Étiquette : Rocio Bonilla

Au fil des pages avec Les Fantômes ne frappent pas à la porte

Nous lisons Les Fantômes ne frappent pas à la porte d’Eulalia Canal et Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans selon l’éditeur voire même avant. Ours et Marmotte sont amis. Mais un jour, Ours invite Canard pour le goûter, ce qui n’est pas du goût de Marmotte qui n’aime rien partager et surtout pas son ami. A l’insu d’Ours, Marmotte tente de décourager Canard d’entrer dans la maison en se faisant passer pour un fantôme. Et si avoir plusieurs amis était bien plus amusant que d’en avoir qu’un seul?

L’histoire aborde l’amitié exclusive, la jalousie et la difficulté de s’adapter aux changements sous un angle halloweenesque et avec humour. Il peut être parfois bien difficile aux tout-petits de partager et le jeune lecteur pourra se reconnaître dans l’attitude de Marmotte. D’ailleurs, nous avions déjà lu sur ce thème, il y a quelques mois, Clic et Cloc d’Estelle Billon-Spagnol. Les illustrations à l’aquarelle sont très jolies, expressives, rigolotes et se déclinant au fil des saisons. C’est avec beaucoup de plaisir que nous retrouvons le coup de crayon de Rocio Bonilla que nous reconnaissons dès la couverture de l’album et dont nous apprécions beaucoup les histoires avec Minimoni ou encore La montagne de livres. Une lecture cosy Halloween parfaite pour ma participation de ce samedi à la nouvelle journée « Album Jeunesse » du Challenge Halloween 2020! Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Fantôme

Participation #14 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Mon ami extraterrestre

Nous empruntons à la bibliothèque Mon ami extraterrestre de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse à partir de 5 ans selon l’éditeur. Nous suivons un petit garçon qui va accueillir chez lui son correspondant extraterrestre. D’abord ravi, il devient de plus en plus agacé à mesure que l’extraterrestre le questionne sur son comportement envers sa sœur ou lorsqu’il est avec ses copains qu’il suit aveuglément. Les pourquoi se multiplient de plus en plus jusqu’au départ de l’extraterrestre, laissant le petit garçon face à ses faits et gestes. Et si cette rencontre lui avait permis de grandir plus qu’il ne le croit en l’incitant à réfléchir par lui-même? Nous apprécions beaucoup les illustrations de l’autrice, découverte avec De quelle couleur sont les bisous?. Cet album jeunesse n’y déroge pas, avec la frimousse du petit garçon et de l’extraterrestre. Avec un texte court, il fait la part belle aux illustrations et invite le jeune lecteur à la réflexion autour de son propre comportement en abordant les thèmes de l’empathie, de la tolérance et du harcèlement à l’école par exemple. Un joli coup de cœur!

Participation #92 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Adjectif: « Extraterrestre »

Au fil des pages avec Tu t’ennuies, Minimoni?

Nous lisons Tu t’ennuies, Minimoni? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous avions beaucoup apprécié l’album précédent de cette autrice, De quelle couleur sont les bisous? qui mettait en scène la même petite fille, Monica surnommée Minimoni. Cet album jeunesse aborde le thème de l’ennui chez les tout-petits et rappelle, si besoin était, l’importance des jeux libres et des moments de rêverie. Quand l’ennui rime avec jeux d’enfant, cela permet, en effet, d’inventer un tas d’histoires et de ne pas voir le temps passé. Les illustrations de l’album reflètent toute l’imagination de ce personnage toujours aussi attachant et à l’énergie débordante. N’y a-t-il vraiment rien à faire le dimanche comme l’affirme Minimoni? Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse, éloge de l’ennui!

Participation #82 Je lis aussi des albums

Participation #23 Devine qui vient Bloguer?

Au fil des pages avec La montagne de livres

Après avoir apprécié De quelle couleur sont les bisous?, nous empruntons à la bibliothèque La montagne de livres de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2017). Les illustrations sont aussi craquantes que dans l’autre album. Cette fois-ci, nous suivons la passion naissante d’un petit garçon pour la lecture. Lucas, le petit garçon de l’histoire, arrivera-t-il à réaliser son rêve de voler grâce aux livres? L’autrice glisse des illustrations à des œuvres intemporelles de la littérature jeunesse. Nous reconnaissons ainsi le Petit Prince de l’album éponyme d’Antoine de Saint-Exupéry et bien d’autres personnages. Il y a également beaucoup d’humour et de tendresse. Un album idéal pour donner le goût de la lecture aux plus jeunes lecteurs en herbe ou comme cadeau pour un enfant passionné de lecture! Pour nous, c’est encore un coup de cœur! Il est, en effet, tellement facile de se reconnaître dans ce petit garçon qui veut lire encore et encore.

Participation #18 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégorie Lecture: « Livres »

Au fil des pages avec De quelle couleur sont les bisous?

Après la Fête des mères et la Fête des pères, nous lisons avec grand plaisir De quelle couleur sont les bisous? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2018). Nous adorons la frimousse de cette petite fille, Monica surnommée Minimoni, aussi brune qu’Ana Ana est blonde. Lorsqu’elle veut peindre des bisous, elle se trouve bloquée ne sachant de quelle couleur ils sont. L’autrice répond à cette question somme toute existentielle avec de jolies illustrations très rigolotes, dans l’esprit de Tim Burton. La petite fille essaye les différentes couleurs qui renvoient à telle ou telle émotion, sensation plus ou moins agréable. Arrivera-t-elle à trouver la bonne couleur? Un joli coup de cœur pour cet album jeunesse tout en tendresse et en douceur, qui peut faire l’objet d’un cadeau d’anniversaire! La lecture se termine forcément par des bisous et des câlins. Et pour vous, de quelle couleur sont les bisous?

Pour prolonger la lecture, je reprends d’anciens dessins à la peinture et découpe tous les cœurs. Nous nous amusons avec en superposant les cœurs des plus grands aux plus petits ou de les trier par couleur. Nous créons également de nouvelles formes: des fleurs, des papillons, etc. Avec toutes ces créations éphémères qui s’apparentent à du Land Art, nous laissons fourmiller notre imagination. C’est aussi l’occasion de jouer et de nommer les couleurs. Allez, on reprend un peu/beaucoup de bisous colorés!

Participation #12 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #6 catégorie Couleur: « Couleur »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑