Étiquette : bd (page 1 of 2)

Au fil des pages avec Grenadine et Mentalo

Une nouvelle découverte dans les bandes dessinées pour les enfants (à partir de 7 ans): le tome 1 des aventures de Grenadine et Mentalo: Haut les mains, peau de pingouin! de Colonel Moutarde (éd. Milan, coll. BD Kids, 2011). Grenadine est une petite Inuit au tempérament bien trempé et très espiègle. A Noël, elle reçoit comme doudou Mentalo, un  pingouin (manchot empereur) un brin intello qu’elle prend pour un super-héros. Rires garantis avec ce duo improbable! Autour d’eux gravitent des personnages tout aussi drôles, entre Mascarpone, Doudou Second de la reine, le loup Ysengrain, Amiral Igløø et son fils, Zoubrovski.

Beaucoup de références ne parleront sans doute pas aux enfants, mais à leurs parents sûrement! Comme par exemple les titres mêmes des histoires: « Les doudous se cachent pour mourir » ou « La maman des poissons » (comment ne pas avoir la chanson de Boby Lapointe en tête après!). Beaucoup d’humour donc dans cette bande dessinée qui aborde pourtant des sujets parfois sensibles entre parents et enfants: les légumes, la maladie et aussi sociétaux comme la grève.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégorie Partie du corps: « Mains »

Des crêpes avec P’tit Boule et Bill

Avec ce temps de pluie, rien de tel que des crêpes au goûter! Heureusement, nous ne faisons pas comme P’tit Boule qui s’amuse à faire des masques avec les crêpes préparées par son père. Les masques, c’est à faire avec la pâte à modeler! Nous dévorons nos crêpes avec un peu de sucre.

En effet, nous venons de relire avant le tome 1 de la bande dessinée P’tit Boule & Bill, La partie de crêpes de Laurence Gillot et Jose Luis Munuera (éd. Dargaud, 2017). P’tit Boule fait des crêpes avec son père. Il veut essayer de faire sauter une crêpe. Mais patatras! Cela ne se passe pas comme prévu, ce qui donnera l’idée à P’tit Boule d’utiliser une crêpe en masque, avant de la déguster. Cette bande dessinée est destinée aux tout-petits (même si pour les 3-6 ans selon l’éditeur), ce qui peut être un peu délicat quand parallèlement on leur apprend à ne pas jouer avec la nourriture. En tant que parents, nous retrouvons avec plaisir l’univers de Boule et Bill créé par Jean Roba. Les illustrations ont un côté rétro très plaisant.

Au fil des pages avec Ana Ana 2

Nous avons découvert le mois dernier Ana Ana, petite fille espiègle et pleine d’imagination. Nous aimons beaucoup ses aventures avec ses doudous, Grizzou, Goupille, Baleineau, Pingpong, Zigzag et Touffe de poils. Nous lisons cette fois-ci les tomes 1 et 6 de cette bande dessinée destinée aux 3-6 ans selon l’éditeur (et même avant).

Le tome 1 s’intitule Ana Ana, Douce nuit d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2017). Malgré l’heure tardive et l’état de fatigue de ses doudous, Ana Ana veut continuer de lire son livre. Quand elle décide qu’il est grand temps pour elle de dormir, ses doudous l’en empêchent en inventant des moyens plus drôles les uns que les autres. Puis tout le monde finira par s’endormir. Ce tome aborde avec beaucoup d’humour le moment du coucher pour les enfants, ce qui peut être parfois bien compliqué! Cette histoire nous rappelle aussi celle de Tilly et ses amis.

Puis nous lisons le tome 6: Ana Ana, Tous au bain! d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2016). Dans ce tome, c’est un autre moment incontournable de la vie quotidienne qui est abordé : le moment du bain. Ana Ana veut laver ses doudous qui se sont salis, que ce soit avec du chocolat, de la boue ou de la peinture. Mais les doudous ne l’entendent pas ainsi. Encore une histoire très drôle surtout avec Touffe de poils et la découverte du doudou chaton!

Challenge Petit Bac d’Enna – #3 catégorie Adjectif : « Douce »

Au fil des pages avec Orlando

Nous lisons une nouvelle bande dessinée, le tome 1 d’Orlando, Le secret du Mont Soufflon de Teresa Radice et Stefano Turconi (éd. Dargaud, 2017). Nous partons à l’aventure avec un petit garçon, Orlando, qui vit, avec ses parents, sur une île – au charme très italien – sur laquelle il existe un volcan dont il ne doit pas s’approcher car « on ne sait jamais ». Malgré toute son énergie communicative et son imagination débordante, Orlando s’ennuie quand même jusqu’au jour où le volcan se réveille.

Trop curieux pour se rappeler la mise en garde de ses parents, Orlando prend son sac à dos et part gravir le volcan. Tout change alors lorsqu’il tombe nez à nez avec Dagobert, un dragon qui ne doit pas s’approcher du village des humains car « on ne sait jamais ». Ce dernier, s’ennuyant autant qu’Orlando dans sa grotte, passe ses journées à cracher du feu pour s’amuser. Une grande amitié va finalement les unir.

Cette bande dessinée est joliment illustrée. Le texte est très drôle, notamment le moment de la rencontre entre Orlando et Dagobert, l’un semblant être le reflet de l’autre.  Il existe un second tome d’Orlando, Le voleur de chaussettes (éd. Dargaud, 2018) que nous avons hâte de pouvoir lire.

A défaut du tome 2, nous nous amusons à souffler comme Dagobert! Nous faisons également une autre activité tout aussi ludique mais un brin plus scientifique: le jeu du volcan en éruption. Puis nous regardons des photos de l’Etna en éruption datant de décembre 2018.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégorie Lieu « Mont Soufflon »

Deux autres albums jeunesse sur l’hiver

Dans cette dernière semaine d’hiver, nous empruntons à la bibliothèque deux albums jeunesse sur cette saison. Cette année, l’hiver ayant été particulièrement doux dans le Sud de la France, nous n’avons pas vraiment pu profiter de la neige.

Nous avions adoré découvrir les aventures automnales de Nic, Nac, Noc, trois petits écureuils dans Tout est rouge de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Cette fois-ci, nous les retrouvons heureux de voir que la neige est tombée pendant la nuit dans Vive la neige! de Kazuo Iwamura (éd. Mijade). Rien ne peut attendre pour aller faire de la luge avec leurs parents! Surtout pas les excuses de leurs parents pour rester au chaud dans la maison: le froid pour le père ou les tâches ménagères pour la mère! Et finalement, qui des enfants ou des parents s’amuseront le plus dans la neige? Les illustrations et le texte sont toujours aussi chaleureux que l’ouvrage précédemment lu.

Puis après les parties de luge, vient le tour des bonshommes de neige avec le tome 4 de Monsieur Blaireau et Madame Renarde – Jamais tranquille! de Brigitte Luciani et Eve Tharlet (éd. Dargaud, 2013). Nous avions déjà lu les tomes précédents de cette bande dessinée qui décrit le quotidien d’une famille recomposée avec d’un côté, une maman renarde, Marguerite et de sa fille Roussette et de l’autre, un papa blaireau, Edmond et de ses trois enfants, Glouton, Carcajou et Cassis. Cette fois-ci, nous les suivons pendant leur premier hiver ensemble. La cohabitation semble bien difficile de prime abord, les renards et les blaireaux n’adaptant pas leur rythme de vie de la même façon pour faire face à l’hiver, le froid, la neige et la raréfaction de la nourriture. Malgré les chamailleries entre les enfants, de beaux moments de partage et de complicité vont pouvoir encore avoir lieu. A la différence de Cassis, bande dessinée abordable dès 2 ans, ce tome est destiné à des enfants un peu plus grands (dès 4 ans selon l’éditeur), l’histoire étant plus longue à suivre même si les personnages sont toujours aussi attachants.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégorie Adjectif « Tranquille »

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑