Étiquette : balades (page 1 of 3)

Sur le sentier des douaniers – St-Aygulf

Pour cette semaine 33 du Projet 52-2019 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Lointain« . Avec un peu de retard, je publie ma photo, même si celle-ci a bien été prise le week-end dernier pendant une balade le long du sentier des douaniers reliant Saint-Aygulf aux Issambres. A l’horizon, nous pouvons voir Saint-Raphaël et le Dramont.

Balade vers la Madone de Fenestre

Ce 14 juillet 2019, les orages n’étant prévus qu’en début de soirée, voire en toute fin d’après-midi, nous montons dans la Vallée de la Vésubie et empruntons une grande partie de la D94 en direction du Sanctuaire de la Madone de Fenestre. Après un pont, nous nous garons pour pique-niquer. Par rapport au littoral niçois, la température a bien chuté malgré un ciel ensoleillé, à peine 21 degrés. En face de nous, nous apercevons un sentier et en contrebas la balise n°350 qui permet de monter à pied jusqu’au refuge de la Madone de Fenestre, ce que nous avions déjà fait en mars 2007 avec alors un sol encore très enneigé.

Orchidée

Centaurée jacée

Le sentier est fleuri de tous les côtés: chardons, joubarbes à toile d’araignées, fraises des bois,  orchidées et autres fleurs habituelles à cette altitude… C’est un festival de couleurs sous nos yeux, malgré de nombreux troncs d’arbres qui jonchent ici et là les abords du sentier ou sur les bords de la rivière en contrebas.

Le sentier passe de temps en temps sous des parties plus arborées d’où se font entendre de nombreux chants d’oiseaux. Au loin, les rochers semblent être un endroit idéal pour les marmottes mais nous n’en verrons point. Nous ne sommes pas encore assez haut, sans doute.

Zygène de la filipendule

Zygène turquoise

Beaucoup de papillons volètent de fleur en fleur: des zygènes de la filipendule et une zygène turquoise également. Nous marchons un petit moment, nous arrêtant de temps en temps pour ramasser des fraises des bois, celles les plus en hauteur, les renards étant présents dans le Parc du Mercantour. Mais déjà les premières gouttes de pluie tombent et nous rebroussons chemin pour regagner notre voiture.

Un peu de fraîcheur au Boréon

Le Boréon

Pinson des arbres

Ce 28 juin 2019, en cette journée qui s’annonce encore caniculaire, nous montons jusqu’à un  des parking du Boréon, un peu après l’entrée du parc Alpha. Nous retrouvons avec plaisir les petits sentiers en sous-bois le long de la rivière Le Boréon. Le thermomètre de la voiture indique 35 degrés mais le ressenti est bien plus frais grâce à l’eau de la rivière très froide.

Fraisiers

Myosotis

Nous passons à côté de nombreuses fougères et fleurs comme des myosotis des champs, des fraisiers, des boutons d’or… Mais nous nous installons rapidement près de la rivière, le temps n’étant pas à la randonnée.

Moiré fascié

Chrysomèle de la menthe

C’est aussi l’endroit rêvé pour une multitude d’insectes comme des papillons de toutes les couleurs (moiré fascié, flambé, azuré, etc.), des chrysomèles de la menthe, des araignées mais aussi pour les oiseaux.

Au fil des pages avec Ta main dans ma main

Nous empruntons à la bibliothèque un nouvel album jeunesse tout en tendresse: Ta main dans ma main de Mark Sperring et Britta Teckentrup (éd. Larousse, 2014). Nous suivons un petit souriceau, main dans la main avec une souris (dont on peut s’imaginer le lien de parenté ou non) à travers les mois de l’année, de saison en saison.

Le texte est tout en douceur et poésie à l’instar des illustrations qui représentent à merveille la nature au fil de saisons. Quand arrive la dernière page de l’album, nous n’avons qu’une hâte, retourner à la première. Et pourquoi pas être ce petit souriceau curieux? Vite sortons nous aussi en balade pour découvrir ou redécouvrir toutes les beautés de la nature en ce début de printemps!

Participation #6 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #3 catégorie Partie du corps: « Main »

Sortie fleurie au Fort de la Revère

Ce 10 mars 2019, avec ce temps bien printanier quoique venteux, nous retournons au Fort de la Revère en fin d’après-midi. Malgré un ciel très nuageux voire même brumeux au loin, le printemps marque déjà de son empreinte le lieu: des fleurs de toute part, dans les arbres, au sol dans les herbes ou les cailloux… En voyant cela, nous partons à la recherche des orchidées. En effet, le parc de la Grande Corniche  est un lieu idéal pour organiser une micro-aventure.

Orchys

Muscari négligé

Nous avons plus de chance que l’année dernière, lorsque nous étions venus balader dans le parc en avril 2018. Nous pouvons voir de nombreuses orchidées mais aussi un muscari négligé qui dénote au milieu des orchys.

Le parc fermant ses portes à 18h00, il est alors temps de rentrer avec l’idée de revenir rapidement parmi les fleurs, notamment pour voir des ophrys comme des ophrys de Bertoloni, des ophrys petite araignée ou Araneola, des ophrys araignée ou Aranifera.

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑