Étiquette : voyage

Au fil des pages avec Où l’océan rencontre le ciel

Nous empruntons à la médiathèque Où l’océan rencontre le ciel des The Fan Brother (éd. Little Urban, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Lucas vient de perdre son grand-père. Le jour où ce dernier aurait dû fêter son anniversaire, le jeune garçon repense à lui et au projet de voyage qu’ils avaient prévu de faire ensemble. Lucas construit un bateau et s’endort. Commence alors un incroyable voyage pour le jeune garçon. Parviendra-t-il à l’endroit si souvent raconté par son grand-père, là où l’océan rencontre le ciel?

Les illustrations sont magnifiques et oniriques reflétant les souvenirs, l’imagination et les émotions du petit garçon. Dès la couverture pleine page ou encore les pages de garde,  nous sommes plongés dans un voyage onirique parmi d’immenses animaux spectaculaires ou bateaux fantastiques (et même un bateau-pirate). L’histoire aborde ainsi le thème du deuil et de son acceptation, un thème bien difficile pour les jeunes lecteurs qui n’en percevront sans doute pas toutes les subtilités mais qui seront émerveillés par le rêve de Lucas. Coup de cœur pour cet album jeunesse touchant et émouvant!

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Rencontre »

Au fil des pages avec L’homme montagne

J’emprunte à la médiathèque L’homme montagne  de Séverine Gauthier et Amélie Fléchais (éd. Delcourt Jeunesse, 2015), une BD jeunesse à partir de 6 ans. Grand-père se prépare pour son dernier voyage, ne pouvant plus avancer sous le poids des montagnes qui ont poussé sur son dos sa vie durant. Son petit-fils, un enfant décide de partir chercher le vent le plus puissant, un vent capable de soulever des montagnes et d’aider son grand-père vieillissant. L’enfant commence alors son premier voyage seul. De rencontres en épreuves, arrivera-t-il à tracer son propre chemin de vie?

Ce duo d’autrice-illustratrice (dont j’ai déjà lu Cœur de pierre pour Séverine Gauthier et la série Bergères Guerrières pour Amélie Fléchais) aborde avec poésie et philosophie le sens de la vie, le deuil d’un être cher et son souvenir, les racines d’une personne et leur rôle dans la construction de son identité… Les magnifiques illustrations dans les teintes marron-bleues accompagnent à merveille le texte doux et émouvant même si parfois non dénué d’humour comme lors de la rencontre de l’enfant avec trois cailloux qui ne vivent que pour descendre une unique fois la plus grande montagne. Sans oublier la symbolique des montagnes portées par Grand-père sur son dos comme récit de sa vie, le vent représenté sous forme d’un oiseau amical… Dans sa quête initiatique, chaque rencontre est un moment d’échanges, l’enfant se questionnant et en sortant grandi. Je me laisse ainsi emporter dans ce joli voyage onirique et initiatique! Coup de cœur pour ce magnifique conte initiatique!

Participation #31 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Conte initiatique

Au fil des pages avec Pomelo et la grande aventure

Nous empruntons à la médiathèque Pomelo et la grande aventure de Ramona Bàdescu et Benjamin Chaud (éd. Albin Michel Jeunesse, 2012), un album jeunesse au grand format à l’italienne et à partir de 5 ans. Pomelo, un petit éléphant rose à la longue trompe, prépare son lourd sac-à-dos pour partir à l’aventure. Jetant au hasard un caillou qui lui ouvre la route à suivre, il avance optimiste, avec une certaine naïveté et plein d’interrogations. En chemin, il doit surmonter de nombreux obstacles tels que la pluie, la solitude ou sa rencontre avec un rat arnaqueur. Puis il y aura également de belles rencontres avec un Papamelo accueillant et paternel. Et qui sait même l’amour avec une intrigante étoile de mer?

Ce n’est pas la première histoire de Pomelo mais c’est la première que nous lisons et nous avons hâte de lire les autres, notamment pour savoir qui est Gigi. Nous nous laissons emporter dans cette aventure drôle, tendre et rocambolesque avec de magnifiques illustrations de Benjamin Chaud (dont nous reconnaissons immédiatement le coup de crayon) et un texte de Ramona Bàdescu parfois enfantin et parfois plus grave (« Pomelo voit bien qu’il traverse des paysages mythiques, mais ce qu’il voit surtout, c’est qu’il a brûle-brûle aux papattes »). Les plus jeunes lecteurs y verront surtout l’aventure avec la découverte du monde tandis que les plus âgés seront plus marqués par cette mélancolie qui accompagne Pomelo jusqu’à la chute heureuse vers d’autres aventures. Coup de cœur pour cet album jeunesse singulier, drôle et poétique! Quelle belle leçon de vie que nous offre Pomelo!

Au fil des pages avec Le fabuleux voyage du bateau-cerf

Nous empruntons à la médiathèque Le fabuleux voyage du bateau-cerf de Dashka Slater et The Fan Brothers – Eric et Terry Fan (éd. Little Urban, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Marco le renard quitte son pays pour intégrer l’équipage du bateau-cerf dont la biche Sylvia est le capitaine. Il espère ainsi trouver des réponses à ses très nombreuses questions existentielles, comme par exemple celle de savoir comment naît une amitié. Mais le voyage est périlleux jusqu’à l’île aux arbres délicieux: tempête, pirates, etc. Et si le voyage était plus important que la destination?

Les illustrations des Fan Brothers sont vraiment magnifiques avec ces animaux très réalistes. L’histoire emmène le jeune lecteur dans un voyage initiatique fait d’aventures, de rêves et de réflexion philosophique. Coup de cœur pour cet album jeunesse dont on ne se lasse pas de relire la carte de la page de garde! Nous l’avions d’ailleurs découvert en l’écoutant raconté par l’équipe de Little Urban sur Instagram mi-avril 2020. Il nous a tellement captivé que c’est un des premiers emprunts faits à la réouverture de notre médiathèque.

Au fil des pages avec Pêcheur de couleurs

Nous lisons, depuis lundi, un album jeunesse emprunté à l’école parmi une sélection proposée par la maîtresse: Pêcheur de couleurs d’Éric Battut et Michel Piquemal (éd. Didier Jeunesse, 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dandine, une vache blanche rêve d’ailleurs et quitte ses verts pâturages. En compagnie de Martin, un martin-pêcheur – « oiseau qui pêche les couleurs », elle part explorer le vaste monde avec toute sa palette de couleurs. Mais l’herbe est-t-elle plus verte ailleurs? Un joli récit d’apprentissage des couleurs pour les tout-petits! A chaque double page, un paysage différent est illustré avec sa couleur primaire associée comme par exemple le jaune pour le sable du désert ou le blanc pour la neige des pays froids, malgré un petit bémol pour l’illustration du rouge. Un bon moment de lecture tout en poésie autour des couleurs!

Participation #135 Je lis aussi des albums

Participation #32 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Couleur: « Couleurs »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑