Étiquette : tolérance (Page 1 of 3)

Au fil des pages avec Le balai magique

Je continue mes lectures sur la thématique Sorcières avec Le balai magique de Chris Van Allsburg (éd. L’école des loisirs, 1993), un album jeunesse à partir de 8 ans. Par une froide nuit d’automne, le balai d’une sorcière tombe en panne en plein vol et entraîne sa chute près de la petit ferme blanche d’une veuve, Minna Shaw. Cette dernière, malgré sa peur, offre l’hospitalité à la sorcière qui une fois remise, lui laisse son balai qui lui semble avoir perdu tout pouvoir magique. Après l’avoir utilisé comme simple balai, la veuve est effrayée en voyant le balai s’animer tout seul pour continuer le balayage. Elle en apprécie au fil des jour sa présence, lui apprenant d’autres tâches à effectuer. Mais bientôt, le voisinage jaloux et méfiant décide de brûler le balai considéré comme « objet diabolique ». Minna Shaw arrivera-t-elle à vivre en paix avec son balai?

En faisant du vieux balai magique un personnage à part entière de l’histoire de chasse aux sorcières au balai, l’auteur aborde les thèmes des préjugés, de la différence et de la tolérance. En effet, face à cet objet inconnu, les voisins de la veuve considère d’emblée ce balai comme dangereux. Les grandes illustrations en couleur sépia et jouant avec les couleurs et les ombres sont magnifiques et très réalistes nonobstant la nature fantastique du récit très poétique. Elles apportent un côté inquiétant et mystérieux à l’histoire, même si les tâches effectuées par le balai sont plus apaisantes, me faisant penser à Fantasia, L’apprenti sorcier de Walt Disney. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse qui est ma participation de ce samedi à la journée « Albums » du Challenge Halloween 2020!

Logo, Challenge Halloween 2020, sorcières

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Sorcière

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Objet: « Balai »

Au fil des pages avec L’ombre du Golem

J’emprunte à la médiathèque L’ombre du Golem d’Éliette Abécassis et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2017), un roman illustré à partir de 13 ans.  La légende du Golem nous est contée par une petite fille d’alchimistes, Zelmira, témoin des persécutions subies par la communauté juive de Prague en 1552 et de la naissance du Golem pour les protéger. Zelmina devient, en effet, la protégée du grand rabbin, le Maharal de Prague et de sa femme Perl, ce qui lui permet d’approcher au plus près le Golem nommé Joseph et qui agit mécaniquement, se rasseyant sur son banc après chaque tâche de défense effectuée.

Mais il est bien difficile pour la petite fille de comprendre la nature du Golem décrit comme « machine animée » par son créateur. Elle interpelle sans cesse le Maharal à ce sujet, allant jusqu’à lui demander de doter le Golem de la parole, d’une conscience. Mais bientôt, la présence du Golem remonte aux oreilles de l’Empereur Rodolphe mais surtout à celles du moine Thadée qui entend bien le capturer en s’emparant de Zelmira comme monnaie d’échange. Entre quête de liberté et assujettissement, le Golem tiendra-t-il son rôle de protecteur? Et de son côté, Zelmina en apprendra-t-elle un peu plus sur elle?

Cette histoire sombre et qui fait malheureusement encore écho à notre époque actuelle est magnifiquement illustrée par Benjamin Lacombe. Il alterne des doubles pages d’illustrations en couleurs et en contre-plongée, le premier plan étant flouté – ce qui me donne l’impression d’observer l’histoire de la même façon que la jeune narratrice curieuse qui observe de loin – avec des illustrations en noir et blanc très expressives.

Il y est question de la nature humaine, de religion, de libre-arbitre et d’assujettissement, ce qui me fait penser à Frankenstein de Mary Shelley, le Dr. Frankenstein dotant sa créature de conscience. Il est également question de fanatisme religieux incarné par le moine Thadée qui entend massacrer tous les Juifs du Ghetto de Prague y compris les enfants mais aussi les scientifiques comme l’ami du Maharal, l’astronome Tycho Brahé qui de par ses découvertes remet en cause les croyances de l’Église catholique. Ce roman jeunesse peut ainsi permettre d’ouvrir la discussion historique et/ou philosophique avec les lecteurs adolescents, l’histoire reprenant des faits et des figures historiques du XVIème siècle derrière la légende.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et Légendes

Participation #50 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Personne réelle: « Golem »

Au fil des pages avec Baguette magique et chapeau pointu

Nous empruntons à la médiathèque Baguette magique et chapeau pointu d’Eva Montanari (éd. Milan Jeunesse, 2008), un album jeunesse à partir de 3 ans. La nuit, dans les bois, il y a d’un côté les fées et leurs souris et de l’autre côté les sorcières et leurs chats. Chaque groupe s’amuse avec leurs propres jeux sans se soucier d’une petite fille, Clélia qui n’est ni tout à fait une fée ni tout à fait une sorcière mais un peu des deux. Et si grâce à elle, fées et sorcières, malgré leurs différences, réussissaient à jouer ensemble?

Avec son univers magique et féérique, cette histoire peut se transposer dans un univers enfantin. Elle me fait penser aux jeux d’enfants dans les parcs ou cours d’école. Les illustrations sont adorables. Une bien jolie histoire de tolérance et de vivre ensemble parmi les fées et les sorcières! Et c’est ma participation à la journée « Album Jeunesse » du Challenge Halloween 2020, tous les samedis du mois d’octobre étant consacrés aux albums.

Logo, Challenge Halloween 2020, sorcières

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Objet: « Chapeau »

Au fil des pages avec Blues Bayou

Pour cette journée « Album jeunesse » du 6 septembre 2020 du Mois Américain, nous lisons Blues Bayou de Benjamin Lacombe et Daniela Cytryn (éd. Milan Jeunesse, 2009), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans le Mississipi des années 30, deux enfants d’une dizaine d’années, James et Amy sont amis et font fi de leur différence de peau et de l’interdiction de se voir. Un jour alors qu’ils partent à l’aventure dans le bayou, leur embarcation chavire non loin des alligators et d’un danger encore plus grand, celui de l’ogre des marais.

Les illustrations de Daniela Cytrin sont magnifiques à l’instar de l’illustration de couverture et des pages de garde très musicales. Tout comme les illustrations, le texte de Benjamin Lacombe retranscrit l’atmosphère du bayou sous fond de musique… Une tendre histoire d’amitié, de ségrégation, de blues et de jazz! Quand la musique n’a pas de couleur! Coup de cœur pour cet album jeunesse!

america

Le Mois Américain de Titine #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #9 Catégorie Son: « Blues »

Au fil des pages avec Elmer

Nous empruntons à la médiathèque Elmer de David McKee (éd. Kaléidoscope, 1989, rééd. 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui est devenu un classique de la littérature jeunesse. Elmer est un petit éléphant farceur qui aimerait être gris comme les autres éléphants. Mais il est tout bariolé et est facilement reconnu par les autres animaux de la jungle. Cela le rend triste. Un matin, il quitte le groupe d’éléphants à la recherche d’un arbrisseau de baies grises. Mais Elmer sera-t-il plus heureux en gris? Comment réagiront les autres éléphants? L’auteur aborde avec humour et tendresse les thèmes de la différence et de la tolérance. Un très bon moment de lecture avec Elmer, un éléphant tout bariolé, farceur et attachant! Cette histoire me rappelle celle de Chacun sa couleur d’Isabelle Carrier (un hippopotame qui est triste d’être gris) ou encore Le loup qui voulait changer de couleurs d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités autour de l’histoire: un coloriage magique trouvé sur le blog (en anglais) de Lines Across et aussi d’autres sur le blog de la Maternelle de Moustache autour des couleurs, des chiffres, etc. Pour des idées d’exploitation pédagogique, n’hésitez pas à aller, comme moi, sur ces blogs. Je rajoute par exemple sur le tableau à double entrée une information supplémentaire en coloriant les éléphants. D’autre part, la journée du 23 mai étant celle d’Elmer, l’École des Loisirs a également mis sur son site des activités pour les enfants.

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Prénom: « Elmer »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑