Étiquette : randonnées (page 1 of 9)

Balade dans les Gorges de Daluis

Tête de femme

Ce 29 septembre 2019, nous retournons dans les Gorges de Daluis, gorges creusées par le Var pour crapahuter un peu sous un ciel très ensoleillé au sein de la Réserve naturelle régionale et des pélites rouges qui datent du Permien. Nous nous garons sur le petit parking aménagé juste après le pont de Berthéou et au départ de la balise n°66 qui permet de rejoindre le Point Sublime.

La cascade d’Amen

Vue du Pont de la Mariée

Ce sentier se situe avant les clues et les sites remarquables comme la Tête de femme, la cascade d’Amen ou le Pont de la Mariée, lorsque vous venez d’Entrevaux. Nous y passons d’ailleurs avant de débuter notre balade. Au pont de la Mariée, des sauts à l’élastique sont organisés, pour les plus téméraires!

Pyrale du buis


Criquet

Avec une température de 26 degrés, le soleil tape fort sur le sentier de pélites rouges. De nombreux papillons -blancs, jaunes ou bleus – volètent autour de nous et notamment des pyrales du buis, malheureusement puisqu’il s’agit d’une espèce invasive. Il y a également de nombreux criquets et plantes aromatiques.

Puis nous arrivons à la balise n°5 puis la balise n°6, en continuant de suivre la direction du Point Sublime, le sentier monte alors et devient plus arboré, ce qui nous protège du soleil et des 26 degrés.

La forêt de chênes et de pins laisse de nouveau la place aux roches rouges – des pélites oxydés il y a fort longtemps par le fer, aux mud-cracks et gouttes d’eau fossile. Le paysage est magnifique! On peut comprendre qu’il soit appelé le « Colorado niçois »!

Mante

Au moment de m’approcher du bord pour prendre une photo, nous avons alors la chance d’observer une mante qui se confond avec la couleur rouge de la roche. Nous ne la dérangeons pas plus longtemps et reprenons notre marche.

Nous arrivons alors au panneau explicatif des roches rouges. Nous n’irons guère plus loin et faisons demi-tour pour regagner notre voiture. Une bien agréable balade automnale (ou plutôt estivale)! A noter que sur le panneau de départ de ce sentier du Point sublime est indiqué balade familiale d’1h30 aller-retour mais il faut que l’enfant sache bien marcher quand même ou, le cas échéant, prévoir un porte-bébé de randonnée.

Un lendemain de pluie au Boréon

Ce 7 septembre 2019, nous partons balader dans la Vallée de la Vésubie, après avoir garé la voiture sur le parking supérieur du Boréon. La température a bien chuté et nous rappelle, après la pluie de la veille, que l’automne approche  à grands pas. Il fait à peine 14 degrés et nous avons bien fait d’avoir emporté un thermos de café. Nous prenons le sentier en direction de la cascade de Peïrastrèche, après être passés à côté de trois poneys.

Tout au long de notre marche, nous voyons de nombreux champignons arrachés, des promeneurs précédents étant passés avant nous dans l’espoir sans doute de dénicher des champignons comestibles comme des pieds-bleus, des sparassis crépus ou des russules.

Il y a également de nombreuses fraises des bois et framboises. Nous traversons un premier pont après la balise n°421a. Aux teintes prises par la végétation, nous voyons bien ce changement de saison tout proche. Nous avons déjà hâte de revenir nous y balader cet automne!

Russule

Nous n’irons guère plus loin, le ciel commençant à se charger de plus en plus de nuages bien sombres. Nous faisons demi-tour et retournons à notre voiture.

Cascade du Boréon

Avant de repartir, nous nous arrêtons rapidement pour prendre une photo de la cascade du Boréon. Il est alors temps de rentrer chez nous, sous des températures plus clémentes.

Balade dans la vallée de la Gordolasque

Cascade du Ray

Ce 23 juin 2019, nous passons par Belvédère pour gagner, une dizaine de kilomètres plus loin, la vallée de la Gordolasque faisant partie du parc national du Mercantour. Nous faisons une pause déjeuner sur une table de pique-nique installée à côté de la cascade du Ray (1.360 mètres d’altitude), toute proche de la route.

Lac de Saint-Grat

Puis nous reprenons la voiture sur quelques kilomètres et gagnons à pieds le lac de Saint-Grat (accessible en voiture) en passant devant une bâtisse servant l’été de colonie de vacances pour les enfants niçois de l’association La Semeuse (et ce, depuis 1946). Des tables de pique-nique ont été installées le long du sentier et autour du lac.

Le lac, situé à 1.550 mètres d’altitude, est l’occasion pour moi de prendre une photo pour la semaine 25 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème étant « Nature« . En effet, nous sommes en pleine nature avec le lac et au loin les sommets du Mercantour. Nous pouvons voir de nombreuses fleurs comme des orchidées ou des rhododendrons, des papillons voletant autour de nous.

Il est également possible de rejoindre la Vallée des Merveilles par la Gordolasque en passant par le pas de l’Arpette. En effet, la Gordolasque est le point de départ de nombreuses randonnées, notamment à partir du pont du Countet.

Au fil des pages avec La moufle

Un joli conte traditionnel russe à lire ou relire lors de ces derniers jours d’hiver: La Moufle. Nous en lisons deux versions parmi toutes celles existantes. Ce conte-randonnée nous fait beaucoup rire, surtout quand la moufle éclate.

La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier (éd. Didier Jeunesse, coll. A petits petons, 2017). Une souris, un lièvre, un renard, un sanglier et un ours vont chercher à se réchauffer dans une moufle rouge déposée par le vent sur la neige du chemin. Mais y aura-t-il de la place pour tout ce petit monde? Fous-rires garantis! Les illustrations sont aussi attachantes que le texte est drôle.

La moufle de Chloé Chauveau et Céline Bielak (éd. Lito, 2018). Une souris, un lapin, un renard, un sanglier, un ours et une fourmi vont chercher à se réchauffer dans une moufle perdue par un petit garçon. Cette version est tout aussi rigolote que la précédente. Les illustrations remplies de tendresse nous ont aussi beaucoup plu. La répétition du texte sert également à entretenir le rire à l’arrivée de chaque personnage.

Pour prolonger la lecture, nous avons aussi fait des activités autour de ces albums jeunesse: des imagiers pour nommer et compter jusqu’à 5, des puzzles de couverture, des marottes à l’effigie des différents personnages que nous glissons les unes après les autres dans une moufle fabriquée préalablement (en papier ou en feutrine). Nous avons aussi colorié des moufles en y ajoutant ou non des gommettes. Un autre jour, nous avons fait des moufles dans du papier cartonné rouge en y apposant nos empreintes de main avec de la peinture blanche…

Challenge Petit Bac d’Enna – #1 catégorie Objet « Moufle »

Petite balade hivernale sur le sentier de Cap d’Ail

Ce 9 février 2019, nous nous garons au plus près du sentier littoral de Cap d’Ail, au niveau de la balise n°21, La Pinède. Nous descendons les marches aménagées en direction du Cap Rognoso. Le sentier est particulièrement bien aménagé, avec tables et bancs en pierre. Nous décidons, toutefois, de nous installer sur des rochers pour une petite pause pique-nique sous un beau soleil hivernal. L’eau est limpide, avec peu de vagues.

Rougequeue noir

Puis nous revenons sur nos pas en direction du Cap Mala. En effet, juste après le restaurant la Pinède, le sentier est fermé et une déviation par l’Avenue Raymond Gramaglia a été mise en place. Nous préférons rester sur le bord de mer ensoleillé, à l’instar d’un rougequeue noir posé sur les rochers. Une dizaine de goélands leucophées passent au-dessus de nos têtes, certains barbotant dans l’eau.

Figuiers de barbarie

Nous passons devant une carrière de meules datant du Moyen Âge. De nombreux figuiers de barbarie ont également poussé le long du sentier, certains avec des épines courtes et d’autres avec des épines longues.

Nous allons ensuite sur la plage Marquet. Face au jardin des oliviers, une petite aire de jeux pour les enfants de 2 à 8 ans, nous pouvons observer, à  plusieurs reprises, un grand Cormoran plonger dans la mer.

Grand Cormoran

Nous le voyons, à nouveau, un peu plus loin, tout proche du bord de la plage et de personnes marchant sur les galets. Il est temps pour nous de regagner notre véhicule.

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑