Étiquette : plaisir de lire (Page 2 of 2)

Au fil des pages avec Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits

Nous lisons Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits de Nicola O’Byrne (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Les albums du Père Castor, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il était une fois un lapin qui ne voulait absolument pas dormir au point d’enfermer la nuit, tenez-vous bien, dans une boîte à biscuits! Lapin est ravi de son subterfuge pour continuer de veiller. Mais très vite la Nuit va lui démontrer son utilité tant pour les animaux de la nuit que les carottes du potager dont Lapin raffolent. Devenant de plus en plus grognon et affamé par le manque de sommeil, l’appel du ventre sera-t-il plus grand pour Lapin? La nuit parviendra-t-elle à se libérer de la boîte?

Avec de jolies illustrations toutes douces, l’autrice nous conte une adorable histoire adorable et drôle tout en invitant le jeune lecteur, à l’instar de Lapin, à réfléchir sur l’importance du cycle du jour et de la nuit et du sommeil. Les tout-petits lecteurs s’identifieront facilement à Lapin qui finalement se rendra compte qu’il est aussi agréable de se coucher grâce aux histoires du soir. D’ailleurs, ce dernier les personnifie à merveille pour inventer mille facéties pour retarder l’heure de se coucher. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet de dédramatiser l’heure du coucher chez les tout-petits! Sans oublier la chute toute douce et poétique avec son joli pop-up et sa mise en abîme autour du plaisir de lire (ou d’écouter des histoires, selon l’âge de l’enfant).

Participation #158 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Objet: « Boîte à biscuits »

Au fil des pages avec Jour de neige

Nous empruntons à la médiathèque Jour de neige de Delphine Chedru (éd. Autrement, 2014), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits, sans texte à part à la toute fin. Il a neigé dans la forêt. Nous pouvons alors observer dans la neige fraîche des animaux et leurs empreintes. A qui sont ces pas? Où peuvent-ils bien aller comme ça?

Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet aux jeunes lecteurs de s’amuser autour des empreintes des animaux, avec de très jolies pages de garde. Ce n’est pourtant pas une simple histoire d’empreintes mais bien un conte qui est offert à la lecture des tout-petits. En effet, les illustrations bleutées apportent une douceur à cette histoire hivernale qui met en exergue le plaisir de lire. Sans oublier la chute originale, chaleureuse et très poétique avec sa mise en abîme. A lire et relire!

Participation #149 Je lis aussi des albums

Participation #11 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Au fil des pages avec L’ours qui aimait les histoires

Nous empruntons à la bibliothèque L’ours qui aimait les histoires de Dennis Haseley et Jim LaMarche (éd. Casterman, 2013). Nous suivons la naissance d’une amitié entre un ours et une jeune femme à travers le plaisir de la lecture. Tout se met en place autour des livres: d’abord la découverte des lettres sur un morceau de papier perdu dans la forêt, puis des années plus tard, des livres que lit une  jeune femme assise sur une chaise, puis la voix de cette liseuse. Et c’est ainsi que la jeune femme réussit à apprivoiser l’ours. A chaque rencontre, l’ours est heureux de retrouver la jeune femme et de l’entendre lui raconter des histoires. Mais de son côté, la jeune femme est de plus en plus partagée entre ce plaisir de lire et une certaine tristesse en sachant qu’elle devra partir une fois l’hiver arrivé. Les auteurs réussissent à décrire ces sensations et sentiments entourant la découverte des livres.  Cela rappelle au parent lecteur ce moment des premières histoires partagées avec son bébé lorsque celui-ci entend ses premiers sons lus, les changements d’intonation de voix, les émotions ressenties, etc… Puis initié au plaisir de lire, le tout-petit prendra son envol pour lire des histoires et en raconter, laissant libre cours à son imagination. Mais revenons à ce petit ours fasciné par l’objet qu’est le livre avec son papier, ses mots, son odeur et son histoire mais aussi les sensations et émotions qu’il procure à sa lecture ou à son écoute. Un  joli coup de cœur pour cet album jeunesse plein de tendresse et aux illustrations si douces et déclinant les couleurs automnales! 

Participation #32 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Lecture: « Histoires »

Au fil des pages avec C’est l’histoire

Nous empruntons à la bibliothèque C’est l’histoire d’Anne Crausaz (éd. MeMo, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Quatre enfants animaux, Souris, Lapin, Éléphant et Singe sont impatients de voir arriver Madame Ourse et ses livres. Dans cet album, l’autrice décrit de façon poétique la transmission du goût de la lecture aux tout-petits. Madame Ourse nous renvoie immédiatement au moment de l’histoire – du « spectacle » alternant des comptines, marionnettes et lecture d’albums jeunesse – organisé chaque semaine pendant l’année par le personnel de notre bibliothèque municipale. D’ailleurs, l’autrice dédie son album à l’association « Lire et faire lire » composée de bénévoles qui lisent des histoires aux enfants dans les écoles. Les illustrations jouant sur les couleurs des quatre enfants animaux sont certes simples et épurées mais permettent de s’imaginer l’entre-deux des histoires racontées et qui renvoient aux différentes saisons. Nous sommes ainsi dans le même esprit curieux du petit hérisson de l’album : nous nous délectons des fraises ou nous mettons aussi notre frontale pour explorer les profondeurs de la terre par exemple. Un très bon moment de lecture partagée!

Participation #27 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégorie Lecture: « Histoire »

Au fil des pages avec La montagne de livres

Après avoir apprécié De quelle couleur sont les bisous?, nous empruntons à la bibliothèque La montagne de livres de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2017). Les illustrations sont aussi craquantes que dans l’autre album. Cette fois-ci, nous suivons la passion naissante d’un petit garçon pour la lecture. Lucas, le petit garçon de l’histoire, arrivera-t-il à réaliser son rêve de voler grâce aux livres? L’autrice glisse des illustrations à des œuvres intemporelles de la littérature jeunesse. Nous reconnaissons ainsi le Petit Prince de l’album éponyme d’Antoine de Saint-Exupéry et bien d’autres personnages. Il y a également beaucoup d’humour et de tendresse. Un album idéal pour donner le goût de la lecture aux plus jeunes lecteurs en herbe ou comme cadeau pour un enfant passionné de lecture! Pour nous, c’est encore un coup de cœur! Il est, en effet, tellement facile de se reconnaître dans ce petit garçon qui veut lire encore et encore.

Participation #18 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégorie Lecture: « Livres »

Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑