Étiquette : tolérance (page 1 of 2)

Au fil des pages avec À l’école des abeilles

Nous empruntons à la bibliothèque À l’école des abeilles de Nadia Shireen (éd. Nathan, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous suivons Bernard, un ourson très gourmand qui a l’idée d’intégrer l’école des abeilles pour pouvoir manger du miel à volonté. Rien de plus simple qu’un déguisement d’abeille géante pour ne pas se faire démasquer. Malgré sa différence, Bernard est très vite accepté au sein de la classe. Mais Agathe, une des élèves abeilles ne semble pas dupe. Bernard parviendra-t-il à ses fins? Les illustrations colorées et toutes douces comme du miel rendent attachant ce petit ourson. Cet album jeunesse aborde avec humour les thèmes de l’amitié, des préjugés, de la tolérance et de l’entraide. L’autrice s’amuse également à retranscrire le déroulement d’une journée type à l’école. Un très bon moment de lecture!

Participation #80 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Lieu: « École »

Au fil des pages avec Le Fantôme de l’Opéra

Dans le cadre du Halloween Challenge de Hilde et Lou et plus particulièrement des trois jours consacrés aux monstres et créatures (du 7 au 9 octobre 2019), nous empruntons à la bibliothèque Le Fantôme de l’Opéra de Fabrice Boulanger (éd. de la Bagnole, 2015), un album jeunesse pour les 6-9 ans. Il s’agit d’une version très simplifiée et donc accessible pour les jeunes lecteurs. Un soupçon de fantastique, un soupçon de romance avec le trio amoureux entre Christine, Raoul et le fantôme, sans oublier une minuscule pincée de frisson! Avec des illustrations aux couleurs sombres et pourtant lumineuses, cet album jeunesse est un premier pas pour les tout-petits dans l’œuvre de Gaston Leroux et plus largement dans le genre fantastique.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Participation #64 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #10 catégorie Lieu: « Opéra »

Au fil des pages avec Généalogie d’une sorcière

Nous empruntons à la bibliothèque un coffret en deux volumes aux magnifiques illustrations, Généalogie d’une sorcière de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez (éd. Seuil Jeunesse, 2008), les bibliothécaires – sans doute un brin sorcières – l’ayant mis bien en évidence cette semaine.

Nous commençons par la lecture de La Petite Sorcière, un album jeunesse à partir de 6 ans selon l’éditeur. Lors des vacances de Noël, Lisbith, une petite fille londonienne, part seule en train, avec son chat noir Socrate, chez sa grand-mère Olga. Elle retrouve avec grand plaisir Edward qui secrètement amoureux d’elle, l’aide à confectionner son herbier. Il ne manque plus qu’un ellébore, une plante toxique appelée également hellébore fétide. Entre la découverte d’un vieux grimoire et la disparition d’Edward, Lisbith va de découvertes en découvertes. L’histoire classique de cet album jeunesse est merveilleusement mise en scène par Benjamin Lacombe dont nous avions déjà apprécié les illustrations dans Blanche-Neige. Une bien jolie histoire d’amitié amoureuse, de sorcellerie et de tolérance!

Puis nous plongeons dans la lecture du fameux grimoire découvert par Lisbeth, Grimoire de Sorcières, livre destiné pour les lecteurs un peu plus grands, les 9-12 ans selon l’éditeur. Ce grimoire renferme des portraits de sorcières et leur histoire à travers les siècles comme par exemple Lilith, Malvina ou bien encore Gretchen. Nous en apprenons également plus sur la vie de Lisbith et de sa grand-mère.

Hellébore fétide – Annot

Encore un grand coup de cœur pour les illustrations qui donne une touche magique et presque authentique à ce grimoire! Et qui sait, nous testerons peut-être une des recettes ou sortilèges de l’album pour le soir d’Halloween?! Nous connaissons déjà un coin à hellébores fétides.  À vos grimoires et chaudrons magiques!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou # France Obscure

Participation #58 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Métier: « Sorcière » et #10 catégorie Lecture: « Grimoire »

Au fil des pages avec l’école

En attendant la rentrée des classes et pour continuer de se familiariser avec l’école maternelle, nous empruntons à la bibliothèque deux albums jeunesse sur ce thème et qui permettent aux tout-petits, dès 3 ans, de dédramatiser leur première rentrée.

Il s’agit tout d’abord d’Un ours à l’école de Jean-Luc Englebert (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2015). Dans la forêt, à quelques heures du début de son hibernation, un petit ours découvre un bonnet perdu dans la forêt et s’aventure plus loin que de coutume jusqu’à découvrir une école. Quelle n’est pas sa surprise en découvrant dans la cour de récréation des enfants jouant avec le même bonnet! Intrigué, il s’approche et est emporté dans une drôle de journée par les enfants l’acceptant comme un de leurs pairs et avec beaucoup de bienveillance. Que d’expériences pour ce petit ours qui assistera également à une leçon de calcul élémentaire, avant que la réalité sous les traits de la maîtresse ne le rattrape! Les tout-petits peuvent s’identifier facilement à ce petit ours, petit écolier d’un jour. Les illustrations à l’aquarelle sont aussi tendres que l’histoire de cet album jeunesse qui aborde joliment les thèmes de la découverte de l’école, de la tolérance et de l’autonomie.

Puis nous lisons Mon premier jour d’école de Debi Gliori et Alison Brown (éd. Gautier-Laugereau, 2018). C’est le premier jour d’école de Petit Hibou qui préférerait rester auprès de sa mère et de Bébé Hibou. Pourtant, au fur-et-à-mesure de la journée, il va prendre plaisir à être à l’école grâce aux activités organisées par la maîtresse, l’accueil chaleureux des autres élèves, etc. Une premier journée bien remplie qui en appellera bien vite d’autres! Comme dans le précédent album, le tout-petit peut s’identifier à Petit Hibou qui doit affronter ses craintes face à une situation inédite: être élève. Petit Hibou a une frimousse toute craquante, à l’instar des illustrations de cet album jeunesse toutes colorées.

Participation #29 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégories Lieu: « École » et Adjectif: « Premier »

Au fil des pages avec La Chose

Nous continuons à découvrir l’univers d’Edmond et ses amis. Cette fois-ci, nous lisons La Chose d’Astrid Desbordes et de Marc Boutavant (éd. Nathan, 2016). Georges Hibou et Edmond, un écureuil toujours aussi peureux, tombent nez à nez avec la Chose, une étrange créature qui ne ressemble pas du tout aux animaux qu’ils peuvent rencontrer dans la forêt. Leur premier réflexe est de s’enfuir en courant. Mais en apprenant à se connaître, finiront-ils à « scratch poutcher »? Cet album jeunesse aux illustrations toujours aussi chaleureuses et colorées aborde joliment le thème de la différence, de la peur de l’autre et de l’amitié. Il ne nous reste plus qu’à faire et déguster nos propres biscuits verts! Encore un joli coup de cœur!

D’autre part, en se concentrant sur le personnage de Georges Hibou, on peut initier les tout-petits à la philosophie et plus précisément au scepticisme. Comment ça, vous doutez? Sceptique comme Georges Hibou? Pourtant, « à chose effrayante, costume exceptionnel » nous fait penser à « à affirmation extraordinaire, preuve extraordinaire » – phrase vulgarisée de Marcello Truzzi, sociologue américain et fondateur d’un journal de zététique, The Zetetic en 1976. Cette idée peut ainsi se rapprocher des écrits de Pierre-Simon de Laplace et de David Hume, fondateur de l’empirisme moderne et auteur du Traité de la nature humaine.

Avec cet album jeunesse, je participe, pour la première fois, au Challenge Je lis aussi des albums 2019 organisé par Sophie Hérisson du blog « Délivrer des livres » qui se déroule cette année de mai 2019 à avril 2020. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog. Ci-joint le lien vers les règles de ce challenge.

Participation #12 Devine qui vient Bloguer?

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑