Étiquette : princesse (Page 1 of 2)

Au fil des pages Avec Je veux un pain au chocolat!

Je lis Je veux un pain au chocolat! de Jean-Luc Englebert (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un matin, après un très long sommeil, Bertie, une princesse se réveille et a une grande envie de pain au chocolat. Avec sa très longue chevelure, elle quitte son château à la recherche d’une boulangerie. Arrivera-t-elle à assouvir sa faim et son envie de pain au chocolat?

Que de rebondissements rigolos dans cette histoire! L’auteur s’amuse tant dans le texte que dans les illustrations avec les codes de la représentation de la femme dans les contes traditionnels. Qui a dit qu’une princesse devait être belle, avec les cheveux longs, aimable et devant attendre son prince charmant? Coup de cœur pour cet album jeunesse plein d’humour et avec une princesse au caractère fort et généreux! Bien sûr, un parent lecteur pourra sourire devant cette jeune héroïne qui incarne parfaitement un jeune enfant qui, devant la faim, n’arrive pas à attendre. Avec cet album jeunesse, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°10, « Princes et princesses ».

Participation #42 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Princes et princesses

Participation #7 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Blanche-Neige

J’emprunte à la médiathèque Blanche-Neige illustré par Mayalen Goust, d’après les Frères Grimm (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2009), un album jeunesse en petit format souple à partir de 3 ans selon l’éditeur. Le texte reprend celui, parfois cruel, des Frères Grimm avec les différentes tentatives sous fond de sorcellerie de la belle-mère de Blanche-Neige pour la tuer. Réfugiée chez les sept nains, Blanche-Neige n’est pourtant pas méfiante et ne tient pas compte de leur mise en garde. Finira-t-elle par croquer la pomme empoisonnée?

J’ai beaucoup apprécié les illustrations de Mayalen Goust, avec un style japonisant, à la fois sombre et rouge, le rouge prédominant à chaque page. Blanche-Neige grandit au fil des pages, de petite fille à jeune femme, sa beauté provocant l’ire et la jalousie de la Reine. Coup de cœur pour cette très jolie version illustrée! Avec ce conte traditionnel, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°8, « Escale en Europe ».

Participation #41 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Escale en Europe

année

Participation #11 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Prénom: « Blanche-Neige »

Au fil des pages avec Le loup qui découvrait le pays des contes

Nous empruntons à la médiathèque Le loup qui découvrait le pays des contes d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2014), un album jeunesse à partir de 3 ans. Pour le goûter du Printemps, Loup voudrait préparer un gâteau aux pommes pour ses amis mais il ne sait pas cuisiner. Arrivera-t-il à trouver de l’aide dans la forêt en commençant par une bonne recette?

Un très bon moment de lecture avec Loup qui, ingrédient après ingrédient, croise de nombreux personnages issus des contes comme les Trois petits cochons, le Petit Chaperon rouge, la petite poule rousse et bien d’autres encore… Les illustrations en montrent beaucoup, certains dans les arrière-plans comme par exemple le Chat botté ou Pinocchio… Il est très rigolo de les rechercher. Le duo autrice/illustratrice s’amuse avec les contes traditionnels, le loup n’étant pas le méchant de l’histoire. Mais c’est aussi une histoire gourmande!

Pour prolonger la lecture, nous faisons un gâteau aux pommes en suivant la recette de Tatie Rosette – la tante des Trois petits cochons, ce qui va parfaitement avec le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.  Un régal! Je participe également au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°2, « Conte détourné ».

Participation #40 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Conte détourné

Participation #4 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Challenge Petit Bac d’Enna #9 Catégorie mot au pluriel: « Contes »

Au fil des pages avec Le loup-garou

J’emprunte à la médiathèque Le loup-garou de Michel Ocelot (éd. Nathan, coll. « Dragons et Princesses », 2010), un album jeunesse à partir de 6 ans pour le thème de ce mois-ci du Challenge Contes et Légendes, « Loups-garous et vampires ». Comme dans Les Contes de la nuit, son film d’animation sorti en 2011, l’auteur raconte l’histoire de deux sœurs – l’Aînée et la Cadette – et d’un jeune homme loup-garou, Yann qui après avoir été longtemps emprisonné épouse l’aînée qu’il pense être à l’origine de sa libération. Mais est-ce vraiment la sœur qui l’a aidé et qui est éprise de lui?

Les illustrations en papiers découpés et ombres chinoises apportent une touche féérique à l’histoire, alternant entre des fonds dorés et bleutés. À noter que le texte utilise la nouvelle orthographe et même si la réforme date de 1990, elle m’est toujours difficile à accepter notamment dans l’absence d’accent circonflexe et la présence d’une virgule avant une conjonction de coordination… Un très joli conte dans lequel le loup-garou n’est pas le méchant de l’histoire et dans lequel le jeune lecteur apprend à aller au-delà des apparences!

Participation #37 Contes & Légendes 2020 de Bidib #loups-garous et vampires

Au fil des pages avec le tome 12 d’Ana Ana

Nous empruntons à la médiathèque le seul tome que nous n’avions pas encore lu d’Ana Ana, le tome 12, Je ne veux pas être d’une princesse! d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2018), une BD jeunesse pour les 3/6 ans et même avant. Après avoir lu Cendrillon, les doudous pensent qu’Ana Ana veut être aussi une princesse comme Cendrillon. Ils décident alors de la transformer en princesse. Mais est-ce aussi le souhait d’Ana Ana? Nous retrouvons toujours avec grand plaisir Ana Ana et ses doudous. Comme dans Ana Ana est malade ou Super-héros en herbe, les doudous sont pleins de bonnes intentions mais oublient de s’enquérir de ce qu’en pense la première concernée, Ana Ana. L’histoire est très drôle, les auteurs s’amusant à détourner les codes des contes de fées, chaque doudou endossant l’un des personnages de Cendrillon. Fous-rires garantis surtout avec le gourmand Touffe de poils! Encore un coup de cœur pour cet album rappelant avec humour et tendresse que « petite fille » n’est pas synonyme de « princesse »!

Participation #32 Contes & Légendes 2020 de Bidib #conte détourné

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑