Étiquette : lecture jeunesse (page 1 of 26)

Au fil des pages avec Ciao et la mer

Nous lisons Ciao et la mer de Sarah Khoury (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse pour les tout-petits. Nous plongeons avec Ciao, un lapin doudou, explorer les fonds marins à la rencontre du peuple de la mer: poissons, requin et plein d’autres animaux fascinants. Que de poésie dans ce petit album jeunesse aux très jolies illustrations! J’avais craqué sur la frimousse de Ciao dès que j’ai vu la couverture de l’album et nous ne le regrettons pas. Un vrai coup de cœur!

Pour prolonger la lecture, nous essayons de nommer d’autres animaux de la mer. Nous regardons aussi des photos et vidéos de raies manta par exemple dans la passe de Pouembout en Nouvelle-Calédonie, sur le blog de Balades naturalistes. Puis nous jouons avec un jeu de pêche magnétique.

Participation #72 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 catégorie Lieu: « Mer »

Au fil des pages avec Les chroniques de Spiderwick

Lors du second Hallow RAT 2019 qui s’est déroulé le week-end dernier, j’ai lu le tome 1 des Chroniques de Spiderwick, Le livre magique de Tony Diterlizzi et Holly Black (éd. Pocket Jeunesse, 2006), roman jeunesse à partir de 9 ans. Je l’avais repéré dans les lectures choisies par Bidib lors du Hallow RAT d’ouverture, la couverture m’ayant immédiatement attiré par ce côté « ancien livre ». Dans ce premier tome, nous suivons les aventures de trois enfants Grace – Jared et Simon, les jumeaux âgés de 9 ans et Mallory, l’aînée de 13 ans – qui viennent habiter avec leur mère, après la séparation de leurs parents, dans le manoir à l’abandon de leur grande-tante Lucinda, cette dernière ayant été placée dans une maison de retraite. Très vite, ils vont découvrir dans une pièce secrète du manoir un livre qui va bouleverser leur vie, celui écrit par leur arrière-grand-oncle, Arthur Spiderwick: le Guide du monde merveilleux. Ils vont alors voir l’invisible et vont ainsi être entraînés dans de nombreuses aventures énigmatiques et périlleuses, sur les traces de leur arrière-grand-oncle.

Les nombreuses illustrations crayonnés de Tony Diterlizzi, comme des croquis pris sur le vif, donnent un certain charme supplémentaire à ce roman jeunesse. La lecture est très plaisante et m’a donné envie de percer également le mystère Spiderwick et d’en découvrir davantage sur le monde invisible. Qu’à cela ne tienne, dès le lundi après-midi, j’ai récupéré à la bibliothèque les quatre tomes suivants que j’ai lu d’une traite le soir même, dans le cadre de l’American Halloween: La lunette de Pierre (tome 2), Le secret de Lucinda (tome 3), L’arbre de fer (tome 4) et La colère de Mulgarath (tome 5). Puis me voilà à rédiger ce billet pour le rendez-vous du Challenge Contes & Légendes au pays d’Halloween du 17 octobre 2019.

Mais revenons à l’histoire. Que d’endroits nouveaux et de rencontres pour les enfants Grace, parfois à deux pas du manoir Spiderwick. Le danger rôde et j’avance, comme eux, dans ce jeu de pistes très bien amené par les auteurs qui s’amusent avec les clichés habituels des créatures fantastiques, que ce soit les gobelins, les elfes ou les nains. Les enfants Grace sont attachants, unis comme une fratrie peu l’être malgré leurs chamailleries et leurs caractères bien trempés même si différents (Jared le fonceur, Simon l’ami des animaux et Mallory la passionnée d’escrime).

Derrière une intrigue commune aux cinq tomes (qui peut vouloir voler aux enfants Grace le Guide? Dans quel but? Qu’est-il arrivé à Arthur Spiderwick?), chaque tome nous fait découvrir une nouvelle créature et nous dévoile un peu plus la richesse de l’univers imaginé par les auteurs, tant dans le texte que dans les illustrations. Ils ont, en effet, réussi à réinventer une histoire somme toute classique en une captivante lecture dans laquelle ce qui peut être féérique et accueillant peut devenir obscur et sombre et vice-versa. Ce fut un très bon moment de lecture qui devrait ravir les jeunes lecteurs friands de fantasy et de fantastique, d’autant que le texte peut se lire aisément.

Mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir de plonger à votre tour dans ce monde fantastique du petit peuple. Mais méfiez-vous, ouvrez grands les yeux et un dernier conseil, soyez gentil avec les farfadets!

Pour un autre avis sur le tome 1 de ce roman jeunesse: Bidib (que je remercie au passage pour la découverte).

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT et #American Halloween

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Objet: « Lunette » et catégorie Adjectif: « Magique »

Au fil des pages avec Monsieur Madame et Halloween

Dans le cadre du second Hallow RAT 2019, je lis quatre albums de la série Monsieur Madame de Roger Hargreaves et que je réserve comme cadeaux pour la fête « mystère » d’Halloween. Mais pour savoir à qui offrir chaque livre au bon enfant, il faut les lire avant – que ne ferais-je pas pour eux!-. Je commence donc par Monsieur Madame fêtent Halloween (éd. Hachette Jeunesse, 2018). Face à Madame Terreur qui a rendu Halloween terrifiant, Monsieur Chatouille parviendra-t-il à rendre cette fête de nouveau amusante? Une histoire rigolote! Chatouilles garanties!

Puis je lis Mme Bonheur et la sorcière (éd. Hachette Jeunesse, 2018). Les amis de Madame Bonheur sont victimes de terribles sorts. Madame Bonheur mène l’enquête. Est-ce l’œuvre d’une terrible sorcière? Sera-t-elle la prochaine victime? Cet album jeunesse fait appel au courage,  à l’entraide sans oublier la magie.

Je lis ensuite M. Heureux et le magicien (éd. Hachette Jeunesse, 2019). Monsieur Heureux découvre un livre de magie à la bibliothèque. Il décide de le ramener à son propriétaire. Mais en chemin, pourquoi n’utiliserait-il pas quelques formules pour rendre ses amis plus heureux? Ce petit album rigolo aborde mine de rien la question de l’estime de soi. Après nous pouvons débattre sur la prédisposition de chaque à être ce qu’il est.

Puis nous finissons par M. Chatouille et le dragon (éd. Hachette Jeunesse, 2018). Un dragon détruit tout sur son passage au pays des Monsieur Madame. Monsieur Chatouille aura-t-il assez de courage pour rendre ce dragon gentil? Nous suivons une nouvelle fois Monsieur Chatouille qui est plein de ressources et d’ingéniosité. Cet album jeunesse aborde le droit à l’erreur et de la seconde chance car parfois, il suffit de croiser la route de la bonne personne pour se remettre en question et revenir sur le droit chemin.

A dire vrai, sous des histoires rigolotes, il est possible de lire ces albums dans le cadre d’un projet philo avec les tout-petits. En effet, il n’y a pas d’âge pour philosopher!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT

Participation #71 Je lis aussi des albums

Participation #22 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 et #12 catégorie Métier: « Sorcière  » et « Magicien » et #12 catégorie Animal: « Dragon »

Au fil des pages avec Le monstre du placard

Nous empruntons à la bibliothèque Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver… d’Antoine Dole et Bruno Salamone (éd. Actes Sud Junior, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Que d’imagination chez ce petit garçon qui cohabiterait avec un monstre du placard! L’histoire qui se lit à la première personne du singulier décrit le quotidien d’un petit garçon déterminé à démontrer, à qui veut bien l’entendre – ses parents en tête – que les bêtises commises ne sont pas de son fait mais du monstre du placard. Qui d’autre pourrait être responsable d’avoir aspergé la salle de bains, de ne pas avoir rangé ses jouets ou laissé des sucreries dans la chambre? Qui d’autre pourrait avoir besoin d’une veilleuse pour dormir le soir? L’auteur dédramatise ainsi les peurs nocturnes des tout-petits. Les illustrations alternent dessin crayonné en noir et blanc puis en couleurs et rendent ce petit garçon et ce monstre bleuté tout poilu attachants. Le petit lecteur pourra facilement s’identifier dans ce garçon qui raconte, à sa manière, des scènes de la vie quotidienne. Pour des enfants d’une fratrie, cela leur rappellera leurs moments de « petite » rivalité ou de complicité. Cet album jeunesse est très rigolo même si pour le parent lecteur, il est préférable de ne voir ces bêtises que dans un livre. Un bon moment de lecture qui, espérons-le, ne donnera pas aux tout-petits l’envie de reproduire les mêmes bêtises dans la vraie vie! Sueurs froides garanties sinon pour les parents!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT

Participation #70 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Belfégor et l’orage

Nous empruntons à la bibliothèque Belfégor et l’orage de Laurence Bourguignon et Vincent Hardy (éd. Mijade, 2006), un album jeunesse à partir de 3 ans. Belfégor, un jeune dragon (de 505 ans tout de même!) va enfin devenir un « vrai » dragon, un dragon capable de cracher du feu! Pour cela, comme tous les dragons avant lui, il doit manger un éclair. Initié par son père, Belfégor y parviendra-t-il? Aura-t-il suffisamment de courage? Les illustrations rendent ce petit dragon attachant, double du tout-petit lors de sa phase d’imitation lorsqu’il veut tout faire tout seul et comme ses parents. Cette histoire plaisante peut également être lue pour accompagner les tout-petits qui ont peur de l’orage et les aider à surmonter cette peur.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT

Participation #69 Je lis aussi des albums

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑