Étiquette : Anna Llenas

Des monstres des couleurs tout barbouillés de laine

Un peu de motricité fine avec de la laine et le Monstre des couleurs! Une activité repérée sur le blog de MC en maternelle qui relayait un article du blog de Parties de scrap à 4 mains qui met en avant les créations d’élèves de moyenne section, soit à partir de 4/5 ans. N’hésitez pas à aller les voir.

Avec le temps pluvieux de ce week-end, nous avons réalisé, à notre tour, nos petits monstres tout barbouillés de laine! J’ai recyclé du carton pour y découper des monstres des couleurs à partir d’une illustration de la Couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017). J’ai dessiné les contours et les visages. Puis nous les avons coloriés avec des feutres de toutes les couleurs. Nous avons ensuite choisi la couleur des fils de laine que nous avons entourés tout autour des monstres.

Et voilà nos monstres des couleurs tout barbouillés! Nous nous amusons à les accrocher avec des petites pinces à linge et jouons aussi avec nos marionnettes à doigt.

Des marionnettes à doigt du Monstre des couleurs

Comme annoncé il y a quelques temps dans mon article relatif aux albums jeunesse d’Anna Llenas sur le Monstre des couleurs, j’ai fabriqué des marionnettes à doigt reprenant les 5 émotions ressenties par ce dernier: la joie, la tristesse, la colère, la peur, la sérénité. Pour les réaliser, j’ai repris des illustrations de l’album La couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017) que j’ai au préalable redimensionnées afin que les patrons fassent environ 5/6 centimètres pour le corps. Puis j’ai rajouté les bras et les jambes du personnage.

Avant de coudre les deux parties du corps, j’ai dessiné au feutre noir les contours, les poils et le visage du Monstre en reprenant le code couleur de chaque émotion: rouge pour la colère, bleu pour la tristesse, etc. Pour la colère, l’amour et la peur, j’ai collé des ronds en feutrine blanche pour les yeux.

Grâce à ces marionnettes à doigt, nous pouvons rejouer l’histoire des deux albums. C’est aussi un moyen pour les tout-petits de s’amuser autour des émotions qu’ils peuvent eux-mêmes ressentir. Et vous, sauriez-vous les reconnaître?

Au fil des pages sur le thème de l’école

Ce mois-ci, le thème du rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » est l’école. Cela est de circonstance, la rentrée scolaire venant d’avoir lieu. Tout l’été, nous avons lu plusieurs albums jeunesse pour préparer la rentrée scolaire en maternelle. Nous en avons emprunté à la bibliothèque, comme Un ours à l’école, Mon premier jour d’école et Tortue Pingouin. Voici les nôtres, sans ordre de préférence et la plupart à partir de 3 ans.

Nous lisons Petit Lapin Blanc à la maternelle de Marie-France Floury et Fabienne Boisnard (éd. Gautier-Laugereau, 2011), album jeunesse que nous avions déniché dans un range ta chambre. Dans cette histoire, Petit Lapin Blanc découvre le déroulement d’une journée type à l’école maternelle. Cela permet aux tout-petits de se préparer à leur premier jour d’école, même si chaque professeur des écoles a ses propres rituels pour sa classe. Nous avions d’ailleurs déjà fait des activités autour de cet album jeunesse en jouant et chantant la comptine « Petit escargot ».

Nous lisons également T’choupi fait la sieste de Thierry Courtin (éd. Nathan, 2004). Nous suivons T’choupi au moment de la sieste à l’école. Comme certain tout-petit, il lui est bien difficile d’arriver à s’endormir. Cet album jeunesse permet de poser ou reposer, si besoin était, l’importance de la sieste et les rituels qui l’accompagne tant à la maison qu’à l’école, même si les règles peuvent ne pas être les mêmes.

Puis nous lisons Gloups de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. L’école des loisirs, 2018). Nous suivons un petit gloupson, à la frimousse adorable, lors de sa première journée d’école. Nous retrouvons tous les moments clé d’une journée à l’école maternelle mais de façon un brin décalée. Gloups arrivera-t-il à terminer la journée sans dévorer personne? Nous avions bien rigolé à la lecture de cet album et apprécié les illustrations. Que de tentations pour ce « pôvre » Gloups! Comme dans les albums jeunesse précédents, cela permet de rappeler les règles à suivre en classe.

Nous lisons également Pop à l’école de Pierrick Bisinski et Alex Sanders (éd. L’école des loisirs, coll. Les lutins, 2018). Nous retrouvons avec plaisir ce dinosaure multicolore que nous avions découvert avec Pop mange de toutes les couleurs. Nous suivons cette fois-ci Pop lors d’une journée d’école et apprenons à compter jusqu’à 10.

Enfin, notre coup de cœur va pour Le monstre des couleurs va à l’école d’Anna Llenas (éd. Quatre fleuves, 2019), album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit de la suite de La couleur des émotions. Le monstre des couleurs se retrouve dans la peau d’un élève lors de sa première rentrée scolaire. Que d’émotions à gérer lors de son premier jour d’école!

Participation #4 Mon Bazar coloré

Participation #52 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Lieu : « École » et #10 catégorie Adjectif : « Petit »

Au fil des pages avec Le monstre des couleurs

Nous lisons avec grand plaisir La couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017). Aidée de son amie, une petite fille, le monstre des couleurs va tenter de comprendre toutes les émotions qui le traversent. En associant chaque émotion à une couleur, l’autrice permet aux tout-petits de mettre des mots et des sensations sur leurs propres émotions. Nous avons beaucoup apprécié cet album, les illustrations tout particulièrement qui mettent en scène la drôle de frimousse de ce monstre des couleurs pas si monstrueux que ça! On en redemande!

Et heureusement une suite des aventures du Monstre des couleurs est sortie cette année. Alors nous enchaînons immédiatement avec Le monstre des couleurs va à l’école d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2019). Nous suivons le monstre des couleurs lors de sa première rentrée scolaire. Que d’émotions à gérer lors de son premier jour d’école! Heureusement, il pourra à nouveau compter sur son amie.

Comme dans d’autres albums jeunesse abordant l’école, nous retrouvons tous les moments importants d’une première journée de classe associés ici aux émotions ressenties par le monstre des couleurs: la découverte des lieux, les activités, la cantine, la sieste, etc. Par exemple, un peu de tristesse s’entremêle à de la peur lorsque le monstre des couleurs rentre pour la première fois dans la classe. Puis petit à petit, la journée avançant, la joie et la sérénité le submergent. Les illustrations sont autant réussies que dans l’album précédent. D’ailleurs, en reprenant le même code couleur, cela permet aux jeunes lecteurs de déchiffrer les émotions du monstre des couleurs au fil des pages, tout en les rassurant à l’approche de la rentrée qui arrive. À quand une nouvelle suite?

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités trouvées sur les blogs de MC en maternelle, comme par exemple des activités de gommettes et de La maternelle de Moustache, comme par exemple le mini-livre de coloriage. N’hésitez pas à aller sur leurs sites pour choisir les activités proposées dans le cadre d’une exploitation pédagogique en maternelle. Et bientôt, nous pourrons jouer avec les marionnettes à doigt en cours de fabrication.

Participation #42 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Lieu : « École » et #9 catégorie Couleur: « Couleur »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑