Étiquette : Henri Meunier

Au fil des pages avec Au commencement

Nous avons lu et relu en octobre 2021 Au commencement d’Henri Meunier et Vincent Bergier (éd. Seuil Jeunesse, 2017), un grand album jeunesse documentaire à partir de 6 ans qui aborde avec humour et du point de vue des fourmis l’apparition de la vie sur Terre, après le point de vue des poules dans Toute la vérité sur les dinosaures de Guido Van Genechten (éd. Mijade, 2018) ou L’hôpital des dinosaures de Hye-Won Kyung (éd. Versant Sud Jeunesse, 2020). 

Cet album jeunesse reprend les étapes-clés de l’histoire de la Terre et de l’évolution des espèces en mettant en scène avec humour et en personnifiant les éléments de vie ayant marqué le cours de l’Histoire: le Big bang, les premières cellules, les dinosaures, les fourmis… C’est une approche originale et ludique pour se rappeler ou découvrir la théorie de l’évolution à travers les dialogues entre les éléments de vie. Un très bon moment de lecture à la fois rigolo et instructif et à double lecture puisqu’il plaira autant aux enfants qu’aux parents qui y trouveront de nombreuses références à la Pop culture (jeux, films…)!

Et j’ai même noté un passage gourmand pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine lorsqu’il est question de l’apparition et du développement exponentielles des eucaryotes, organismes vivants complexes qui se régalent ici de desserts sucrés.

Participation #31 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Participation #65 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Nos lectures printanières 2022

Le mois dernier, avec l’arrivée du printemps, nous avons recommencé à lire des histoires sur cette saison. Ce billet sera ainsi actualisé tout au long de ce printemps au gré de nos lectures sur ce thème. Je parlerai également de relectures de livres que je n’avais pas encore chroniqués sur le blog.

Des histoires printanières

  • (Album jeunesse) Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura

Nous relisons Le pique-nique de la famille Souris de Kazuo Iwamura  (éd. L’école des loisirs, 1988, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous avons découvert à la médiathèque il y a trois ans et aux jolies illustrations dans lequel nous suivons la famille Souris partir en pique-nique.

  • (Roman jeunesse) Hôtel Heartwood, Ensemble, c’est mieux de Kallie George et Stephanie Graegin (T3)

Nous lisons le tome 3 d’Hôtel Heartwood, Ensemble, c’est mieux de Kallie George et Stephanie Graegin (éd. Casterman Jeunesse, 2019, 190 pages), un roman jeunesse à partir de 8 ans et aux jolies illustrations en noir et blanc avec la suite des aventures de Mona une petite souris travaillant dans l’hôtel d’un blaireau, Monsieur Heartwood, au cœur de la forêt des Fougères.

  • (Album jeunesse) Contes de la Vallée, Un petit air de printemps de Carles Porta (T3)

Nous relisons cette année le tome 3 des Contes de la Vallée, Un petit air de printemps de Carles Porta (éd. Seuil Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans la vallée, le printemps est revenu tout comme Ticky l’oiseau qui découvre avec surprise et tristesse que son nouveau voisin musicien, Maximilien a a accaparé l’attention de ses amis. Encore un très bon moment de lecture avec ce tome qui fait la part belle à l’amitié et à la musique!

  • (BD jeunesse) Sous les arbres, Le premier printemps de Dav (T4)

Nous lisons le tome 4 de Sous les arbres, Le premier printemps de Dav (éd. de la Gouttière, 2022), une BD jeunesse joliment illustrée à partir de 5 ans et au format à l’italienne. Pour son premier printemps, un petit marcassin tente, malgré son allergie au pollen, à cueillir avec son père un bouquet pour sa mère. Les illustrations sont toujours aussi réussies que dans les tomes précédents. Encore un coup de cœur pour ce nouveau tome qui aborde avec beaucoup de pudeur et de délicatesse le thème du deuil!

  • (Roman jeunesse) Taupe & Mulot, Les beaux jours d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (T1)

Nous relisons encore cette année le tome 1 de Taupe & Mulot, Les beaux jours d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (éd. Hélium, 2019, 64 pages), un roman jeunesse à partir de 5 ans et regroupant trois histoires printanières et champêtres de deux amis, Taupe et Mulot au caractère bien différent mais complémentaire: parties de pêche, séance de peinture en plein air ainsi que Taupe toujours aussi maladroit en amour mais bien plus constant en amitié, quelle que soit la saison… Encore un très bon moment de lecture!

Fleurs, plantations et jardinage

  • (Album jeunesse) Un loup dans le Potager de Claire Bouiller et Quentin Gréban

Nous relisons cette année Un loup dans le Potager de Claire Bouiller et Quentin Gréban (éd. Mijade, 2004, rééd. 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous avions découvert et apprécié l’année dernière mais que je n’ai chroniqué que cette année. Pour ne plus connaître la faim l’hiver prochain, un loup se met à cultiver un potager. Il y est question de partage, d’entraide et d’amitié avec un loup végétarien qui finira par se lier d’amitié, grâce à son potager, avec les autres animaux de la forêt.

  • (Album jeunesse) Graine de carotte de Claire Garralon et Cécile Hudrisier

Nous relisons également cette année Graine de carotte de Claire Garralon et Cécile Hudrisier (éd. Didier Jeunesse, 2019), un  album jeunesse à partir de 3 ans et que nous avions également beaucoup lu au printemps, l’année dernière. Un lundi matin de printemps, Petit Lapin est impatient de planter une graine de carotte, contrairement à Moyen Lapin et Grand Lapin qui ne cessent de reporter au jour suivant cette plantation. Il y est question d’enthousiasme (et d’énergie) enfantine, des jours de la semaine, des notions de contraste (petit, moyen et grand avec le trio de lapins), de cycle de la plante, de cycle de vie de l’oiseau ou bien encore du fait de grandir…

  • (Album jeunesse) Le jardin de Basilic, Les fleurs tombent-elles amoureuses? de Sébastien Perez et Annelore Parot (T2)

Nous lisons le tome 2 du Jardin de Basilic, Les fleurs tombent-elles amoureuses? de Sébastien Perez et Annelore Parot (éd. Flammarion Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans autour de la pollinisation. Avec son chat, Basilic est un petit garçon qui adore s’amuser dans son jardin. Un jour, il découvre le jardin recouvert de « neige » toute jaune. Sa mamie Carotte lui explique alors de façon poétique puis plus naturaliste la pollinisation. Un très bon moment de lecture!

Insectes

  • (Album jeunesse) Le grand changement de François Roussel

Nous lisons Le grand changement de François Roussel (éd. Glénat Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans avec la transformation d’une petite chenille manquant d’estime de soi en papillon. Grâce à ce grand changement qui l’attend, arrivera-t-elle à s’aimer? Un bon moment de lecture!

Deuxième alphabet des animaux: V comme Ver de terre

Pour la semaine 44 de mon challenge de l’alphabet des animaux illustrés sur Instagram #jojoenherbeetcieillustre qui associe la première lettre d’un animal avec une illustration tirée de la littérature jeunesse en suivant l’ordre de l’alphabet, il s’agit du V comme Ver de terre. Alors voici notre sélection de vers de terre qui sera mise à jour au fur-et-à-mesure de nos lectures.

  • Jean-Claude et son petit frère Didier dans Billy cherche un trésor de Catharina Valckx (éd. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse très rigolo à partir de 5 ans, et même bien avant
  • des vers de terre comme ingrédients pour Taupe et Mulot en plein concours de cuisine dans Taupe & Mulot, La tarte aux lombrics d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (éd. Hélium, 2019), un roman jeunesse à partir de 5 ans.

Au fil des pages avec Cœur de bois

J’emprunte à la médiathèque Cœur de bois d’Henri Meunier et Régis Lejonc (éd. Notari, 2016), un album jeunesse pour les adolescents, à partir de 15/16 ans. Aurore, la quarantaine est une belle femme qui semble épanouie. Un matin d’hiver, après un passage par la boulangerie, elle se rend au fin fond d’une forêt dans laquelle vit un vieillard.

En apportant une suite au conte originel du Petit Chaperon rouge, les auteurs questionnent sur le sort de la victime après une agression et la résilience. Comment se reconstruire et continuer à vivre? Au fur-et-à mesure qu’Aurore s’enfonce dans la forêt, sa confiance en elle s’étiole, son moi actuel étant intimement lié à son passé et à cette forêt. La réponse apportée est une possible mais l’une des moins courantes et peut être dérangeante. Les illustrations à forte prédominance sépia (sans oublier le rouge) concourent également à l’ambiance pesante de cette rencontre. Cela me fait penser à certaines affaires pénales, chaque victime, même d’une même fratrie, ne vivant pas de la même façon l’après-agression. Un moment de lecture surprenant et aussi gourmand autour de la galette des rois!

Pour un autre avis: Nathalie.

Participation #16 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #conte revisité

Participation #5 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie

Participation #17 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Galette des rois

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑