Étiquette : apprentissage

Au fil des pages avec Belfégor et l’orage

Nous empruntons à la bibliothèque Belfégor et l’orage de Laurence Bourguignon et Vincent Hardy (éd. Mijade, 2006), un album jeunesse à partir de 3 ans. Belfégor, un jeune dragon (de 505 ans tout de même!) va enfin devenir un « vrai » dragon, un dragon capable de cracher du feu! Pour cela, comme tous les dragons avant lui, il doit manger un éclair. Initié par son père, Belfégor y parviendra-t-il? Aura-t-il suffisamment de courage? Les illustrations rendent ce petit dragon attachant, double du tout-petit lors de sa phase d’imitation lorsqu’il veut tout faire tout seul et comme ses parents. Cette histoire plaisante peut également être lue pour accompagner les tout-petits qui ont peur de l’orage et les aider à surmonter cette peur.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Hallow RAT

Participation #69 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Pepper et Carrot

Pour ce week-end cosy du Halloween Challenge 2019 de Hilde et Lou, nous lisons le tome 2 de Pepper et Carrot, Les sorcières de Chaosah de David Revoy (éd. Glénat, 2017), une bande dessinée fantasy jeunesse à partir de 7 ans. Nous suivons les aventures de Pepper, une apprentie sorcière secondée par son chat Carrot. Entre les potions magiques ratées et les jeux avec ses amies, la vie de Pepper est bien remplie! Il lui est parfois partout bien compliquée de grandir auprès de ses trois tantes, elles-mêmes sorcières, à l’éducation un brin surprenante. Les histoires sont toutes mignonnes et remplies d’humour tendre comme dans « La rencontre », « Pollution » ou encore « La soirée pyjama ». Cette bande dessinée plaira sûrement à toutes les jeunes sorcières en herbe! Un troisième tome est sorti fin août 2019.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Cosy Halloween

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 catégorie Végétal: « Carrot » (carotte)

Au fil des pages avec Le loup qui apprivoisait ses émotions

Après avoir réalisé un dessin en collage avec le personnage de Loup, nous relisons Le loup qui apprivoisait ses émotions d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2017). Nous suivons l’histoire de Loup qui va tenter de maîtriser ses émotions grâce à l’aide de ses amis. Cet album jeunesse permet une première approche pour les tout-petits des émotions, surtout quand ils arrivent à l’âge du Terrible Two, où ils ont dû mal à les gérer. Car comment faire pour gérer tous ces sentiments? Les amis de Loup ont chacun une solution: pratiquer un sport, faire un gâteau, verbaliser son émotion, faire des câlins ou construire une cabane, etc.

Souvent, au lieu de lire l’histoire, nous nous attardons sur la deuxième de couverture pour mimer et nommer les émotions de Loup. Pour prolonger cela, je fabrique des cartes plastifiées des émotions à partir de cette double page. Nous jouons avec, soit avec les cartes seules, soit en les posant sur la deuxième couverture ou sur les illustrations au fil de l’histoire. Nous faisons également des puzzles de la couverture et de Loup, un memory à partir des personnages de l’histoire, etc. Nous avons aussi fait des collages avec Loup.

Une roue de la semaine printanière

Avec un peu de retard, je fais une nouvelle roue de la semaine qui va remplacer celle faite cet hiver. Le printemps est, en effet, bien avancé, malgré la pluie de ces derniers jours (ah avril et ses giboulées!). L’idée m’est venue après que nous ayons passé la matinée à fabriquer des oiseaux en pompon. Pour faire ces oiseaux, nous reprenons le même principe que pour nos poussins de Pâques: nous collons sur des pompons des yeux mobiles et morceaux de feutrine pour les pattes et les becs. Puis nous installons ces oiseaux sur des balançoires fabriquées avec de petits morceaux de bois ramassés lors de balades et de la laine marron.

Pour terminer la roue, j’imprime des images de P’tit Loup (le personnage  créé par Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier, éd. Auzou) récupérées sur internet: ceux des mois de l’année sur le blog de La maternelle de Moustache et ceux des saisons sur le blog de Maîtresse Myriam. Je les colle sur la feuille blanche préalablement collée sur une feuille cartonnée verte. Il ne reste plus qu’à tourner la roue sur le bon jour de la semaine!

Une roue de la semaine et un peu plus

Pour se repérer un peu mieux dans le temps, nous faisons une roue de la semaine. Je commence par la partie rectangulaire « hier, aujourd’hui, demain ». Puis je trace un cercle que je divise en sept parties, une partie pour chaque jour de la semaine. Je découpe ensuite la feuille rectangulaire au milieu pour y glisser la roue. J’écris les noms des jours de la semaine en faisant attention au sens de lecture (par le bas). Puis je place une attache parisienne.

Pour compléter cette roue de la semaine, je colle un dessin de P’tit Loup accompagné du mois de janvier (puisque nous sommes en janvier). Puis j’écris à droite de la partie rectangulaire « la roue de la semaine ». Je colle en-dessous un second dessin de P’tit Loup avec la saison actuelle (l’hiver). Ici on est fan de P’tit Loup, le personnage  créé par Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou)!

Afin de pouvoir accrocher la roue, je fais un cadre avec une feuille cartonnée bleue. Je plie sur 2 cm environ la partie supérieure. J’y colle la roue. Puis pour rappeler le thème de l’hiver, je fabrique avec des pompons blancs et du fil blanc des flocons de neige. J’attache ces flocons sur la partie supérieure de la feuille cartonnée. Et voici une roue de la semaine ludique pour les enfants!

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑