Étiquette : gorges (Page 1 of 2)

Pause Nature: les Gorges du Verdon

Plateau de Valensole

Vue sur les Alpes

En revenant de Sisteron et des gorges de la Méouge, nous sommes passés par le plateau de Valensole avant de rejoindre les gorges du Verdon et le lac de Sainte-Croix le 19 décembre 2021. Au loin, nous pouvons voir au-dessus des champs de lavandes et des amandiers les Alpes enneigées.

Lac de Sainte-Croix

Puis après un certain temps, nous apercevons le lac de Sainte-Croix, d’abord cachés derrière les arbres puis très vite de plus en plus proche. La vue sur le lac est toujours aussi belle avec le pont du Galetas en contrebas et je prends quasiment des photos au même endroit que la fois précédente. 

Puis nous atteignons les gorges du Verdon et les nombreux lacets. Comme c’est décembre, nous sommes quasiment seuls pour prendre notre temps d’observer les gorges même si ce n’est pas la première fois que nous venons.

Nous reprenons la route dans une partie plus enneigée et qui nous rappellent les paysages du matin dans les gorges de la Méouge mais avec une température bien plus élevée.

Vautour fauve

Un peu plus loin, c’est l’occasion d’observer des vautours fauves vers Rougon, après avoir passé le point sublime qui a été complètement réaménagé depuis la dernière fois que nous étions venus. Après une très courte pause pour les observer, nous repartons.

Il y a encore quelques lacets avec de la neige sur la bas-côté offrant de jolies vues puis le soleil ne nous quitte plus.

Dans les gorges de la Méouge

Le premier week-end des vacances de Noël 2021, nous sommes allés à Sisteron puis dans les gorges de la Méouge avant de rentrer chez nous en passant par les gorges du Verdon.

Dimanche 19 décembre 2021, nous quittons l’auberge de Barret-sur-Méouge pour découvrir, de jour, les gorges de la Méouge sous le givre et la neige, la température extérieure étant de -6 degrés. Ce sera donc un visite confortablement assis au chaud dans la voiture sauf bien sûr pour prendre des photos.

Selon l’orientation des lacets de la route, nous alternons entre parties ensoleillées et parties plus froides recouvertes de neige avec même l’apparition de nombreuses stalactites sur les parois de la roche. Le paysage nous rappelle beaucoup les gorges de l’arrière-pays niçois. 

Pont romain

Nous nous arrêtons ensuite à Ribiers, Val de Méouge qui est un départ de randonnées, avec d’un côté une cascade artificielle et de l’autre le pont romain, en réalité un pont qui date plutôt du XIVe ou XVe siècle. Cela donne bien envie de revire au printemps pour pouvoir crapahuter sur les sentiers qui sont pour le moment bien verglacés.

Puis nous laissons derrière nous les gorges de la Méouge. Direction les Mées et ses pénitents.

Billet photo noëlesque: « Matin d’hiver »

Pour le billet photo du 20 décembre 2021 du challenge Il était 9 fois Noël, Chicky Poo et Samarian ont choisi le thème du « Matin d’hiver ». Même si l’hiver 2021 ne commence que demain, voici une photo prise hier matin dans les Gorges de la Méouge, à coté de Barret-sur-Méouge dans les Hautes-Alpes. La température extérieure était de -6 degrés. Les paysages étaient magnifiques et nous ont souvent rappelé l’arrière-pays niçois.

Participation Challenge Il était 9 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Billet Photo

Sortie hivernale sous la neige à Valberg

Gorges du Cians

Ce 18 janvier 2020, nous montons à Valberg, station de ski dans les Alpes-Maritimes à 1.700 mètres d’altitude, en passant par les gorges verglacées du Cians. Dès que nous arrivons dans les gorges, les températures baissent très rapidement pour atteindre les 3 degrés.

Puis nous nous garons sur l’un des parkings gratuits de Valberg, la température avoisine les 0-1 degrés. Il a dû neiger dans la veille puisque nous pouvons faire de la luge sur une couche de poudreuse. Il y a beaucoup d’enfants qui s’amusent autour de nous en creusant un igloo, construisant un bonhomme de neige et bien sûr en faisant de la luge.

Mercure – Sentier planétaire de Valberg

Vénus – Sentier planétaire de Valberg

Puis après une petite pause gourmande (chocolats chauds et crêpes au sucre), nous allons du côté du sentier planétaire, le sentier pouvant être emprunté en raquettes. Nous n’irons que jusqu’à la Terre enneigée.

Pinson des arbres

Puis nous rentrons chez nous, sans oublier une nouvelle fois de s’arrêter dans les Gorges du Cians, l’occasion d’entendre et d’observer un pinson des arbres.

Balade dans les Gorges de Daluis

Tête de femme

Ce 29 septembre 2019, nous retournons dans les Gorges de Daluis, gorges creusées par le Var pour crapahuter un peu sous un ciel très ensoleillé au sein de la Réserve naturelle régionale et des pélites rouges qui datent du Permien. Nous nous garons sur le petit parking aménagé juste après le pont de Berthéou et au départ de la balise n°66 qui permet de rejoindre le Point Sublime.

La cascade d’Amen

Vue du Pont de la Mariée

Ce sentier se situe avant les clues et les sites remarquables comme la Tête de femme, la cascade d’Amen ou le Pont de la Mariée, lorsque vous venez d’Entrevaux. Nous y passons d’ailleurs avant de débuter notre balade. Au pont de la Mariée, des sauts à l’élastique sont organisés, pour les plus téméraires!

Pyrale du buis


Criquet

Avec une température de 26 degrés, le soleil tape fort sur le sentier de pélites rouges. De nombreux papillons -blancs, jaunes ou bleus – volètent autour de nous et notamment des pyrales du buis, malheureusement puisqu’il s’agit d’une espèce invasive. Il y a également de nombreux criquets et plantes aromatiques.

Puis nous arrivons à la balise n°5 puis la balise n°6, en continuant de suivre la direction du Point Sublime, le sentier monte alors et devient plus arboré, ce qui nous protège du soleil et des 26 degrés.

La forêt de chênes et de pins laisse de nouveau la place aux roches rouges – des pélites oxydés il y a fort longtemps par le fer, aux mud-cracks et gouttes d’eau fossile. Le paysage est magnifique! On peut comprendre qu’il soit appelé le « Colorado niçois »!

Mante

Au moment de m’approcher du bord pour prendre une photo, nous avons alors la chance d’observer une mante qui se confond avec la couleur rouge de la roche. Nous ne la dérangeons pas plus longtemps et reprenons notre marche.

Nous arrivons alors au panneau explicatif des roches rouges. Nous n’irons guère plus loin et faisons demi-tour pour regagner notre voiture. Une bien agréable balade automnale (ou plutôt estivale)! A noter que sur le panneau de départ de ce sentier du Point sublime est indiqué balade familiale d’1h30 aller-retour mais il faut que l’enfant sache bien marcher quand même ou, le cas échéant, prévoir un porte-bébé de randonnée.

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑