Étiquette : jeux d’enfants (Page 2 of 7)

Au fil des pages avec le tome 12 d’Ana Ana

Nous empruntons à la médiathèque le seul tome que nous n’avions pas encore lu d’Ana Ana, le tome 12, Je ne veux pas être d’une princesse! d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2018), une BD jeunesse pour les 3/6 ans et même avant. Après avoir lu Cendrillon, les doudous pensent qu’Ana Ana veut être aussi une princesse comme Cendrillon. Ils décident alors de la transformer en princesse. Mais est-ce aussi le souhait d’Ana Ana?

Nous retrouvons toujours avec grand plaisir Ana Ana et ses doudous. Comme dans Ana Ana est malade ou Super-héros en herbe, les doudous sont pleins de bonnes intentions mais oublient de s’enquérir de ce qu’en pense la première concernée, Ana Ana. L’histoire est très drôle, les auteurs s’amusant à détourner les codes des contes de fées, chaque doudou endossant l’un des personnages de Cendrillon. Fous-rires garantis surtout avec le gourmand Touffe de poils! Encore un coup de cœur pour cet album rappelant avec humour et tendresse que « petite fille » n’est pas synonyme de « princesse »!

Participation #32 Contes & Légendes 2020 de Bidib #conte détourné

Au fil des pages avec Viens, rejoins-nous!

Nous empruntons à la médiathèque Viens, rejoins-nous! de Chiaki Okada et Kimiko Aman (éd. Seuil Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jour de printemps, Petit Ours découvre une corde à sauter. Il tente de l’utiliser, sous les encouragements discrets de Marie cachée derrière un arbre. La petite fille avait oublié la veille sa corde à sauter. Trois lapins ne sont pas loin non plus. Et si tous finissaient par jouer ensemble? Cette histoire d’amitié et de plaisir de jouer ensemble est toute mignonne, bienveillante et pleine de douceur. Les illustrations pastel de Chiaki Okada sont magnifiques, dans les couleurs printanières avec les cerisiers en fleurs. Nous retrouvons la même tendresse, candeur et joie de vivre que dans un autre album de cette illustratrice, C’est toi le printemps?. Que nous aimerions nous joindre à eux! Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Au fil des pages avec La fée des renards

Nous avions emprunté à la médiathèque, début janvier 2020, La fée des renards de Komako Sakaï et Kimiko Aman (éd. L’école des loisirs, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. Lio a oublié sa corde à sauter dans le parc. Elle y retourne avec son petit frère, Ken. Mais à leur grande surprise, des renards sont en train de jouer avec la corde à sauter. Et la magie – la féérie – opère. Nous apprécions toujours autant le coup de crayon de Komako Sakaï. Coup de cœur pour cet album jeunesse à l’histoire tendre, poétique et surprenante!

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Animal: « Renards »

Au fil des pages avec Le jardin secret

Le mois dernier, j’ai lu Le jardin secret de Frances H. Burnett (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, rééd. 2010), un roman jeunesse à partir de 10 ans et qui fut publié pour la première fois en 1911. Mary Lennox a vécu aux Indes jusqu’au décès de ses parents, emportés par une épidémie de choléra et qui ne s’occupait pas d’elle. Âgée de 10 ans, renfermée et solitaire, elle est alors confiée à son oncle, Archibald Craven, un vieil homme riche, bossu et malheureux depuis le décès de sa femme dix ans auparavant et qui vit dans un manoir en Angleterre, dans la lande du Yorkshire.

Mais à peine arrivée dans ce manoir, son oncle repart une énième fois en voyage, la laissant seule avec les domestiques comme sa bonne, la jeune Martha Sowerby ou l’un des jardiniers, Ben Weatherstaff et son rouge-gorge. Dans ce manoir étrange, cette petite fille renfermée, maigrichonne, solitaire, insolente et curieuse va découvrir, entre autres, un jardin laissé à l’abandon sur ordre de son oncle, après le décès de sa femme. Mary se transforme alors de jour en jour, devenant de plus en plus attachante. La découverte de ce jardin et de l’amitié va ainsi bouleverser sa vie. Et qui sait, des autres habitants de ce manoir?

Comme dans La petite princesse, je retrouve des thèmes chers à l’autrice notamment l’importance de la magie et de l’amitié, le partage, la découverte de soi, le deuil, etc. Mais dans ce roman d’apprentissage, c’est surtout la Nature qui est mise en exergue. C’est à travers elle (et des amitiés qu’elle engendre) que l’héroïne arrive à vivre pleinement son enfance et à s’épanouir à l’instar de la Nature au printemps, en s’ouvrant aux autres, en se laissant aimer et aimer en retour, sur les conseils de Martha. Quelle joie et quel émerveillement lorsqu’elle découvre ce jardin! Un très bon moment de lecture avec ce roman d’apprentissage, un classique de la littérature jeunesse que je vous conseille de découvrir si vous ne l’avez pas lu enfant ou adolescent pour découvrir tous les secrets de ce manoir! Le texte très agréable à lire, à la fois tendre et poétique, est accompagné de jolies illustrations en noir et blanc de Monique Gaudriault et Jacques Rozier qui donnent vie aux protagonistes de l’histoire.

challenge lecture les 50 livres recommandé par Hayao Miyazaki

Challenge des 50 livres recommandés par Miyazaki – Bidib (6)

Avec ce roman jeunesse, je participe pour la première fois au challenge de lecture proposé depuis 2014 par Bidib du blog Ma Petite Médiathèque, Mon jardin secret se positionnant à la sixième place des livres recommandés par Hayao Miyazaki. Ci-joint le lien vers les règles de ce challenge sans limitation dans le temps. C’est le premier des 50 livres que je chronique mais en réalité, j’en ai déjà lus huit quand j’étais (beaucoup) plus jeune.

année

Participation #5 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine #aventure/quête initiatique

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Lieu: « Jardin »

Au fil des pages avec Lièvre et Ours, sous la neige

Nous empruntons à la médiathèque une nouvelle histoire de Lièvre et Ours, sous la neige d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2015), un album jeunesse à partir de 2/3 ans et qui vient compléter nos lectures hivernales. Cette fois-ci, Lièvre et Ours s’amusent dans la neige. Lièvre s’amuse comme un fou alors qu’Ours semble moins à l’aise. Le duo d’amis fonctionne toujours aussi bien. Encore un très bon album d’Emily Gravett!

Participation #162 Je lis aussi des albums

« Older posts Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑