Billet de suivi: Un mois au Japon 2022

Après une Quinzaine British Mysteries le mois dernier, Hilde et Lou organisent au mois d’avril 2022 Un mois au Japon. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leurs blogs. Il est notamment prévu trois lectures communes avec un titre au choix d’Aki Shimazaki pour le 8 avril 2022, d’Yoko Ogawa pour le 15 avril 2022 et d’Hiro Arikawa pour le 25 avril 2022.

Ce billet sera actualisé au fil du mois en tenant compte uniquement de nos lectures sur le Japon tout en faisant un billet séparé pour chaque participation.

Semaine 1 du Mois au Japon:

Nous avons déjà commencé en début de semaine notre escale au Japon en lisant deux albums jeunesse d’Ayano Imai, Pendant qu’il dort… (éd. Minedition, 2013) et Songe dans la forêt (éd. Minedition, 2018) et dans lesquels nous retrouvons une même thématique avec la protection de l’environnement.

Semaine 2 du Mois au Japon:

Mardi 5 avril 2022, je suis allée à la médiathèque et ai pris deux nouvelles lectures pour le Mois au Japon: un album jeunesse rigolo sur la filiation avec Mon papa et moi de Tadao Miyamoto (éd. Mango, 1995) – un petit ours demandant à son père, lors d’une partie de pêche à la ligne, comment il peut être sûr qu’il est son père et une nouvelle pour adulte avec L’étrange bibliothèque d’Haruki Murakami et illustré par Kat Menschik (éd. Belfond, coll. 10/18, n°5134, 2005, rééd. 2016, 73 pages). L’album jeunesse a été lu comme histoire du soir dès le soir même.

Samedi 9 avril 2022, j’ai lu dans la matinée Tsubaki d’Aki Shimazaki emprunté la veille à la médiathèque avec d’autres romans japonais comme La Marche de Mina d’Yoko Ogawa (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages) pour la LC du 15 avril 2022, Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino (éd. Actes Sud, 2011, 316 pages), un roman policier et qui se passe avant Un café maison que j’avais lu l’année dernière et 4 des 5 romans du cycle 3 d’Aki Shimazaki, L’ombre du chardon.

  • (Album jeunesse) Mon papa et moi de Tadao Miyamoto (éd. Mango, 1995), un album jeunesse à partir de 3 ans qui aborde avec humour et tendresse la question de la filiation lors d’une partie de pêche à la ligne de Papa Ours et son fils
  • (Roman adulte) 8 avril 2022/LC autour d’un livre d’Aki Shimazaki: Tsubaki (éd. Actes Sud, coll. Babel, n°712, 1999, rééd. 2016, 115 pages), un roman court constituant le premier tome de la première pentalogie Le poids des secrets de cette autrice japonaise avec l’histoire familiale d’Yukiko, une survivante de la bombe atomique tombée sur la ville de Nagasaki et qui cache un lourd secret familial qu’elle révèle à sa fille dans une lettre-testament à son décès.

Cette semaine, Hilde et Lou ont proposé deux check-lists pour pimenter le challenge de quelques défis, et ce de façon facultative.

Semaine 3 du Mois au Japon:

En cette semaine de vacances, je vais essayer de chroniquer d’anciennes lectures et visionnages de films qui nous avait plu les années précédentes et dont j’avais pu parler très brièvement au détour d’un RAT, d’un billet de suivi ou d’un point lecture. J’ai également emprunté des romans japonais à la médiathèque la semaine dernière.

  • (Film d’animation) Le conte de la princesse Kaguya d’Isao Takahata, film d’animation japonais de 2013 du Studio Ghibli, à partir de 10 ans et s’inspirant d’un conte traditionnel japonais, Le conte du coupeur de bambou datant sans doute du IXe ou Xe siècle
  • (Album jeunesse) La neige en été de Régine Joséphine et Bing Liu (éd. Anna Chanel, 2010), un album jeunesse à partir de 6 ans avec la rencontre avec d’un cerisier et d’une princesse qui se déroule en Chine mais qui aurait pu l’être au Japon.
  • (Roman adulte) Les Terriens de Sayaka Murata (éd. Denoël, 2021, 242 pages), un roman japonais bien plus sombre et noir que ne le laisse supposer le hérisson tout mignon de la couverture avec la promesse de deux cousins, Natsuki et Yû faite lorsqu’ils étaient enfants de survivre, quoi qu’il arrive comme ne pas finir Terrien dans la grande Fabrique à humain et rejoindre la planète, Pohapipinpobopia.
  • (Album jeunesse) Le cerf-volant de Toshiro de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet (éd. Nathan Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CE1 du 31e Prix des Incos en 2020, avec la bienveillante et complice relation entre un jeune garçon mutique et son grand-père âgé et au dos voûté au fil des saisons.
  • (Roman adulte) 15 avril 2022/LC autour d’un livre d’Yoko Ogawa: La Marche de Mina (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages), un roman se déroulant dans les années 70 au Japon avec l’histoire de Tomoko, une petite fille de 12 ans qui au décès de son père va vivre pour un an chez son oncle et sa tante.

Ce week-end, outre des (re)lectures de Pâques, nous avons relu Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1988, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans tout mignon et aux jolies illustrations dans lequel nous suivons la famille Souris partir en pique-nique.

Semaine 4 du Mois au Japon:

Ce 20 avril 2022, nous allons à la médiathèque en début d’après-midi et après plusieurs parties de jeux de société (puzzles et dobble), nous rentrons non sans emprunter trois albums jeunesse d’auteurs japonais ou se déroulant au Japon: Kimiko et le botaniste d’Hideko Ise (éd. Seuil Jeunesse, 2009), L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut (éd. de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2018) et La formidable aventure du chat de Maître Kuniyoshi de l’Atelier SAJE à savoir Emma Giuliani et Ariane Grenet, d’après les estampes d’Utagawa Kuniyoshi (éd. Paris Musées, 2015).

  • (Album jeunesse) Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1988, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous relisons régulièrement depuis que nous l’avons découvert à la médiathèque il y a trois ans.
  • (Manga) le tome 1 de Kamisama, La mélodie du vent de Keisuke Kotobuki (éd. Ki-oon, 2014, rééd. 2021, 136 pages), un manga entièrement en couleurs à partir de 6 ans et que j’ai repéré chez Pativore.
  • (Roman jeunesse) le tome 4 de Charlock, Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2021, 77 pages), un roman jeunesse pour les 8/10 ans et qui est pour le moment de le dernier paru de cette série livresque. Cette fois-ci, Charlock enquête en 2020 à Tokyo sur d’étranges chats.

Pendant le week-end, je lis Azami (éd. Actes Sud, 2015, 134 pages), Suisen (éd. Actes Sud, 2017, 162 pages) et Fuki-no-tô (éd. Actes Sud, 2018, 146 pages) à savoir 3 des 5 romans courts composant la troisième pentalogie d’Aki Shimazaki, L’Ombre du chardon, ayant pu en emprunter 4 à la médiathèque à l’exception du deuxième, Hôzuki. Je commence également dimanche soir le dernier tome de cette pentalogie: Maïmaï. Ces courts romans abordent la famille, la relation de couple, la sexualité au Japon encore bien régi par le poids des traditions familiales.

Semaine 5 du Mois au Japon:

Le 25 avril 2022, je continue et finis de lire Maïmaï d’Aki Shimazaki (éd. Actes Sud, 2019, 174 pages), un roman court qui se focalise cette fois sur Tarô, désormais âgé de 26 ans, sa mère, Mitsuko venant de décéder. Pour l’une des histoires du soir, nous lisons L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut.

Ce 26 avril 2022, j’emprunte à la médiathèque des albums jeunesse: des petits contes zen avec Akiko et Takiji d’Antoine Guilloppé (Akiko la courageuse, Akiko la voyageuse et Takiji l’audacieux, éd. Picquier Jeunesse), L’Odyssée de Kumiko L’Odyssée de Kumiko de Nancy Guilbert et Marie-Alice Harel (éd. Gautier-Languereau, 2018) et (avec retard pour la LC) Les mémoires d’un chat d’Hiro Arikawa (éd. Actes Sud, rééd. 2019, 324 pages).

  • (Roman adulte) 25 avril 2022/LC autour d’un livre d’Hiro Arikawa: Les mémoires d’un chat (éd. Actes Sud, rééd. 2019, 324 pages), un roman que j’avais emprunté à la médiathèque l’année dernière mais que je n’avais finalement pas lu.
  • (Album jeunesse) L’Arbre de Sobo de Marie Sellier et Charlotte Gastaut (éd. de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2018), un album jeunesse grand format à partir de 6 ans.
  • (Album jeunesse) L’Odyssée de Kumiko de Nancy Guilbert et Marie-Alice Harel (éd. Gautier-Languereau, 2018), un album jeunesse que j’avais repéré lors de l’édition de l’année dernière d’Un Mois au Japon chez Fondant et Blandine.
  • (Roman adulte) Les Délices de Tokyo de Durian Sukegawa (éd. Albin Michel, 2016), un roman que j’ai lu l’année dernière et qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique que je n’ai pas encore vu.
  • (Album jeunesse) Noa et ses origamis de Céline Lavignette-Ammoun et Baptistine Mésange (éd. Akinomé, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans que nous avions déjà lu les années précédentes. Après la lecture, nous avions même essayé de faire des origamis à partir des explications fournies à la fin de l’histoire.
  • (Album jeunesse) C’est peut-être une pomme de Shinsuke Yoshitake (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans qui nous a bien fait rire avec un petit garçon qui procrastine devant une pomme.  Un très bon moment de lecture complètement loufoque, absurde autour de l’imagination débordante d’un petit garçon ou bien plus philosophe et scientifique qu’il n’y paraît, ne se fiant pas à ses sens et aux apparences, mettant alors en pratique le doute cartésien!

Le 27 avril 2022, à peine emprunté, nous lisons et relisons C’est peut-être une pomme de Shinsuke Yoshitake (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Je commence également à lire, avec retard pour la LC du 15 avril, La Marche de Mina d’Yoko Ogawa (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages).

Petit bilan de cette édition du Mois au Japon: encore une jolie évasion livresque au Japon cette année! Merci encore à Hilde et Lou pour l’organisation! Comme Le mois au Japon se poursuit en mai comme l’année dernière, je poursuis mon escale le mois prochain avec nos dernières lectures et billets. J’espère aussi prendre le temps de visionner quelques films… À l’année prochaine!

Un mois au Japon 2022 de Lou et Hilde

8 Comments

  1. Hilde

    Bon voyage au Japon, Jojo! Merci de repartir avec nous. 🙂
    Plein d’albums à découvrir. J’aimerais bien rencontrer Charlock.

    • Jojo

      Merci, on a bien apprécié les histoires de Charlock et comme la dernière se passe à Tokyo, je vais profiter pour la chroniquer 🙂 Bon week-end!

      • Hilde

        Merci! Ah oui, ça doit être bien sympa.

  2. FondantGrignote

    Délicieux challenge, Jojo ! Les 4 albums déjà montrés ont l’air somptueux !

    • Jojo

      Merci à toi aussi! Pour le moment nous n’en avons lu que deux. J’espère que tu vas mieux. Bon rétablissement et bon mercredi!

  3. Nathalie

    De bien jolis albums à découvrir !

  4. Chicky Poo

    Bon séjour au Japon 🙂

    • Jojo

      Merci, à toi aussi et bon mercredi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑

%d blogueurs aiment cette page :