Nous empruntons à la bibliothèque L’ours qui aimait les histoires de Dennis Haseley et Jim LaMarche (éd. Casterman, 2013). Nous suivons la naissance d’une amitié entre un ours et une jeune femme à travers le plaisir de la lecture. Tout se met en place autour des livres: d’abord la découverte des lettres sur un morceau de papier perdu dans la forêt, puis des années plus tard, des livres que lit une  jeune femme assise sur une chaise, puis la voix de cette liseuse. Et c’est ainsi que la jeune femme réussit à apprivoiser l’ours. A chaque rencontre, l’ours est heureux de retrouver la jeune femme et de l’entendre lui raconter des histoires. Mais de son côté, la jeune femme est de plus en plus partagée entre ce plaisir de lire et une certaine tristesse en sachant qu’elle devra partir une fois l’hiver arrivé. Les auteurs réussissent à décrire ces sensations et sentiments entourant la découverte des livres.  Cela rappelle au parent lecteur ce moment des premières histoires partagées avec son bébé lorsque celui-ci entend ses premiers sons lus, les changements d’intonation de voix, les émotions ressenties, etc… Puis initié au plaisir de lire, le tout-petit prendra son envol pour lire des histoires et en raconter, laissant libre cours à son imagination. Mais revenons à ce petit ours fasciné par l’objet qu’est le livre avec son papier, ses mots, son odeur et son histoire mais aussi les sensations et émotions qu’il procure à sa lecture ou à son écoute. Un  joli coup de cœur pour cet album jeunesse plein de tendresse et aux illustrations si douces et déclinant les couleurs automnales! 

Participation #32 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Lecture: « Histoires »