Étiquette : Delphine Chedru

Point lecture hebdomadaire 2023 #17

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures).

Nos lectures du 24 au 30 avril 2023:

Des lectures jeunesse:

  • (Album jeunesse) Je t’aime plus que toutes les étoiles de Becky Davies et Dana Brown

Nous avons lu Je t’aime plus que toutes les étoiles de Becky Davies et Dana Brown (éd. Tigre et Cie, 2022, 32 pages), un album jeunesse à partir de 3 ans avec une jolie déclaration d’amour et d’amitié tout en tendresse et poésie entre deux meilleurs amis. J’ai bien apprécié les illustrations avec cette touche argentée et lumineuse à l’image de l’illustration de couverture. Un album jeunesse simple mais tout mignon!

  • (BD jeunesse) Ninn, Lune de Glace de Jean-Michel Darlot et Johann Pilet (T6)

J’ai lu le tome 6 de Ninn, Lune de Glace de Jean-Michel Darlot et Johann Pilet (éd. Kennes, 2022, 56 pages), une BD jeunesse à partir de 9 ans et qui reprend là où s’était arrêté le tome précédent.Désormais, après avoir échappé à Magic City, Ninn, ses amis et son père ont été capturés et emmenés au Terminus, une forteresse de ferraille avec pour chef le Baron Ferraille. Arriveront-ils à s’évader? Encore un très bon moment de lecture avec ce tome 6 riche en rebondissements et révélations qui répondent aux questions laissés en suspens dans le tome précédent!

  • (Album jeunesse) La danse de l’ours de Suzanne Bogeat et Anaïs Brunet

Nous avons lu La danse de l’ours de de Suzanne Bogeat et Anaïs Brunet (éd. Albin Michel Jeunesse, 2020, rééd. Les mercredis à lire, 2023), un album jeunesse joliment illustré et à partir de 3 ans avec l’histoire de l’ours Sacha qui voudrait devenir ami avec les abeilles, appréciant leur miel. Parviendra-t-il à danser comme elles? La quête de l’ours est l’occasion de découvrir la faune et la flore de la montagne. Un album jeunesse tout en douceur et dont l’histoire a immédiatement rappelé à mon mini lutin l’ourson Bernard dans À l’école des abeilles de Nadia Shireen!

  • (Album-jeu) La princesse attaque! de Delphine Chedru (T2)

Après avoir lu la quête du Chevalier courage!, nous avons lu La princesse attaque! de Delphine Chedru éd. Hélium, 2012, 45 pages), un album jeunesse grand format à partir de 5 ans. Dans ce livre-jeu dont tu es le héros ou l’héroïne, nous avons avancé en résolvant des énigmes et en choisissant la page par laquelle continuer l’aventure de la princesse attaque qui entend bien délivrer son amoureux, le chevalier courage qui est prisonnier de l’ignoble cyclope à l’œil vert. Un bon moment de lecture avec ce livre participatif que nous avons plus facilement réussi que Le Chevalier courage!

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine (surtout des romances historiques), je ne parlerai dans ce billet que de certains.

  • (Romantasy New Adult) Le sang et la cendre, La couronne d’os dorés de Jennifer L. Armentrout (T3)

J’ai fini de lire le tome 3 de la saga Le sang et la cendre, La couronne d’os dorés de Jennifer L. Armentrout (éd. De Saxus, 2023, 795 pages), une romantasy mettant en scène des Élevés, des Vamprys, des Atlantiens… pendant que les Dieux se sont endormis et qui reprend là où s’était arrêté le tome précédent. Poppy et Casteel sont enfin arrivés en Atlantie. Leur mariage permettra-t-il à Casteel de libérer son frère Malik et à Poppy de retrouver son frère Ian tout en mettant fin au règne des Élevés?

J’avais déjà trouvé que le tome 2 était plein de longueurs alors que Poppy, Casteel et cie étaient en pleine fuite pour gagner Atlantie. C’est encore pire avec ce tome 3 qui après un court début porté par l’action et les rebondissements très rapides (Poppy se révélant en quelques pages la véritable Reine d’Atlantie puisqu’elle a du sang des Dieux), est devenu très lent voire même ennuyeux et redondant dans les états d’âmes et hésitations de Poppy et son éveil à la sexualité (sa romance avec Casteel tendant de manière bancale vers le trouple avec Kieran), même si cela permet de mieux appréhendé l’univers magique imaginé par l’autrice, ce qui d’habitude est plutôt le propos d’un tome introductif.

Puis la fin redevient un peu plus intéressante avec l’affrontement attendu et sans véritables surprises entre Poppy, Casteel et la Reine des Élevés et annonce un futur tome sanglant avec la guerre entre les deux reines (ou pas si le rythme continue d’être aussi lent tout en étant entrecoupé de nombreuses scènes de sexe). Une saga qui aurait mérité à être plus condensée et qui se révèle au fil des pages de plus en plus lisse et convenu (de la bit-lit classique vampires/loups-garous avec une romance « hot » entre une jeune femme de 19 ans et un atlante de plus de 200 ans), de nouveaux ennemis ou alliés avec de forts pouvoirs apparaissant bien trop facilement comme Deus ex machina pour disparaître tout aussi vite! 

  • (Roman dystopique YA) Les exilés de Mars de Pauline Gallois

J’ai lu en e-book Les exilés de Mars de Pauline Gallois (éd. Explora, 2023, 544 pages), un roman dystopique à partir de 15/16 ans qui se déroule au XXIIIe siècle, en 2077, sur Mars, entre les riches et autonomes habitants du Dôme Sud vivant sous le joug des technologies et ceux exploités du Dôme Nord sous protectorat terrien et vivant dans la misère.

Lors de la cérémonie d’affection, à ses 16 ans, Helena rejoint la division scientifique tandis qu’Altaïr, non affectée et rejointe par son meilleur ami Atlas qui a refusé son affectation sont exilés dans la Zone, les sordides usines du Dôme Nord, faisant ainsi la rencontre de Junon et de son frère aîné. En voulant rétablir la vérité, Altaïr et Atlas ne mettront-ils pas leur vie en danger en révélant des agissements interdits? Que ce soit dans le Dôme Sud ou le Dôme Nord, est-il possible de vivre en liberté? Jusqu’où peut-on aller pour l’être?

Il y est question de libre-arbitre, de complots politiques entre Martiens et Terriens avec l’arrivée d’un diplomate terrien, de corruption, de discriminations sociales, de nature humaine avec l’utilisation des technologies pour brider les émotions, de l’opposition libertés/sécurité… L’intrigue se concentre sur un petit groupe de personnages, chacun personnifiant une position possible au sein des dômes (ayant un peu plus du mal avec le personnage d’Altaïr). Un bon moment de lecture avec une fin ouverte!

  • (Roman YA) L’Empire des Femmes, Sapienta de Cassandre Lambert (T1)

J’ai lu le premier tome de la duologie, L’Empire des Femmes, Sapienta de Cassandre Lambert (éd. Didier Jeunesse, 2022, 352 pages), un roman young adult à partir de 15 ans. A Sapienta, l’heure du grand tournoi de gladiateurs, le Tournoi de la Procréation, approche. Parmi les 200 sélectionnés par les Rafleuses sur Teneros, l’île des hommes pour devenir Géniteurs, il y a Elios, un jeune homme de 20 ans et son meilleur ami, Nikolaos « Nikos », âgé de 21 ans. Ils ont pour mission de mettre un terme au système politique en place, leur cible étant Adona Katanos qui venant d’avoir 18 ans a été inscrite contre sa volonté par sa mère pour être Future Mère avec sa meilleure amie Cyrène. Arriveront-ils à l’approcher et rester vivants jusqu’à l’issue du tournoi?

J’ai apprécié ce renversement de situation dans un univers de Grèce antique, l’inégalité Homme/Femme étant inversée, les femmes dominant les hommes. Pour survivre, ces derniers sont réduits en esclavage. Il y est question d’égalité des sexes, de nature humaine, de sexualité… Cette déshumanisation des hommes m’a d’ailleurs rappelé celle des femmes dans La Servante écarlate de Margaret Atwood. Un bon voire très bon moment de lecture avec ce premier tome! J’ai hâte de lire la suite, le second tome, Teneros (éd. Didier Jeunesse, 2023, 352 pages) étant paru le 5 avril 2023.

Point lecture hebdomadaire #63

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures), avec encore cette semaine et celles à venir une prédominante pour les lectures automnales et halloweenesques.

Nos lectures du 10 au 16 octobre 2022:

Des lectures jeunesse:

  • (Album jeunesse) Il en faut peu pour faire son miel! de Pip Cornell et Alex G. Griffiths

Nous lisons Il en faut peu pour faire son miel! de Pip Cornell et Alex G. Griffiths (éd. Kimane, 2022), un album jeunesse à partir de 3 ans et sous-titré Guide d’élevage des abeilles pour ours gourmands. Sous le regard critique d’un oiseau bleu, un sympathique ours nous explique comment nous lancer dans l’apiculture. Mais est-il lui-même un véritable apiculteur capable de nous enseigner ce métier? Les illustrations colorées sont toutes mignonnes et rigolotes. A l’image des pages de garde, cet album jeunesse contient de nombreuses informations sur l’abeille comme on pourrait les trouver dans un documentaire. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse ludique, rigolo et gourmand! 

  • (Roman jeunesse) L’École des Souris, Par ici la sortie! d’Agnès Mathieu-Daudé et Marc Boutavant (T2)

Nous lisons mercredi le tome 2 de L’École des Souris, Par ici la sortie! d’Agnès Mathieu-Daudé et Marc Boutavant (éd. L’école des loisirs, coll. Mouche, 2019, 71 pages), un roman jeunesse pour les 6/8 ans. Alors que c’est dimanche, Madame de l’Écurie, la mère des 13 souriceaux les laisse à l’école d’Elvis le hibou. Mais comment les occuper alors qu’il n’y a pas classe? Une sortie en ville est alors décidée. Nous retrouvons avec plaisir les élèves souris, Elvis le directeur d’école, Emma la maîtresse et Ricky le surveillant en pleine sortie scolaire. Que de péripéties pour nos petites souris habituées à la campagne et qui découvrent pour la première fois la ville! Encore un bon moment de lecture rigolo en compagnie de l’école des souris!

  • (Album jeunesse) Le chevalier courage! de Delphine Chedru

Nous lisons et relisons afin de résoudre la quête du chevalier Courage dans Le chevalier courage! de Delphine Chedru (éd. Hélium, 2010), un album jeunesse grand format à partir de 5 ans. Dans ce livre-jeu dont tu es le héros, nous avons avancé (et surtout reculé) en résolvant des énigmes et en choisissant la page par laquelle continuer l’aventure du chevalier Courage qui a perdu son courage. Parviendra-t-on à l’aider? Un très bon moment de lecture avec cet album participatif qui s’est révélé bien plus complexe que Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020) puisqu’il n’y a qu’ici qu’une seule solution pour résoudre la quête et affronter le terrible dragon vert.

***

Pour une lecture commune avec Hilde et Nathalie initialement prévue pour le 7 octobre, j’ai relu Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley (éd. GF Flammarion, coll. Étonnants Classiques, n°2128, rééd. 2001, 192 pages), un roman fantastique gothique paru pour la première fois en 1818. J’ai également deux adaptations de ce roman en BD jeunesse.

  • (BD jeunesse) Duckenstein de Bruno Enna et Fabio Celoni

J’ai lu Duckenstein de Bruno Enna et Fabio Celoni (éd. Glénat, 2020, 76 pages), une BD jeunesse à partir de 12/13 ans, d’après l’œuvre de Mary Shelley qui devient ici Mary Shelduck. Cette BD adapte à la façon Disney le roman Frankenstein. Au tournant du XIXe siècle, au pôle Nord, le capitaine Walton recueille à bord de son navire Victor von Duckenstein, un homme affaibli, délirant et poursuivant un monstre. Ce dernier lui raconte son enfance auprès de son oncle Balthazar von Picsou, de Daisy Beth, de son cousin Gontran Clerval puis de ses années d’étude loin de Daisy et qui lui ont permis de créer Growl, un être vivant de carton et de peinture. Un bon moment de lecture avec cette adaptation BD qui s’éloigne dans sa seconde partie du roman originelle avec une happy end à la Disney, Growl et Duckenstein ne finissant pas dans une spirale de haine meurtrière et de solitude infinie!

  • (BD jeunesse) Frankenstein de Marion Mousse et Marie Galopin (T1)

J’ai lu le premier tome du triptyque Frankenstein de Marion Mousse et Marie Galopin (éd. Delcourt, coll. Ex-Libris, 2007, 48 pages),  une BD jeunesse pour les adolescents et qui adapte le roman éponyme de Mary Shelley. Ce premier tome reprend les premiers chapitres du roman avec quelques changements et en insistant ici sur l’opposition religion/science. Lors d’une expédition au pôle Nord, l’explorateur Robert Watson sauve le Dr. Victor Frankenstein qui, affaibli et tourmenté lui raconte le début de sa vie, de sa jeunesse à ses années d’études scientifiques qui l’ont amené à créer un monstre vivant. Je n’ai pas accroché au graphisme (en particulier les traits des personnages) même si les illustrations sombres sont en accord avec le désespoir et la folie créatrice du scientifique recueilli et mourant.

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine, je ne parlerai dans ce billet que d’un seul que j’ai bien apprécié.

  • (Cosy mystery) Une enquête de Beatrice Hyde-Clare, Une infâme trahison de Lynn Messina (T3)

J’ai lu, en e-book, le tome 3 d’Une enquête de Beatrice Hyde-Clare, Une infâme trahison de Lynn Messina (éd. Les Escales, 2022, 361 pages), un cosy mystery se déroulant sous la Régence anglaise sous fond de romance historique et qui se déroule trois semaines après les faits du tome 2, Une scandaleuse supercherie. Ayant fait passer son comportement comme résultant de la perte de son soupirant inventé de toute pièce, Theodore Davies, Beatrice Hyde-Clare est tenue à l’écart de tous chez elle, malgré les visites de Damien Matloc, le duc de Kesgrave et de la comtesse d’Abercrombrie qui se voient tous deux empêcher par sa tante Vera de la voir. Mais la venue de Monsieur Skellington vient lui offrir une porte de sortie pour oublier son amour naissant pour le duc qu’elle pense à sens unique: il lui demande d’enquêter sur le décès de l’amant de sa future belle-mère. Beatrice arrivera-t-elle à mener son enquête sans interférence de la part du duc?

J’avais hâte de découvrir ce nouveau tome au vu de la fin du précédent et surtout de voir comment la romance de Beatrice et Damien allait évoluer. Comme dans les précédents tomes, l’autrice prend son temps et il faut attendre plus d’un tiers du roman pour que Beatrice et Damien se revoit lors d’un bal. Entretemps, Beatrice a pu une fois encore démontrer ses talents d’enquêtrice amatrice. Encore une très bonne lecture légère et addictive avec ce duo toujours aussi attachant, malgré un rythme lent et une fin un peu trop rocambolesque et moderne pour l’époque, bien qu’elle colle bien au tempérament de la jeune femme! Il me reste désormais à attendre la parution française du tome 4.

Au fil des pages avec Jour de neige

Nous empruntons à la médiathèque Jour de neige de Delphine Chedru (éd. Autrement, 2014), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits, sans texte à part à la toute fin. Il a neigé dans la forêt. Nous pouvons alors observer dans la neige fraîche des animaux et leurs empreintes. A qui sont ces pas? Où peuvent-ils bien aller comme ça?

Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet aux jeunes lecteurs de s’amuser autour des empreintes des animaux, avec de très jolies pages de garde. Ce n’est pourtant pas une simple histoire d’empreintes mais bien un conte qui est offert à la lecture des tout-petits. En effet, les illustrations bleutées apportent une douceur à cette histoire hivernale qui met en exergue le plaisir de lire. Sans oublier la chute originale, chaleureuse et très poétique avec sa mise en abîme. A lire et relire!

Participation #149 Je lis aussi des albums

Participation #11 Contes & Légendes 2020 de Bidib

© 2023 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑