Étiquette : solitude

Au fil des pages avec Cœur de pierre

Dans le cadre du Halloween Challenge 2019 organisé par Hilde et Lou en duo avec Bidib de Ma Petite Médiathèque les 17 et 27 octobre 2019 pour le Challenge Contes et Légendes au pays d’Halloween 2019, j’emprunte à la bibliothèque Cœur de pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza (éd. Delcourt, 2013). Dès la couverture de cette bande dessinée jeunesse, je pense à Tim Burton et Dyonisos. Que de poésie dans le texte en alexandrins et dans les illustrations magnifiques! Mais aussi que de pincements au cœur à la lecture de cette histoire qui parlera à toute personne ayant vécu un chagrin d’amour! Nous suivons un garçon au cœur de pierre dont s’est épris une fille au cœur d’artichaut. Mais cet amour n’est pas réciproque. La petite fille n’a pourtant d’yeux que pour lui, ignorant elle-aussi un autre garçon secrètement amoureux d’elle. De ce trio, qui sortira indemne? A l’image des illustrations, tour à tour très sombres côté cœur de pierre ou très lumineuses et colorées côté cœur d’artichaut, ce conte onirique est bouleversant. Les plus jeunes lecteurs se feront ainsi une idée du sentiment amoureux et des émotions qui peuvent être ressenties (joie ou souffrance par exemple). Pour les plus grands, cela pourra les renvoyer à leur propre vécu comme, par exemple, à une occasion manquée, lorsque l’un est prêt à aimer mais pas l’autre. Un gros coup de cœur (si je puis dire) pour cette bande dessinée!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Challenge Petit Bac d’Enna – #10 catégorie Partie du corps: « Cœur »

Au fil des pages avec des contes chinois

Comme je l’ai écrit dans mon dernier article, je participe cette année au challenge « Je lis aussi des albums 2019 ». Ce mois de mai est consacré au thème facultatif de la Chine. C’est l’occasion pour nous de découvrir des contes chinois à travers ces deux albums jeunesse empruntés à la bibliothèque et compréhensibles pour les tout-petits.

Nous commençons par Plouf de Guillaume Olive et He Zhihong (éd. des Éléphants, 2015). Un lapin s’enfuit en ayant peur d’un bruyant plouf au bord de la rivière. Il entraîne dans sa peur de nombreux animaux de la savane. La rumeur se propage en effet qu’un danger les guette: « Sauvons-nous, voilà le Plouf ». Mais qu’en est-il vraiment de ce plouf? Cet album jeunesse aborde de façon rigolote un thème bien plus grave qu’est la rumeur. L’écriture de l’histoire sous la forme d’un conte-randonnée entretient le mystère jusqu’à la chute. Heureusement que le tigre était là pour se poser les bonnes questions.

Puis nous lisons Le Pêcheur et le cormoran de Stéphane Sénégas (éd. Kaléidoscope, 2013). Nous avions déjà lu cet auteur avec des tomes d’Anuki, une bande dessinée sans texte ayant pour personnage central un petit indien. Cet album jeunesse comporte peu de texte qui accompagne de très belles illustrations. Nous suivons la naissance de l’amitié qui va lier un cormoran et un pêcheur, les deux s’entraidant pour se nourrir de poissons. Cette histoire décrit une méthode de pêche traditionnelle encore pratiquée en Chine, sur la rivière Li et qui existait aussi au Japon depuis le VIIIe siècle.

Grand cormoran

Mais il est vrai que l’histoire est bien plus romancée et poétique que le sort réservé aux cormorans capturés pour la pêche, même si la servitude du cormoran est représenté par l’anneau autour du cou. Le meilleur endroit pour un cormoran c’est de vivre en liberté! Nous avons d’ailleurs la chance de pouvoir en observer régulièrement le long de la Mer Méditerranée, à l’étang de Vaugrenier ou encore aux étangs de Villepey.

Participation #2 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégorie Métier: « Pêcheur »

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑