Étiquette : grand cormoran

Des observations automnales à l’étang de Vaugrenier

Ce 9 novembre 2019, nous allons au parc de Vaugrenier, l’occasion de faire quelques observations d’oiseaux à l’étang de Vaugrenier. J’en profite pour prendre la photo pour la semaine 45 du Projet 52-2019 de Du côté de chez Ma’, le thème étant « Noir et blanc« : un héron cendré. Je retouche la photo en noir et blanc.

Grand cormoran

Au fond, du côté de la roselière, sont posés, sur un arbre (presque toujours les mêmes d’ailleurs), des grands cormorans bientôt rejoints par un quatrième.

Héron cendré

Héron cendré

Sur leur gauche, nous voyons également deux hérons cendrés. Puis quelques minutes plus tard, arrive un busard des roseaux qui effectue plusieurs aller-retour. Il y a aussi des mouettes rieuses et des poules d’eau posées sur l’étang.

Busard des roseaux

Fuligule milouin

Nous en avions déjà observé un le 2 novembre 2019, avec aussi un fuligule milouin et des canards Colvert.

Un arbre à l’étang de Vaugrenier

Pour la semaine 12 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, nous restons dans une atmosphère printanière puisque le thème est « Arbre(s)« . Difficile de choisir parmi tous les arbres présents au parc de Vaugrenier! Il y a les arbres qui se sont parés de bourgeons et fleurs blanches ou roses mais aussi ceux qui semblent rester imperturbables au changement de saison ou encore ceux qui n’ont pas survécu à l’hiver.

J’ai opté pour un arbre qui participe à la biodiversité de l’étang de Vaugrenier, une de ses branches accueillant pour un petit moment, un grand Cormoran, au-dessus de l’eau. En effet, cette semaine il y avait la journée internationale des forêts (21 mars) et celle mondiale de l’eau (le 22 mars).

Petite balade hivernale sur le sentier de Cap d’Ail

Ce 9 février 2019, nous nous garons au plus près du sentier littoral de Cap d’Ail, au niveau de la balise n°21, La Pinède. Nous descendons les marches aménagées en direction du Cap Rognoso. Le sentier est particulièrement bien aménagé, avec tables et bancs en pierre. Nous décidons, toutefois, de nous installer sur des rochers pour une petite pause pique-nique sous un beau soleil hivernal. L’eau est limpide, avec peu de vagues.

Rougequeue noir

Puis nous revenons sur nos pas en direction du Cap Mala. En effet, juste après le restaurant la Pinède, le sentier est fermé et une déviation par l’Avenue Raymond Gramaglia a été mise en place. Nous préférons rester sur le bord de mer ensoleillé, à l’instar d’un rougequeue noir posé sur les rochers. Une dizaine de goélands leucophées passent au-dessus de nos têtes, certains barbotant dans l’eau.

Figuiers de barbarie

Nous passons devant une carrière de meules datant du Moyen Âge. De nombreux figuiers de barbarie ont également poussé le long du sentier, certains avec des épines courtes et d’autres avec des épines longues.

Nous allons ensuite sur la plage Marquet. Face au jardin des oliviers, une petite aire de jeux pour les enfants de 2 à 8 ans, nous pouvons observer, à  plusieurs reprises, un grand Cormoran plonger dans la mer.

Grand Cormoran

Nous le voyons, à nouveau, un peu plus loin, tout proche du bord de la plage et de personnes marchant sur les galets. Il est temps pour nous de regagner notre véhicule.

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑