Étiquette : vampire (Page 1 of 2)

Des peg dolls halloweenesques

Hier avait lieu le deuxième Atelier créatif de Syl de l’édition 2021 du Challenge Halloween de Hilde et Lou. Depuis une semaine, m’inspirant de créations DIY vues sur Internet ou sur Pinterest, nous faisons des pegs dolls automnales et halloweenesques. J’ai commencé par un bonhomme champignon dimanche dernier après avoir fait des fruits et légumes en feutrines. J’ai fait le chapeau champignon en feutrine en cousant des ronds blancs et rembourrant l’intérieur avec de la nicofibre. Puis j’ai fait colorié en blanc la figurine avec un feutre Posca blanc.

En début de semaine, j’ai fait des citrouilles Jack O’Lantern et fantômes en peg dolls en utilisant des feutres Posca. Puis mecredi, j’ai continué avec un vampire et une fille portant une robe candy corn.

Ce matin, je fais une nouvelle petite sorcière avec un chapeau noir en feutrine sur lequel j’ai collé une petite plume et les cheveux avec de la laine verte. Contrairement à l’année dernière, j’ai rajouté pour maintenir la forme du chapeau de la nicofibre comme dans celui du chapeau du bonhomme citrouille. Pour le reste des vêtements, j’ai colorié avec des feutres Posca.

Pour d’autres jolies créations: un coussin automnal chez Syl, un tableau avec une sorcière chez Hilde, un joli coussin de porte avec un tendre et délicat renard brodé chez Isabelle.

Atelier créatif #2 de Syl

Participation #3 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Loisirs créatifs

Au fil des pages avec le tome 2 de Spooky, Les contes de travers

Après avoir lu le premier tome, j’ai pu emprunter à la médiathèque le tome 2 de Spooky, Les contes de travers, Charmant vampire de Carine-M et Élian Black’Mor (éd. Glénat, 2016), une BD jeunesse à partir de 9 ans. Après avoir accepté une invitation du Petit Chaperon rouge, Spooky et ses oncles, les Trois petits cochons, reçoivent de sa part des clés magiques pour chambres améliorées et ainsi rebooster les réservations à la pension pour monstres. Un jeune vampire qui rêve de vivre sous le soleil d’Hawaï et de nombreuses princesses débarquent bientôt à la pension. Mais il manque les grenouilles princières et d’étranges événements ont lieu. Spooky doit à nouveau mener l’enquête pour sauver la réputation de la pension. Complètement sous le charme du jeune vampire, Spooky y arrivera-t-elle? 

Comme dans le précédent tome, le conte de fée tourne au conte hanté et gothique. Et oui, avec Spooky et son journal intime qui s’est auto-nommé Jason, tout dérape et va de travers pour notre plus grand plaisir! Les illustrations sont toujours aussi réussies et fourmillent de détails dans tous les sens. L’histoire fait référence à de nombreux contes (La princesse au petit pois, La petite sirène…) ou à l’époque contemporaine (Astérix, Les Snorky…) tout en incluant une critique des réseaux sociaux. Les créatures surnaturelles sont surprenantes avec des lapins pirates livreurs ou encore par exemple des zombies ananas… L’humour est aussi déjanté que dans le premier tome et saupoudré ici de romance. Hâte de pouvoir lire un jour le tome 3!

C’est ma participation pour le mercredi BD du 4 novembre 2020 du Challenge Halloween et aussi une lecture commune avec Hilde. Et comme Spooky détourne et retourne les contes traditionnels (mention spéciale au Petit Chaperon rouge), c’est aussi une nouvelle participation au Challenge Contes et Légendes de Bidib.

Pour un autre avis sur cette BD jeunesse: Hilde.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #BD jeunesse

Participation #58 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Contes et Légendes

Participation #17 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Sorceline

Pour le Challenge Halloween 2020, j’emprunte à la médiathèque les deux premiers tomes de Sorceline, une BD jeunesse à partir de 9/10 ans.

Je commence par le tome 1 de Sorceline, Un jour, je serai fantasticologue! de Sylvia Douyé et Paola Antista (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2018). Sorceline, une jeune adolescente fait partie d’un groupe d’élèves se rendant sur l’île de Vorn pour étudier la cryptozoologie auprès du Professeur Archibald Bazar le temps d’un stage d’été. Comme les autres stagiaires, elle est là pour apprendre à connaître et soigner des animaux fantastiques. Mais la compétition est rude car à la fin du stage, seul l’un d’entre eux sera choisi comme Assistant. A cela s’ajoute d’inquiétantes disparitions et un mal qui semble infecté les fadettes. Sorceline décide d’enquêter avec ses camarades. Mais son enquête l’amène à s’interroger sur ses origines.

Puis j’enchaîne immédiatement avec le tome 2 de Sorceline, La fille qui aimait les animonstres de Sylvia Douyé et Paola Antista (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2019), l’histoire reprenant là où le premier tome s’arrêtait. Sorceline continue d’étudier auprès du professeur Archibald Bazar. Mais elle culpabilise d’être peut-être à l’origine des disparitions des autres stagiaires. Serait-elle une cryptide?

Les illustrations sont magnifiques et nous plongent dans un univers peuplé de nombreux êtres fantastiques la plupart nocturnes: gorgone, vampire, fadette, adeuti… L’histoire est plaisante avec une intrigue qui parlera aux lecteurs du même âge que les personnages au look adolescent et préoccupés par des problèmes similaires. Entre romance, amitié, jalousie et concurrence, chacun semble avoir des secrets à cacher. Sorceline avance petit à petit dans la résolution de son enquête. Mais à la fin de ce deuxième tome, le mystère de ses origines reste entier. J’ai hâte de pouvoir lire le tome 3 qui est paru le 14 octobre 2020 pour en savoir plus sur Sorceline même si je devrais attendre encore pour cela.

Pour un autre avis sur le T1: Syl et sur le T2: Syl.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #BD jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #13 Catégories Prénom: « Sorceline » et Amour et relations amoureuses: « Aimait »

Au fil des pages avec Vlad le pire vampire du monde

J’emprunte à la médiathèque Vlad le pire vampire du monde d’Anna Wilson et Kathryn Durst (éd. Talents Hauts, coll. Zazou, 2019), un roman jeunesse à partir de 8 ans et avec une couverture qui brille dans le noir. Vladimir Empaleur surnommé Vlad est un vampire âgé de 9 ans et descendant d’une grande lignée de vampires de Transylvanie. Ayant peur du noir et encore incapable de se transformer en chauve-souris, il s’ennuie dans le gigantesque et luxueux manoir où il habite avec ses parents, son grand-père et un majordome. La seule compagnie de Flit, son ami chauve-souris, ne lui suffit plus. Il décide de fuguer la journée, pendant que tout le manoir dort, pour aller à l’école avec des enfants humains comme dans son livre de chevet, L’Académie Jolibois. Va-t-il enfin se faire des amis? Arrivera-t-il à préserver son secret et sa condition de vampire?

Il y est question d’amitié et d’estime de soi dans un univers fantasy. Il n’est parfois pas si simple de se faire des amis à l’école lorsqu’on se sent différent. Cette histoire me fait penser à Mortina de Barbara Cantini qui raconte le quotidien d’une petite fille zombie qui se lie d’amitié avec des enfants humains et les illustrations en noir et blanc me font penser à Amélia Fang de Laura Ellen Anderson. Les codes du vampire sont détournés puisque Vlad n’est pas détruit par le soleil par exemple. Une histoire simple et mignonne qui pourra plaire aux jeunes lecteurs! Il existe un second tome, Sang pour sang copains sorti en 2019.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Vampire

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Lieu: « Monde »

Au fil des pages avec le tome 3 d’Amélia Fang

Je lis le tome 3 d’Amélia Fang, L’anniversaire tout moisi de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2019), un roman jeunesse fantasy à partir de 8 ans. C’est avec un plaisir non dissimulé que je retrouve Amélia et ses amis à Nocturnia. Si vous ne connaissez pas Amélia Fang, je vous déconseille de lire la suite et d’aller voir si ça vous tente mon billet sur les deux premiers tomes.

Ses 11 ans approchant, Amélia a prévu une superbe fête d’anniversaire dans un champ de citrouilles. En plein préparatif avec Trouille, sa citrouille de compagnie, elle se dispute avec sa mère, la comtesse Frivoletta. Au point de voir sa fête d’anniversaire compromise? D’autant qu’à l’école, l’arrivée d’un nouveau professeur de pâtisserie, M. Merveilleux la détourne de l’organisation de son anniversaire pour participer au concours de biscuits merveilleux, le premier prix étant une excursion à Citrouille-Land. Même ses amis, Florence et Grimaldi agissent bizarrement. Et si Amélia devait une nouvelle fois mener son enquête, secondée par Tangine?

Dans ce troisième tome, l’histoire est certes plus simple mais tout aussi plaisante. L’enquête d’Amélia l’amène à réfléchir sur l’importance des souvenirs, l’estime de soi, l’amitié et/ou l’amour, malgré les petites disputes qu’elle a pu avoir par exemple avec sa mère. Les illustrations de Laura Ellen Anderson en noir et blanc sont toujours aussi mignonnes et rigolotes. Il existe un tome 4 actuellement traduit que je me réserve pour le Halloween Challenge en octobre 2020. 

Le Mois Anglais de Lou, Titine et Lamousmé

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑