Étiquette : écureuil (Page 3 of 4)

Au fil des pages avec la lune

Dans la nuit du 20 au 21 mars 2019, a eu lieu une nouvelle pleine lune. Quel émerveillement de pouvoir l’observer! Nous apprécions également de lire des histoires avec pour toile de fond la lune et plus largement la nuit, comme par exemple Loup Gouloup et la lune ou La pêche à la lune.

Cette fois-ci, nous lisons La chasse au tuc-tuc-tuc d’Astrid Desbordes et de Marc Boutavant (éd. Nathan 2016). Nous retrouvons Edmond l’écureuil entouré de ses amis, Georges Hibou et Mitzi, la chauve-souris. Une nuit, n’arrivant pas à dormir, Edmond a peur des bruits et sons qu’il entend et va voir Georges Hibou. Ils partent alors chasser le terrible tuc-tuc-tuc. Ils sont aidés dans leur recherche par Mitzi qui voit là une occasion d’aller se promener la nuit sous une belle lune. Revenu bredouille, Edmond finit pourtant par apprécier la nuit avec son ciel étoilé et une lune bienveillante. Cet album jeunesse peut permettre de dédramatiser, chez certains enfants, les peurs nocturnes comme la peur du noir. Pour nous, c’est l’occasion de nous rappeler la dernière éclipse de lune.

Puis nous lisons La famille Souris dîne au clair de lune de Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 2009). La famille Souris s’active pour  préparer, tout en haut d’un grand arbre, une belle soirée estivale sous le clair de lune. Nous suivons l’installation de la famille Souris avec la montée de Petite Sœur, la fabrication de la plateforme en bois puis l’arrivée des parents avec la nourriture. Pendant ce temps, le soleil se couche, laissant place à la lune qui illumine alors de sa douce lumière les petites Souris. Cet album jeunesse est tout en poésie et en tendresse, à l’instar des autres albums de cet auteur. Les illustrations sont très belles. Nous nous arrêtons sur les nombreux détails à chaque page, comme une grenouille posée sur une feuille ou ce gland qui tombe sur la tête d’un des souriceaux. Un beau moment de vie en famille avec la pleine lune et la nature à l’honneur! Et encore un coup de cœur!

Challenge Petit Bac d’Enna – #3 catégorie Animal « Souris »

Au fil des pages sur le thème du printemps

Nous avons découvert la famille écureuil de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016) en suivant les aventures automnales de Nic, Nac et Noc dans Tout est rouge puis hivernales avec Vive la neige. Nous les retrouvons, avec beaucoup de plaisir, dans deux histoires printanières. Les illustrations sont toujours aussi splendides, le texte dispersant ça et là de petites touches pédagogiques sur la nature pour les enfants.

Nous commençons par C’est déjà le printemps de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Un beau matin, le printemps semble être enfin arrivé. Nic, Nac et Noc en profitent pour partir se promener et en viennent à observer la fonte des neiges. Ils suivent alors le cours d’eau jusqu’à se retrouver au milieu d’un immense lac. Ils seront alors aidés par des canards Colvert qui les ramèneront sur les bords du lac. Sous un aspect très poétique, l’histoire aborde le cycle de l’eau et la migration des canards.

Puis nous lisons A table! de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Lors d’une balade printanière, Nic, Nac et Noc aperçoivent un oisillon qui pleure de faim. Ils décident de le nourrir. Mais que mange un oisillon? Des pommes de pain? Des fleurs de cerisier? Les trois petits écureuils sont bien embêtés jusqu’au retour de la mère de l’oisillon qui revient avec une chenille verte pour le nourrir. Pleine de tolérance, cette histoire permet d’aborder avec les enfants les différences de régime alimentaire entre les espèces.

Pour les tout-petits lecteurs, le printemps peut s’inviter à travers des imagiers sur les saisons comme par exemple Les 4 saisons (Collectif, éd. Hemma, coll. Les 100 premiers mots, 2018). Cet imagier aux jolies illustrations colorées permet d’enrichir le vocabulaire autour, par exemple, des animaux, des vêtements, des activités ludiques, des couleurs ou des sons changeant au fil des saisons. Lorsque l’enfant est plus grand, il peut servir dans l’apprentissage de l’écriture.

Dans notre bibliothèque, nous avons un autre album jeunesse pour les tout-petits (de plus de 18 mois selon l’éditeur) qui se déroule au printemps, dans un style bien différent de celui de Kazuo Iwamura. Cette fois-ci, nous nous retrouvons dans une ferme  avec des naissances d’animaux: Maman Poule et les trois petits œufs de Beck Ward et Sami Sweeten (éd. Lipokili, 2004). En réalité, il y a quatre histoires: la naissance des poussins dans le livre en forme de poule et trois autres histoires connexes dans les trois petits œufs. Pour les plus petits lecteurs, ce qui est le plus amusant ce n’est pas tant l’histoire que de faire pivoter la queue de la poule ou de faire pondre les œufs. Restera toutefois toujours la question de savoir qui est arrivé en premier: l’œuf ou la poule.

Participation #1 Mon Bazar coloré

Avec cet article, je participe, pour la première fois, au rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » de Mon Bazar coloré qui propose de publier tous les 20 du mois des livres sur un thème précis: ce mois-ci le printemps. Bien évidemment, il s’agit d’une liste non-exhaustive et qui ne tient pas compte de nos emprunts à la bibliothèque. Le printemps ne faisant que commencer, nous continuerons à lire d’autres albums jeunesse sur ce thème. Nous nous attendons, peut-être voire même sûrement, à de jolis coups de cœur comme celui de Kazuo Iwamura, sans compter tous nos activités printanières à venir.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégories Animal « Poule » et Objet « Table »

Deux autres albums jeunesse sur l’hiver

Dans cette dernière semaine d’hiver, nous empruntons à la bibliothèque deux albums jeunesse sur cette saison. Cette année, l’hiver ayant été particulièrement doux dans le Sud de la France, nous n’avons pas vraiment pu profiter de la neige.

Nous avions adoré découvrir les aventures automnales de Nic, Nac, Noc, trois petits écureuils dans Tout est rouge de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Cette fois-ci, nous les retrouvons heureux de voir que la neige est tombée pendant la nuit dans Vive la neige! de Kazuo Iwamura (éd. Mijade). Rien ne peut attendre pour aller faire de la luge avec leurs parents! Surtout pas les excuses de leurs parents pour rester au chaud dans la maison: le froid pour le père ou les tâches ménagères pour la mère! Et finalement, qui des enfants ou des parents s’amuseront le plus dans la neige? Les illustrations et le texte sont toujours aussi chaleureux que l’ouvrage précédemment lu.

Puis après les parties de luge, vient le tour des bonshommes de neige avec le tome 4 de Monsieur Blaireau et Madame Renarde – Jamais tranquille! de Brigitte Luciani et Eve Tharlet (éd. Dargaud, 2013). Nous avions déjà lu les tomes précédents de cette bande dessinée qui décrit le quotidien d’une famille recomposée avec d’un côté, une maman renarde, Marguerite et de sa fille Roussette et de l’autre, un papa blaireau, Edmond et de ses trois enfants, Glouton, Carcajou et Cassis. Cette fois-ci, nous les suivons pendant leur premier hiver ensemble. La cohabitation semble bien difficile de prime abord, les renards et les blaireaux n’adaptant pas leur rythme de vie de la même façon pour faire face à l’hiver, le froid, la neige et la raréfaction de la nourriture. Malgré les chamailleries entre les enfants, de beaux moments de partage et de complicité vont pouvoir encore avoir lieu. A la différence de Cassis, bande dessinée abordable dès 2 ans, ce tome est destiné à des enfants un peu plus grands (dès 4 ans selon l’éditeur), l’histoire étant plus longue à suivre même si les personnages sont toujours aussi attachants.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégorie Adjectif « Tranquille »

Au fil des pages avec Tout est rouge

Nous nous replongeons, avec Tout est rouge de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016), dans l’automne avec la découverte de cette saison par les écureuils, Nic, Nac et Noc. Nous avions pu être aussi émerveillés qu’eux en nous promenant en forêt cet automne en observant la végétation et les couchers de soleil. Cet album est tout en poésie, avec de très jolies illustrations toutes douces et qui se déclinent autour des teintes automnales: rouge bien sûr, orangée et jaune. L’auteur a réussi à retranscrire à merveille les changements de l’automne à travers l’histoire de cette famille d’écureuils qui passeront l’hiver bien au chaud.

Pour prolonger l’histoire, nous pouvons aussi jouer à rechercher tous les objets rouges qui nous entourent. Nous faisons également un puzzle de la couverture. Nous collons aussi dans l’ordre des images séquentielles de l’histoire ou utilisons des cartes plastifiées, comme par exemple en cherchant qui est Nic, Nac et Noc… Selon l’âge de l’enfant, il est possible d’aborder la façon dont les animaux passent l’hiver: certains s’adaptent au froid, d’autres hibernent ou hivernent, d’autres encore migrent dans des régions plus chaudes et même certains meurent en ayant pris soin avant de laisser une descendance…

Challenge Petit Bac d’Enna – #1 catégorie Couleur « Rouge »

Des albums jeunesse sur l’hiver

Brrr! Brrr! Quand il fait froid dehors, rien de mieux que de se mettre sous une couverture pour lire. Nous commençons par trois albums jeunesse des éditions L’école des loisirs, collection Les lutins. En premier, Plouk  de Christel Desmoineaux (éd. 2018). Plouk est un pingouin (en réalité, un manchot empereur – erreur de traduction) qui a peur de l’eau. Difficile dans ces conditions de pouvoir se nourrir de poissons! Plouk va devoir surpasser sa peur et fera preuve de courage en sauvant Toupiti, le petit frère de Touka à qui il mangeait, sans le savoir, ses poissons. Nous avons bien aimé les illustrations de ce petit livre. Après plusieurs lectures de cette histoire, nous avons aussi fait le puzzle de couverture et un jeu des paires, après avoir plastifié des paires d’images de l’album.

Puis nous lisons Juste un petit bout! d’Émile Jadoul (éd. 2018). Une poule va partager son écharpe avec un oiseau et un lapin. Le fera-t-elle aussi pour le renard? Cet album jeunesse est destiné pour les tout-petits, au vu du peu de texte. Ne pas oublier bien sûr de rajouter les règles de politesse lorsque les animaux demandent un petit bout d’écharpe pour se réchauffer: un s’il te plaît ou un merci aurait été le bienvenu.

Nous nous plongeons ensuite dans A trois on a moins froid d’Elsa Devernois et Michel Gay (éd. 2018). Nous en apprenons tous les jours: les animaux de la forêt ont aussi des pannes de radiateur en hiver! Kipic le hérisson et Casse-Noisette l’écureuil vont tenter de se réchauffer ensemble toute la nuit en attendant le réparateur. Malheureusement, les piquants de Kipic compliquent le sommeil des deux amis. Qu’à cela ne tienne, ils vont chercher l’aide de Touffu, le lapin angora. Une histoire toute simple sous le signe de l’amitié! Nous avons aussi fait des activités autour de l’album: un puzzle de la couverture, un jeu des paires avec les illustrations des trois animaux et des photos des « vrais » animaux.

« Older posts Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑