Étiquette : miel (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Le grand concours de pâtisserie

Nous lisons et relisons Le grand concours de pâtisserie d’Ellie Snowdon (éd. Kimane, 2022), un album jeunesse joliment illustré à partir de 3 ans. Après avoir reçu par erreur une invitation pour le grand concours de pâtisserie organisé par des lapins, Quentin un loup y participe en se déguisant en lapin. Cinq épreuves l’attendent comme préparer du pain ou un gâteau au chocolat par exemple.

Il y est question de compétition, de tricherie mais aussi d’entraide et d’amitié. Nous prenons le temps de regarder les illustrations pleines de détails et de malice, en particulier l’intervention d’un lapin moustachu qui aimerait bien gagner le concours. Coup de cœur pour cet album jeunesse rigolo, gourmand et mignon!

Participation #8 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Pâtisserie

Participation #16 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

Des biscuits pour la St-Valentin

Hier, pendant le RAT gourmand de St-Valentin, j’ai préparé pour le goûter des petits biscuits en forme de cœur au miel, raisins secs et fruits confits. Comme il me reste de la pâte, j’en ai refait ce matin en faisant aussi d’autres en forme d’étoile.

Pour la recette, voici les ingrédients: 75 grammes de beurre ramolli, 1 œuf, 3 cuillères à soupe de sucre, 150 grammes de farine, 100 grammes de raisins secs et de fruits confits, une petite cuillère de miel (j’ai pris du miel de lavande).

J’ai mélangé l’œuf et le sucre au fouet. Puis j’ai rajouté le beurre ramolli et la farine. J’ai mélangé le tout avec les doigts jusqu’à ce que cela forme une boule comme de la pâte sablée. J’ai rajouté plus de farine que ce que j’avais prévu initialement jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts et aussi pour séparer les raisins et les fruits confits avant de les intégrer à la pâte. J’ai attendu une demi-heure avant d’étaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur un peu de farine. Puis j’ai utilisé un emporte-pièce en forme de cœur pour cuire les biscuits au four à 200° pendant environ 10 minutes.

A déguster froids ou tièdes (quand ils sont encore tièdes, le goût du miel ressort). Variante possible: avec de la poudre d’amandes en lieu et place du miel. C’est ma première participation de l’année aux Gourmandes de Syl, sa brigade de marmitonnes proposant des recettes tous les dimanches. N’hésitez pas à aller sur son blog pour d’autres recettes plus savoureuses les unes que les autres.

Participation #1 Les Gourmandises de Syl 2021 #biscuits

Participation #18 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Recette de biscuits

Au fil des pages avec Satanés lapins!

Après l’avoir découvert à la médiathèque, nous lisons et relisons Satanés lapins! de Ciara Flood (éd. Circonflexe, 2016), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 29ème Prix des Incos en 2018. Monsieur Ours vit seul dans sa maison isolée loin de tout jusqu’à l’arrivée de nouveaux voisins, une famille de lapins qui ne cesse de venir le voir pour lui demander du miel ou échanger des livres par exemple. Cela met très en colère Monsieur Ours qui ne souhaite qu’une seule chose: voir sa vie redevenir comme avant, seul et sans ces satanés lapins. Et si pourtant leur présence lui était bénéfique?

Forcément, avec des personnages aussi diamétralement opposés (un ours grognon et solitaire et des lapins énergiques, envahissants mais bienveillants), l’humour fonctionne à merveille. Cela nous rappelle les amitiés d’Ours et Canard ou bien encore Bob & Marley. Il y est question d’amitié, de tolérance, de solidarité et de vivre ensemble malgré les différences de caractères… L’ours apprend ainsi qu’il est plus heureux en vivant avec des amis, même si cela lui a pris du temps de s’ouvrir aux autres. Les illustrations sont ainsi très jolies, se déclinant au fil des saisons et sont très expressives en retranscrivant les émotions ressenties comme la colère, la peur, la méfiance ou la joie de vivre.

Mais même jusqu’à l’arrivée de ces nouveaux voisins, Monsieur Ours vivait-il vraiment tout seul? Car même si elle n’est pas un personnage à part entière de l’histoire, il est amusant de chercher sur chaque double page la petite souris grise qui vit dans la maison de l’ours. Coup de cœur pour cet album jeunesse à la fois tendre et drôle et qui a finit par rejoindre notre bibliothèque! Sur le même thème, nous avions déjà lu Chut! de Morgane de Cadier et de Florian Pigé.

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Animal: « Lapins »

Participation #13 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Lièvre et Ours, c’est à moi!

Nous empruntons à la médiathèque une nouvelle histoire de Lièvre et Ours, c’est à moi! d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, l’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 2/3 ans. C’est encore une chouette et drôle histoire concoctée avec malice par Emily Gravett, une autrice que nous apprécions beaucoup. Lièvre et Ours forment toujours un duo attachant, même si Ours doit faire preuve de patience face à Lièvre qui refuse catégoriquement de partager, que ce soit un fleur ou un ballon. Leur amitié sera-t-elle plus forte? Lièvre parviendra-t-il à comprendre l’importance du partage?

Les illustrations sont toujours aussi soignées et jolies comme dans les autres albums d’Emily Gravett. Lièvre et Ours sont très expressifs pour la plus grande joie du jeune lecteur, comme dans Lièvre et Ours, où est Ours? que nous avons lu et relu. La chute est toute mignonne, l’autrice s’amusant à décliner le « c’est à moi » du tout-petit – euh de Lièvre et le « ce n’est pas grave » du parent – euh d’Ours. Je sais, cette dernière phrase n’est pas vraiment bienveillante mais là ce n’est pas grave. Rires assurés à la lecture! Encore un coup de cœur!

Participation #146 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Lieu: « Moi » (localité de Norvège)

Au fil des pages avec À l’école des abeilles

Nous lisons À l’école des abeilles de Nadia Shireen (éd. Nathan, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous suivons Bernard, un ourson très gourmand qui a l’idée d’intégrer l’école des abeilles pour pouvoir manger du miel à volonté. Rien de plus simple qu’un déguisement d’abeille géante pour ne pas se faire démasquer. Malgré sa différence, Bernard est très vite accepté au sein de la classe. Mais Agathe, une des élèves abeilles ne semble pas dupe. Bernard parviendra-t-il à ses fins?

Les illustrations colorées et toutes douces comme du miel rendent attachant ce petit ourson. Cet album jeunesse aborde avec humour les thèmes de l’amitié, des préjugés, de la tolérance et de l’entraide. L’autrice s’amuse également à retranscrire le déroulement d’une journée type à l’école. Un très bon moment de lecture!

Participation #80 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Lieu: « École »

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑