmandises comme dimanche avec Syl, Isabelle et leurs marmitonnes.

Alors que vais-je lire pendant ce RAT? Je vais piocher dans ma PAL anglaise qui continue d’évoluer en fonction de mes dernières lectures et mes derniers emprunts/achats. Ce sont surtout des romans, que ce soit jeunesse ou adulte.

Pour d’autres idées de lectures et de gourmandises anglaises, les autres participantes: Alexielle, MissyCornish, Guilan, Purple Velvet, Bidib.

***

Vendredi 24 juin 2022, j’ai prévu de finir de lire les derniers chapitres d’un roman policier fantastique, Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton (éd. Sonatine, 2019, 540 pages). Hier soir, je me suis arrêtée au chapitre 54 (sur les 60). Grâce à ses « hôtes », Aiden Bishop parviendra-t-il à débusquer à temps le coupable et ainsi avoir une chance de se sauver, avec Anna, de la boucle temporelle dans lequel il est enfermé à Blackheath House? Le dénouement est proche… Un bon moment de lecture avec ce roman policier addictif, surprenant à la façon d’un cluedo et dans lequel tous les morceaux du puzzle ou plus exactement des indices de l’enquête s’emboîtent à la fin!

Puis je commence à lire les premiers chapitres du Petit guide du crime à l’usage des ladies de Manda Collins (éd. J’ai lu, n°13312, 2021, 314 pages), une romance policière « ennemies to lovers » se déroulant en 1865. Lady Katherine Bascomb est une jeune veuve qui détient la Gazette de Londres et qui s’associe à à ce titre décide d’enquêter sur une série de meurtres qui secouent Londres depuis plusieurs semaines sans que l’inspecteur Eversham en charge de l’enquête n’arrive à arrêter le coupable.

Après la kermesse de l’école de mon mini lutin et les deux lectures du soir (Ana Ana est malade (T10) d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2017, rééd. 2020) et Drôle de coccinelle d’Alissia Waeles et Angie Aubert (éd. Ebla Jeunesse, 2021)), je reprends en soirée ma lecture du Petit guide du crime à l’usage des ladies. Un bon moment de lecture avec ce duo!

Samedi 25 juin 2022, je commence la journée en terminant les derniers chapitres du Petit guide du crime à l’usage des ladies. Un bon moment de lecture légère!

En fin d’après-midi, je commence les premiers chapitres de Notting Hill with Love… Actually d’Ali McNamara (éd. Bragelonne, coll. Milady Romance, 2013, 526 pages), un roman feel-good repéré chez Fondant.

En soirée, je lis Épouse-moi si tu l’oses d’Amandine Weber (éd. Sudarènes, 2021, 375 pages), une romance contemporaine se déroulant entre la Grèce, Londres et les États-Unis entre Amy, une riche héritière qui travaille avec son père et Alexi, un milliardaire et père d’un jeune garçon Julian. J’avais bien apprécié et beaucoup ri lorsque j’avais lu Mon boss & moi (éd. Sudarènes, 2017, 805 pages), humour que je n’ai pas retrouvé ici.

Dimanche 26 juin 2022 en soirée, je finis le week-end en lisant en e-book La femme savante de Lord Livesey  d’Audrey Harrison (éd. Autoédition, 2018, 268 pages), une romance historique se déroulant à l’époque de la Régence anglaise, lors d’une fête chez Lord Livesey, sa sœur ayant sélectionné quelques femmes à marier, Lord Livesey étant un jeune veuf de 28 ans et père de trois jeunes filles. Parmi ces femmes, il y a Phoebe Westbrook qui est venue pour faire plaisir à ses parents sans véritable espoir d’être choisie, préférant passer du temps dans la bibliothèque plutôt que de courtiser le jeune lord. Et si pourtant ils étaient faits l’un pour l’autre? Un moment de lecture plaisant!

Petit bilan de ce RAT: Finalement peu de lectures ce week-end puisque nous l’avons passé en famille.

Billet de suivi: Le Mois Anglais 2022

Comme déjà depuis plusieurs années, je participe tout au long du mois de juin 2022 au challenge Le Mois Anglais 2022. Un  programme facultatif a été prévu par deux des trois coorganisatrices Lou et Titine, Cryssilda ne pouvant se joindre à elles cette année pour l’organisation. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leurs blogs.

J’ai d’ores et déjà prévu une PAL pour l’occasion avec des livres déjà présents dans ma PAL de l’année dernière, que ce soit en jeunesse ou en adulte comme par exemple le tome 7 de Son Espionne royale, Son espionne royale et l’héritier australien de Rhys Bowen (éd. Robert Laffont, 2021), un cosy mystery se déroulant en 1934 en compagnie de Lady Georginia ou bien encore la trilogie de romans jeunesse, Les aventures de Charlotte Holmes de Brittany Cavallaro. Sans oublier les pauses gourmandes et teatime!

Ce billet sera actualisé au fil du mois en tenant compte uniquement de nos lectures anglaises tout en faisant un billet séparé pour chaque participation.

Semaine 1 du Mois Anglais:

  • 1er juin 2022/À vos PALS
  • 2 juin 2022/Jane Austen
  • 3 juin 2022/The Queen/Jubilee
  • 4 juin 2022/Family
  • 5 juin 2022/Food n’drinks

En fin de semaine, j’ai lu le tome 2 des Rebelles d’Oxford, La réputation perdue de Lord Ballentine d’Evie Dunmore (éd. J’ai lu, coll. Regency, 2022, 574 pages), une romance historique « ennemies to lovers » se déroulant en 1880 à Londres, parmi la haute aristocratie anglaise, entre Lady Lucinda, femme célibataire âgée de 28 ans, suffragette et qui vient d’acquérir la moitié des parts  d’une maison d’éditions londonienne qui lui permettrait d’aider la cause des femmes et du sulfureux Lord Ballentine qui pourrait compromettre ses projets. Un bon moment de lecture avec une fin pour le moins audacieuse et moderne pour l’époque où il est question de la condition de la femme, de mariage et qui s’appuie sur l’attente d’un amendement à la loi de 1882 sur la propriété des femmes mariées selon lequel ces dernières pourront conserver la propriété de leurs biens propres!

Côté séries, j’ai regardé la cinquième et dernière saison de Poldark, une série télévisée britannique diffusée pour la première fois en 2019 et qui adapte les romans éponymes de Winston Graham. Dans ces 8 derniers épisodes qui se déroulent à la fin du XVIIIe siècle entre les Cornouailles et Londres, Ross Poldark et sa femme Demelza vont affronter de nouvelles épreuves qui pourraient une nouvelle fois compromettre leur couple en aidant les époux Despard.

J’ai également commencé à regarder la première saison de La Chronique des Bridgerton, une série télévisée américaine diffusée pour la première fois en 2020 et qui adapte les romans éponymes de Julia Quinn. Dans ces premiers épisodes qui se déroulent sous la Régence anglaise, en 1813 à Londres, l’histoire se concentre sur Daphné Bridgerton lors de sa première saison mondaine et Simon  Basset, Duc de Hastings qui s’entendent pour faire croire à un amour naissant afin de permettre à la jeune femme un mariage avec le meilleur parti possible et au jeune homme un célibat paisible, loin des assauts répétés des jeunes débutantes et de leurs mères prêtes à tout pour les marier. Une romance « historique » très légère racontée par la voix off de Lady Whistledown et de sa chronique de potins et s’ancrant dans une Régence anglaise bien éloignée de la réalité historique!

Semaine 2 du Mois Anglais:

En ce début de semaine, j’ai lu, en e-book, deux romances historiques de Martha Waters: Les caprices de lady Violet (éd. J’ai lu, coll. Régency, 2021, 314 pages) et Chamailleries amoureuses (éd. J’ai lu, coll. Regency, 2022, 376 pages), les deux histoires se déroulant dans le même cercle d’amis, sous la régence anglaise, en 1817. Dans la première, l’histoire se focalise sur le mariage de Lady Violet et de Lord Audley James, respectivement âgée de 23 ans et 28 ans et qui après une énième dispute, ne se parlent plus depuis 4 ans. Et s’ils étaient pourtant toujours amoureux l’un de l’autre? Puis dans la seconde parue récemment, l’histoire se focalise sur un autre duo « ennemies to lovers » déjà présent dans le tome précédent, la jeune veuve, Lady Diana et Lord Jérémy Willingham, vicomte libertin, respectivement âgée de 23 ans et 28 ans et qui ne cessent de se chamailler. Un bon voire très bon moment de lecture léger et rigolo avec cette bande d’amis! J’espère qu’il y aura des suites avec la troisième amie du trio, Lady Emily, avec le frère aîné de Diana, Lord Penvale ou le frère aîné de James, West.

Côté série, je continue de regarder La Chronique des Bridgerton en finissant la saison 1 et en enchaînant avec la saison 2 qui se focalise cette fois sur un trio amoureux en mettant en scène le fils aîné de la famille Bridgerton, Lord Anthony, vicomte et qui a décidé de se ranger en se mariant avec une débutante de la nouvelle saison mondaine pour produire un héritier. Il jette son dévolu sur Edwina Sharma, récemment revenue des Indes britanniques avec sa mère et sa sœur aînée Kate qui va contrarier les plans du vicomte.

  • 6 juin 2022/Cosy Mystery: (Roman cosy mystery) le tome 7 de Son espionne royale, Son espionne royale et l’héritier australien de Rhys Bowen (éd. Robert Laffont, 2021, 363 pages), un cosy mystery se déroulant cette fois, en mars 1934, dans le Comté du Kent, en Angleterre.
  • 7 juin 2022/Mitford Sisters: (Roman policier) le tome 1 des Sœurs Mitford enquêtent, L’assassin du train de Jessica Fellowes (éd. du Masque, coll. Le livre de Poche, 2019, 496 pages), un roman policier qui se passe dans les années 20 en Angleterre et qui s’inspire de faits réels et de personnages ayant existé comme le meurtre non élucidé de Florence Nithinghale Shore et la famille Mitford.
  • 8 juin 2022/Kids/Young Adult: (BD jeunesse) le tome 1 d’Hilda et le troll de Luke Pearson (éd. Casterman, rééd. 2019, auparavant publié en 2013 aux éd. Nobrow), une BD jeunesse à partir de 6/7 ans, le texte étant en lettres majuscules et racontant l’histoire d’une fille aventurière et débordant d’imagination d’environ 10 ans aux cheveux bleus et coiffée d’un béret noir, Hilda qui vit dans les contrées lointaines avec sa mère et son animal de compagnie, Brindille et qui croise un jour la route d’un troll de pierre. Un bon moment de lecture qui nous plonge dans le folklore scandinave/norvégien!
  • 9 juin 2022/A favourite book
  • 10 juin 2022/Indoor
  • 11 juin 2022/Somerset Maugham (Roman adulte) La passe dangereuse de Somerset Maugham (éd. 10/18, rééd. 2019, 183 pages), court roman psychologique paru pour la première fois en 1925 avec l’histoire d’un couple, Kitty et Walter Lane dans les années 20.
  • 12 juin 2022/Food n’drinks: des Chelsea Buns

En fin de semaine, je lis le tome 3 des Thés Meurtriers d’Oxford, Flagrant délice de H.Y. Hanna (éd. Autoédition, 2022, 299 pages), un cosy mystery gourmand dans lequel je retrouve avec plaisir Gemma Rose qui va chercher à innocenter son ami Seth d’un crime tout en essayant de recruter un chef pâtissier pour son salon de thé et de se dépatouiller sentimentalement, prise dans un triangle amoureux avec le médecin Lincoln et l’inspecteur Devlin. Sans oublier l’espiègle petite chatte Muesli et les vieilles chouettes! Encore un bon moment de lecture! 

Je lis également La passe dangereuse de Somerset Maugham (éd. 10/18, rééd. 2019, 183 pages), court roman psychologique et commence jusqu’au chapitre 5 (46 pages lues) Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton (éd. Sonatine, 2019, 540 pages), un roman policier fantastique, un homme amnésique tentant de découvrir l’identité du meurtrier d’une certaine Anna.

Dimanche après-midi, je fais des Chelsea buns en suivant la recette prise à la fin du tome 3 des Thés Meurtriers d’Oxford. Dans la réalisation, je suis plus proche des « talents cuisiniers » de Cassie que de la mère de Gemma. C’était bon même si ma pâte ne s’est pas levée comme il aurait fallu. La prochaine fois, j’espère la réussir mieux et je ferai des bouts moins épais.

Semaine 3 du Mois Anglais:

Ce lundi 13 juin 2022, je continue à lire Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton. Pour le moment, je tente de comprendre ce qu’il se passe comme le héros, ce que je lis ne correspondant pas totalement au résumé de la quatrième de couverture. Que se passe-t-il donc à Blackheath House?

Côté série, j’ai commencé à regarder Dowton Abbey, une série télévisée britannique diffusée pour la première fois entre 2010 et 2016 (6 saisons) avec les deux premières saisons dans laquelle nous suivons la vie quotidienne de la famille Crawley, de la haute aristocratie anglaise et de leurs domestiques de 1912, après le naufrage du Titanic puis pendant la 1ère Guerre Mondiale. Il y est question des changements progressifs dans la société anglaise venant chambouler l’existence de chacun.

  • 13 juin 2022/Short stories
  • 14 juin 2022/Garden: (Roman jeunesse et adaptations en BD jeunesse et album jeunesse) Le Jardin secret de Frances H. Burnett, un classique de la littérature jeunesse anglaise paru pour la première fois en 1911.
  • 15 juin 2022/Art
  • 16 juin 2022/Elizabeth J.Howard
  • (Cosy Mystery) le tome 7 des Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la menace de Julia Chapman (éd. Robert Laffont, coll. La Bête Noire, 2021, 354 pages), un cosy mystery se déroulant à l’époque contemporaine dans la campagne anglaise du Yorkshire.
  • 17 juin 2022/Theatre: Roméo et Juliette de Pierre Coran et Charlotte Gastaut, d’après William Shakespeare (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2018), un album jeunesse pour les 6/9 ans selon l’éditeur.
  • 18 juin 2022/Biography/Essay: Ada ou la beauté des nombres de Catherine Dufour (éd. Fayard, 2019, 247 pages), une biographie consacrée à Ada Lovelace, pionnière de l’informatique et que j’avais repérée chez Tiphanya.
  • 19 juin 2022/Food n’drinks

En fin de semaine, je lis, en e-book, les deux premiers tomes d’une nouvelle série livresque cosy mystery se déroulant sous la Régence anglaise avec Une enquête de Beatrice Hyde-Clare de Lynn Messina: Une insolente curiosité (éd. Les Escales, 2022, 347 pages) et Une scandaleuse supercherie (éd. Les Escales, 2022, 329 pages). Dans le premier tome, Beatrice Hyde-Clare, une orpheline non-mariée de 26 ans décide d’enquêter avec le Duc de Kesgrave, âgé de 32 ans, sur la mort de Monsieur Otley, un des invités à la partie de campagne organisé chez les Skeffington. Puis dans le deuxième tome, la jeune femme s’associe de nouveau avec le duc pour enquêter sur le meurtre d’un dandy qui s’est écroulé raide mort à ses pieds. Un très bon moment de lecture en compagnie du duo Béatrice/Damien, un duo attachant et piquant! Hâte de lire le tome 3, Une infâme trahison qui paraîtra en octobre 2022. Il existe déjà 10 tomes en VO.

Dimanche soir, je continue de lire Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton jusqu’au chapitre 20, en apprenant un peu plus comme le héros principal.

Semaine 4 du Mois Anglais:

En début de semaine, je laisse de côté mon roman en cours, m’étant aperçue que j’avais des livres à rendre à la médiathèque au plus le tard le 21 juin 2022. Je lis par exemple Le ciel de Darjeeling de Nicole Vosseler (éd. Archipoche, 2020, 519 pages), une romance historique se déroulant entre la Grèce, l’Angleterre et les Indes britanniques et qui avait été choisi comme lecture commune dans le cadres des Étapes Indiennes 2022.

Je passe, mardi après-midi, à la médiathèque pour emprunter de nouveaux livres en vue du RAT de ce week-end: le tome 1 de Nellie & Phileas, détectives globe-trotters, Le crime de Whitechapel de Roseline Pendule (éd. Gulf stream éditeur, 2022, 152 pages), un roman jeunesse à partir de 9 ans et Notting Hill with Love… Actually d’Ali McNamara (éd. Bragelonne, coll. Milady Romance, 2013, 526 pages), un roman feel-good repéré chez Fondant et continue de regarder Dowton Abbey avec des épisodes de la saison 2.

  • 20 juin 2022/Margaret Kennedy
  • 21 juin 2022/Meeting India (Romance historique) Le ciel de Darjeeling de Nicole Vosseler (éd. Archipoche, 2020, 519 pages), en LC pour les Étapes Indiennes avec Hilde, Blandine et Lily le 30 juin 2022
  • 22 juin 2022/Awesome cover (Superbe couverture): dans les dernières nouveautés qui ont rejoint nos bibliothèques: Princesse Sara, Aventures d’une petite écolière anglaise de Frances Hodgson Burnett et Nathalie Novi (éd. Albin Michel Jeunesse, 2021, 96 pages), un roman jeunesse magnifiquement illustré par Nathalie Novi et qui avait été choisi pour la journée « Littérature jeunesse » par Les papiers de Mrs Turner.
  • 23 juin 2022/Seaside (Bord de mer)
  • 24 juin 2022/In English
  • 25 juin 2022/Bloomsbury
  • 26 juin 2022/Food n’drinks

Jeudi, je reprends ma lecture des Sept Morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton jusqu’au chapitre 54 et le finirai pendant le RAT du 24 au 26 juin 2022. Pour cette fin de semaine, je fais vendredi matin mon billet de suivi.

Semaine 5 du Mois Anglais:

Mardi, je commence à lire, en e-book, le tome 4 des Thés Meurtriers d’Oxford, Point de glas sage d’H.Y. Hanna (éd. Autoédition, 2022, 312 pages), un cosy mystery paru le 27 juin 2022 et dans lequel Gemma assiste au décès de Dame Clare E alors qu’elle participe, avec sa petite chatte tigrée Muesli, à l’exposition féline de la fête du village (crise cardiaque ou meurtre?).

  • 27 juin 2022/Village
  • 28 juin 2022/Radclyffe Hall: Sous influences de Radclyffe Hall (éd. Autrement, 2009, 391 pages), un roman paru pour la première fois en 1924
  • 29 juin 2022/Booklovers
  • 30 juin 2022/Favorite place

Petit bilan de cette édition du Mois Anglais: Pas autant de lectures que je l’aurai voulu (et surtout chroniqué) mais de chouettes romances historiques et cosy mystery. J’ai également noté des livres qui viendront ma très (trop) grande LAL. Encore merci aux coorganisatrices et à l’année prochaine of course!

Billet de suivi: Challenge lecture des 50 livres recommandés par Miyazaki

J’avais repéré il y a quelques années un challenge de lecture proposé depuis 2014 par Bidib qui m’a plu, celui des 50 livres recommandés par Hayao Miyazaki. N’hésitez pas à aller sur son blog pour en savoir plus sur les règles de ce challenge sans limitation dans le temps.

A la lecture de cette liste, j’ai pu noter que j’en avais déjà lus certains quand j’étais (beaucoup) plus jeune et bien avant de bloguer: Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry (1), Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll (8), Les Aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle (9), 20.000 lieues sous les mers de Jules Verne (27), Robinson Crusoé de Daniel Defoe (32), L’île au trésor de Robert Louis Stevenson (33) et Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien (43). D’autres que je ne connais que sous leurs adaptations ciné/séries télévisées.

Ce n’est qu’en 2020 que j’ai commencé à pouvoir chroniquer des lectures en lien avec ce challenge en lisant par exemple Le jardin secret de Frances H. Burnett (6). Mais je n’avais pas pris le temps de faire un billet de suivi de ce challenge. C’est désormais chose faite. Voici la liste des 50 livres recommandés par Hayao Miyazaki et listés par Bidib:

  1. Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry (déjà LU)
  2. Les Aventures de Tit’Oignon de Gianni Rodari
  3. La Rose et l’Anneau de William Makepeace Thackeray
  4. The Little Bookroom d’Eleonor Farjeon
  5. Les Trois Mousquetaires d’Alexendre Dumas
  6. Le Jardin secret de Frances H. Burnett: Le jardin secret de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2010, 319 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et qui fut publié pour la première fois en 1911 et son adaptation en BD jeunesse avec le tome 1 du Jardin secret de Maud Begon, d’après Frances H. Burnett (éd. Dargaud, 2021) ou bien encore Le jardin secret de Brigitte Barrager, d’après Frances H. Burnett (éd. Deux Coqs d’Or, 2019), un album jeunesse à  partir de 3 ans
  7. Die Nibelungensage de Gustav Schalk
  8. Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, un roman paru pour la première fois en 1865 et que j’ai relu en lecture commune avec Blandine et dans différentes versions et/ou traductions, que ce soit des romans ou des albums illustrés: ici.
  9. Les Aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle (déjà LU)
  10. A Norwegian Farm de Marie Hamsun
  11. Le Petit Cheval bossu de Piotr Erchov
  12. Souvenirs entomologiques de Jean-Hanri Fabre
  13. Miracle Tales from old Japan. Buddhist Moral Tales de Tsutomu Mizukami
  14. La Mort d’Ivan Ilitch de Léon Tolstoï
  15. L’Aigle de la neuvième légion de Rosemary Sutcliff
  16. Winnie l’Ourson de A. A. Milne
  17. Les Princes du vent de Michel-Aimé Baudouy
  18. When Marnie Was There de Joan G. Robinson
  19. La Petite Maison dans la prairie – Un hiver sans fin de Laura Ingalls Wilder
  20. Le vent dans les saules de Kenneth Grahame: Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame (éd. Libretto, rééd. 2021, 215 pages), un roman jeunesse paru pour la première fois en 1908 et son adaptation en BD jeunesse en 4 tomes pour le premier cycle, Le Vent dans les Saules de Michel Plessix, d’après Kenneth Grahame (éd. Delcourt) (LU mais pas encore chroniqué en roman et en BD)
  21. The Ship That Flew d’Hilda Lewis
  22. Flambards de K. M. Peyton
  23. Tom et le jardin de minuit de Philippa Pearce: Tom et le jardin de minuit de Philippa Pearce (éd. Folio Junior, n°690, 237 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et son adaptation, Le jardin de minuit d’Edith, d’après Philippa Pearce (éd. Soleil, coll. Noctambule, 2015), une BD jeunesse (LU mais pas encore chroniqué en roman et en BD)
  24. Les Aventures de Tom Sawyer de Mark Twain
  25. The Restaurant of Many Orders de Keinji Miyazawa
  26. Heidi de Johanna Spyri
  27. 20 000 Lieues sous les mers de Jules Vernes (déjà LU)
  28. Les Chapardeurs de Mary Norton
  29. Nine Fairy Tales, and One More Thrown In for Good Measure de Karel Čapek
  30. Hirondelles et Amazones d’Arthur Ransome
  31. La Classe Volante d’Erich Kästner
  32. Robinson Crusoé de Daniel Defoe (déjà LU)
  33. L’Ile au trésor de Robert Louis Stevenson (déjà LU)
  34. Les Douze Mois de Samuil Marshak
  35. Tistou les pouces verts de Maurice Druon
  36. The Man Who Planted the Welsh Onions de Kim So-un
  37. Chroniques de l’étrange de Pu Songling
  38. Les Voyages du Docteur Dolittle de Hungh Lofting
  39. La Pérégrination vers l’Ouest de Wu Cheng’en
  40. Le Petit Lord Fauntleroy de Frances H. Burnett: Le Petit Lord Fauntleroy de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2019, n°116, 217 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans
  41. From the Mixed-Up Files of Mrs. Basil E. Frankweiler d’E. L. Konigsburg
  42. The Six Bullerby Children d’Astrid Lindgren
  43. Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien (déjà LU)
  44. Le Sorcier de Terremer d’Ursula K. Le Guin
  45. Le Cheval d’argent d’Elizabeth Goudge
  46. Nous étions cinq de Karel Polacek
  47. City Neighbor : The Story of Jane Addams de Clara Ingram Judson
  48. Une femme et le radium d’Eleanor Doorly
  49. The Otterbury Incident de Cecil Day-Lewis
  50. Les Patins d’argent de May M. Dodge

Billet de suivi: Un mois au Japon 2022

Après une Quinzaine British Mysteries le mois dernier, Hilde et Lou organisent au mois d’avril 2022 Un mois au Japon. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leurs blogs. Il est notamment prévu trois lectures communes avec un titre au choix d’Aki Shimazaki pour le 8 avril 2022, d’Yoko Ogawa pour le 15 avril 2022 et d’Hiro Arikawa pour le 25 avril 2022.

Ce billet sera actualisé au fil du mois en tenant compte uniquement de nos lectures sur le Japon tout en faisant un billet séparé pour chaque participation.

Semaine 1 du Mois au Japon:

Nous avons déjà commencé en début de semaine notre escale au Japon en lisant deux albums jeunesse d’Ayano Imai, Pendant qu’il dort… (éd. Minedition, 2013) et Songe dans la forêt (éd. Minedition, 2018) et dans lesquels nous retrouvons une même thématique avec la protection de l’environnement.

Semaine 2 du Mois au Japon:

Mardi 5 avril 2022, je suis allée à la médiathèque et ai pris deux nouvelles lectures pour le Mois au Japon: un album jeunesse rigolo sur la filiation avec Mon papa et moi de Tadao Miyamoto (éd. Mango, 1995) – un petit ours demandant à son père, lors d’une partie de pêche à la ligne, comment il peut être sûr qu’il est son père et une nouvelle pour adulte avec L’étrange bibliothèque d’Haruki Murakami et illustré par Kat Menschik (éd. Belfond, coll. 10/18, n°5134, 2005, rééd. 2016, 73 pages). L’album jeunesse a été lu comme histoire du soir dès le soir même.

Samedi 9 avril 2022, j’ai lu dans la matinée Tsubaki d’Aki Shimazaki emprunté la veille à la médiathèque avec d’autres romans japonais comme La Marche de Mina d’Yoko Ogawa (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages) pour la LC du 15 avril 2022, Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino (éd. Actes Sud, 2011, 316 pages), un roman policier et qui se passe avant Un café maison que j’avais lu l’année dernière et 4 des 5 romans du cycle 3 d’Aki Shimazaki, L’ombre du chardon.

  • (Album jeunesse) Mon papa et moi de Tadao Miyamoto (éd. Mango, 1995), un album jeunesse à partir de 3 ans qui aborde avec humour et tendresse la question de la filiation lors d’une partie de pêche à la ligne de Papa Ours et son fils
  • (Roman adulte) 8 avril 2022/LC autour d’un livre d’Aki Shimazaki: Tsubaki (éd. Actes Sud, coll. Babel, n°712, 1999, rééd. 2016, 115 pages), un roman court constituant le premier tome de la première pentalogie Le poids des secrets de cette autrice japonaise avec l’histoire familiale d’Yukiko, une survivante de la bombe atomique tombée sur la ville de Nagasaki et qui cache un lourd secret familial qu’elle révèle à sa fille dans une lettre-testament à son décès.

Cette semaine, Hilde et Lou ont proposé deux check-lists pour pimenter le challenge de quelques défis, et ce de façon facultative.

Semaine 3 du Mois au Japon:

En cette semaine de vacances, je vais essayer de chroniquer d’anciennes lectures et visionnages de films qui nous avait plu les années précédentes et dont j’avais pu parler très brièvement au détour d’un RAT, d’un billet de suivi ou d’un point lecture. J’ai également emprunté des romans japonais à la médiathèque la semaine dernière.

  • (Film d’animation) Le conte de la princesse Kaguya d’Isao Takahata, film d’animation japonais de 2013 du Studio Ghibli, à partir de 10 ans et s’inspirant d’un conte traditionnel japonais, Le conte du coupeur de bambou datant sans doute du IXe ou Xe siècle
  • (Album jeunesse) La neige en été de Régine Joséphine et Bing Liu (éd. Anna Chanel, 2010), un album jeunesse à partir de 6 ans avec la rencontre avec d’un cerisier et d’une princesse qui se déroule en Chine mais qui aurait pu l’être au Japon.
  • (Roman adulte) Les Terriens de Sayaka Murata (éd. Denoël, 2021, 242 pages), un roman japonais bien plus sombre et noir que ne le laisse supposer le hérisson tout mignon de la couverture avec la promesse de deux cousins, Natsuki et Yû faite lorsqu’ils étaient enfants de survivre, quoi qu’il arrive comme ne pas finir Terrien dans la grande Fabrique à humain et rejoindre la planète, Pohapipinpobopia.
  • (Album jeunesse) Le cerf-volant de Toshiro de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet (éd. Nathan Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CE1 du 31e Prix des Incos en 2020, avec la bienveillante et complice relation entre un jeune garçon mutique et son grand-père âgé et au dos voûté au fil des saisons.
  • (Roman adulte) 15 avril 2022/LC autour d’un livre d’Yoko Ogawa: La Marche de Mina (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages), un roman se déroulant dans les années 70 au Japon avec l’histoire de Tomoko, une petite fille de 12 ans qui au décès de son père va vivre pour un an chez son oncle et sa tante.

Ce week-end, outre des (re)lectures de Pâques, nous avons relu Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1988, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans tout mignon et aux jolies illustrations dans lequel nous suivons la famille Souris partir en pique-nique.

Semaine 4 du Mois au Japon:

Ce 20 avril 2022, nous allons à la médiathèque en début d’après-midi et après plusieurs parties de jeux de société (puzzles et dobble), nous rentrons non sans emprunter trois albums jeunesse d’auteurs japonais ou se déroulant au Japon: Kimiko et le botaniste d’Hideko Ise (éd. Seuil Jeunesse, 2009), L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut (éd. de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2018) et La formidable aventure du chat de Maître Kuniyoshi de l’Atelier SAJE à savoir Emma Giuliani et Ariane Grenet, d’après les estampes d’Utagawa Kuniyoshi (éd. Paris Musées, 2015).

  • (Album jeunesse) Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1988, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous relisons régulièrement depuis que nous l’avons découvert à la médiathèque il y a trois ans.
  • (Manga) le tome 1 de Kamisama, La mélodie du vent de Keisuke Kotobuki (éd. Ki-oon, 2014, rééd. 2021, 136 pages), un manga entièrement en couleurs à partir de 6 ans et que j’ai repéré chez Pativore.
  • (Roman jeunesse) le tome 4 de Charlock, Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2021, 77 pages), un roman jeunesse pour les 8/10 ans et qui est pour le moment de le dernier paru de cette série livresque. Cette fois-ci, Charlock enquête en 2020 à Tokyo sur d’étranges chats.

Pendant le week-end, je lis Azami (éd. Actes Sud, 2015, 134 pages), Suisen (éd. Actes Sud, 2017, 162 pages) et Fuki-no-tô (éd. Actes Sud, 2018, 146 pages) à savoir 3 des 5 romans courts composant la troisième pentalogie d’Aki Shimazaki, L’Ombre du chardon, ayant pu en emprunter 4 à la médiathèque à l’exception du deuxième, Hôzuki. Je commence également dimanche soir le dernier tome de cette pentalogie: Maïmaï. Ces courts romans abordent la famille, la relation de couple, la sexualité au Japon encore bien régi par le poids des traditions familiales.

Semaine 5 du Mois au Japon:

Le 25 avril 2022, je continue et finis de lire Maïmaï d’Aki Shimazaki (éd. Actes Sud, 2019, 174 pages), un roman court qui se focalise cette fois sur Tarô, désormais âgé de 26 ans, sa mère, Mitsuko venant de décéder. Pour l’une des histoires du soir, nous lisons L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut.

Ce 26 avril 2022, j’emprunte à la médiathèque des albums jeunesse: des petits contes zen avec Akiko et Takiji d’Antoine Guilloppé (Akiko la courageuse, Akiko la voyageuse et Takiji l’audacieux, éd. Picquier Jeunesse), L’Odyssée de Kumiko L’Odyssée de Kumiko de Nancy Guilbert et Marie-Alice Harel (éd. Gautier-Languereau, 2018) et (avec retard pour la LC) Les mémoires d’un chat d’Hiro Arikawa (éd. Actes Sud, rééd. 2019, 324 pages).

  • (Roman adulte) 25 avril 2022/LC autour d’un livre d’Hiro Arikawa: Les mémoires d’un chat (éd. Actes Sud, rééd. 2019, 324 pages), un roman que j’avais emprunté à la médiathèque l’année dernière mais que je n’avais finalement pas lu.
  • (Album jeunesse) L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut (éd. de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2018), un album jeunesse grand format à partir de 6 ans.
  • (Album jeunesse) L’Odyssée de Kumiko de Nancy Guilbert et Marie-Alice Harel (éd. Gautier-Languereau, 2018), un album jeunesse que j’avais repéré lors de l’édition de l’année dernière d’Un Mois au Japon chez Fondant et Blandine.
  • (Roman adulte) Les Délices de Tokyo de Durian Sukegawa (éd. Albin Michel, 2016), un roman que j’ai lu l’année dernière et qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique que je n’ai pas encore vu.
  • (Album jeunesse) Noa et ses origamis de Céline Lavignette-Ammoun et Baptistine Mésange (éd. Akinomé, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans que nous avions déjà lu les années précédentes. Après la lecture, nous avions même essayé de faire des origamis à partir des explications fournies à la fin de l’histoire.
  • (Album jeunesse) C’est peut-être une pomme de Shinsuke Yoshitake (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans qui nous a bien fait rire avec un petit garçon qui procrastine devant une pomme.  Un très bon moment de lecture complètement loufoque, absurde autour de l’imagination débordante d’un petit garçon ou bien plus philosophe et scientifique qu’il n’y paraît, ne se fiant pas à ses sens et aux apparences, mettant alors en pratique le doute cartésien!

Le 27 avril 2022, à peine emprunté, nous lisons et relisons C’est peut-être une pomme de Shinsuke Yoshitake (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Je commence également à lire, avec retard pour la LC du 15 avril, La Marche de Mina d’Yoko Ogawa (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages).

Petit bilan de cette édition du Mois au Japon: encore une jolie évasion livresque au Japon cette année! Merci encore à Hilde et Lou pour l’organisation! Comme Le mois au Japon se poursuit en mai comme l’année dernière, je poursuis mon escale le mois prochain avec nos dernières lectures et billets. J’espère aussi prendre le temps de visionner quelques films… À l’année prochaine!

Un mois au Japon 2022 de Lou et Hilde

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑