Étiquette : ours (page 1 of 6)

Au fil des pages avec Une lumière dans la nuit

Nous lisons Une lumière dans la nuit de Maria Voigt (éd. Gautier-Languereau, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui peut aider le jeune lecteur à surmonter la peur du noir quand il rentre dans la phase des cauchemars la nuit. Betty est une petite fille qui adore le soir car qui dit le soir dit l’heure des histoires. Elle est bien en peine lorsqu’elle voit que Cosmo, l’ours de son histoire du soir en a peur. Comme par magie, les deux se rejoignent puis plongent littéralement dans le livre jusqu’à une grotte mystérieuse. La petite fille va tenter d’aider l’ours à surmonter sa peur du noir. Et si dans l’obscurité de la lumière jaillissait? Lors de cette balade nocturne, il sera question de courage, d’amitié, d’entraide et de dépassement de soi, chacun trouvant chez l’autre l’aide nécessaire pour surmonter sa peur. Il est, en effet, important de mettre des mots sur sa peur (cf. la pancarte à l’entrée de la grotte qui change). Les illustrations sont magnifiques et renforcent le côté merveilleux et féérique de l’histoire, notamment lorsque la petite fille fait prendre conscience à l’ours de la beauté qui ressort de cette dualité noir/lumière: jouer avec les ombres, contempler les étoiles, etc. Coup de cœur pour cet album jeunesse tendre et réconfortant mais également une ode au plaisir de lire!

Participation #157Je lis aussi des albums

Participation #36 Devine qui vient Bloguer?

Au fil des pages avec Le renard blanc

Pour continuer dans nos lectures d’hiver, nous empruntons à la bibliothèque Le renard blanc de Timothée Le Véel (éd. Kaléidoscope, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans aux très jolies pages de garde crayonnées. Au tout début de l’hiver, un jeune renard roux, parti découvrir le monde, découvre pour la première fois la neige. Mais lui aussi est devenu tout blanc. Pourquoi son pelage est-il désormais blanc? Aidé d’un ours, parviendra-t-il à percer ce mystère?

Cet album jeunesse aborde la quête d’identité, l’amitié et l’entraide. Les illustrations sont magnifiques, mélange d’aquarelles et de crayonnés. Il y a un côté aérien et une grande douceur qui s’en dégagent.  Les animaux sont très expressifs, l’auteur concentrant son coup de crayon sur leur visage. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Participation #153 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Couleur: « Blanc »

Au fil des pages avec Lièvre et Ours, c’est à moi!

Nous empruntons à la bibliothèque une nouvelle histoire de Lièvre et Ours, c’est à moi! d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, l’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 2/3 ans. C’est encore une chouette et drôle histoire concoctée avec malice par Emily Gravett, une autrice que nous apprécions beaucoup. Lièvre et Ours forment toujours un duo attachant, même si Ours doit faire preuve de patience face à Lièvre qui refuse catégoriquement de partager, que ce soit un fleur ou un ballon. Leur amitié sera-t-elle plus forte? Lièvre parviendra-t-il à comprendre l’importance du partage? Les illustrations sont toujours aussi soignées et jolies comme dans les autres albums d’Emily Gravett. Lièvre et Ours sont très expressifs pour la plus grande joie du jeune lecteur, comme dans Lièvre et Ours, où est Ours? que nous avons lu et relu. La chute est toute mignonne, l’autrice s’amusant à décliner le « c’est à moi » du tout-petit – euh de Lièvre et le « ce n’est pas grave » du parent – euh d’Ours. Je sais, cette dernière phrase n’est pas vraiment bienveillante mais là ce n’est pas grave. Rires assurés à la lecture! Encore un coup de cœur!

Participation #146 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Lieu: « Moi » (localité de Norvège)

Au fil des pages avec Papa, je t’aime!

Pour la lecture d’hier soir, nous lisons Papa, je t’aime! de Sébastien Braun (éd. Flammarion, coll. Les albums du Père Castor, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. Que de tendresse et de mignonnerie dans cette histoire intemporelle entre un ourson et son père! Les illustrations sont adorables, tout comme le message du texte court et les pages de garde.

Sont repris les grands moments d’amour paternel et de complicité sur une journée condensée d’un ourson avec son père. Coup de cœur pour cet album jeunesse, cadeau idéal pour un anniversaire ou une fête des pères!

Participation #144 Je lis aussi des albums

Participation #34 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Amour et relation amoureuse: « Je t’aime »

Au fil des pages avec Une chanson d’ours

Nous empruntons à la bibliothèque Une chanson d’ours de Benjamin Chaud (éd. Hélium, 2011), un album jeunesse grand format à partir de 3 ans. L’hiver approche. Il est temps pour Papa ours et son petit d’hiberner. Mais Petit ours est réveillé par une abeille et décide de la suivre pour récupérer son miel. Inquiet, Papa ours part à la recherche de son fils jusqu’à se retrouver sur la scène d’un opéra. Arrivera-t-il à retrouver Petit ours? Les illustrations fourmillent de détails et de fausses pistes pour la joie des jeunes lecteurs (et des plus grands!) qui y rechercheront le petit ours et l’abeille dans les différentes doubles pages. Elles me rappellent celles de Raymond Peynet, bien connu pour ses Amoureux, les premiers ayant été dessinés en 1943. Nous pouvons d’ailleurs en repérer dans cet album. Mais ce n’est pas la seule référence, l’histoire se déroulant en grande partie à l’Opéra Garnier. Les plus petits reconnaîtront facilement le clin d’œil à la comptine « Une chanson douce ». Coup de cœur pour cet album-jeu tendre et drôle!

Participation #140 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Son: « Chanson »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑