Étiquette : taupe (Page 1 of 2)

Deuxième alphabet des animaux: T comme Taupe

Pour la semaine 42 de mon challenge de l’alphabet des animaux illustrés sur Instagram #jojoenherbeetcieillustre qui associe la première lettre d’un animal avec une illustration tirée de la littérature jeunesse en suivant l’ordre de l’alphabet, il s’agit du T comme Taupe. Alors voici notre sélection de taupes qui sera mise à jour au fur-et-à-mesure de nos lectures.

  • Petite Taupe dans Petite taupe, ouvre-moi ta porte! d’Orianne Lallemand et Claire Frossard (éd. Auzou, 2009), un album jeunesse à partir de 3 ans
  • Madame Utopia dans Billy cherche un trésor de Catharina Valckx (éd. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse très rigolo à partir de 5 ans, et même bien avant
  • une taupe également dans Dors bien, Ours brun! de Karma Wilson et Jane Chapman (éd. Milan, 2002), un album jeunesse à partir de 3 ans
  • et enfin celle de Pas de panique, Belette! de Ciara Gavin et Tim Warnes (éd. Mijade, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans

Au fil des pages avec Dors bien, Ours brun!

L’été dernier, nous avions emprunté à la médiathèque une lecture hivernale avec Dors bien, Ours brun! de Karma Wilson et Jane Chapman (éd. Milan, 2002), un album jeunesse à partir de 3 ans. En plein hiver, bien à l’abri, l’ours brun hiverne. Mais une petite souris puis d’autres animaux de la forêt viennent à leur tour, un à un, se réfugier dans sa caverne, mangeant et chantant sans que cela ne semble réveiller Ours brun. Ce dernier dort-il vraiment si profondément?

Les illustrations de Jane Chapman sont très jolies, les différents animaux étant tout mignons, entre la petite souris, le lièvre variable ou encore la taupe par exemple. La chute de l’histoire est tout aussi adorable. Un très bon moment de lecture avec cette jolie histoire d’amitié drôle et gourmande (miam le pop-corn)! Il en existe d’autres avec ces personnages, comme Joyeux Noël, Ours brun! que nous n’avons pas pu encore lire mais que j’ai déjà repéré à la médiathèque.

Participation #12 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Pop-corn

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Couleur: « Brun »

Au fil des pages avec Pas de panique, Belette!

En ce début d’automne, nous lisons Pas de panique, Belette! de Ciara Gavin et Tim Warnes (éd. Mijade, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans. Un jour d’automne, face à la tempête qui fait rage dehors, Belette se réfugie dans son abri le temps que les beaux jours reviennent. Plus qu’un abri, c’est une véritable forteresse de solitude qu’il s’est construit pour fuir le mauvais temps. Mais Taupe s’incruste bientôt chez Belette. D’un caractère joueur et optimiste, parviendra-t-il à faire aimer l’automne à Belette, plus peureux et solitaire?

Les illustrations de Tim Warnes aux couleurs automnales sont toutes douces et mignonnes, les deux protagonistes sont très expressifs, comme l’est d’ailleurs Arthur le rhinocéros dans d’autres albums. Les caractères diamétralement opposés de Belette et Taupe fonctionnent à merveille et entraînent des scènes rigolotes. Coup de cœur pour cet album jeunesse pour vaincre ses petites peurs et montrer l’importance de l’amitié face à l’adversité!

Au fil des pages avec Billy cherche un trésor

Nous lisons depuis plusieurs jours Billy cherche un trésor de Catharina Valckx (éd. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse très rigolo à partir de 5 ans, et même bien avant. Billy le hamster a découvert un vieux dessin bizarre et va voir son père. C’est la carte au trésor de son grand-père. Mais comment la déchiffrer pour retrouver ce trésor, si trésor il y a? Billy va demander de l’aide à son ami, Jean-Claude le ver de terre. Cette histoire est un mélange réussi  d’humour, d’aventure, d’amitié et d’entraide, sans oublier du courage pour affronter sa peur des monstres. Coup de cœur pour cet album jeunesse avec un duo attachant que nous continuerons à suivre, en commençant à découvrir dès que possible leur première aventure, Haut les pattes.

Pour prolonger la lecture, nous jouons au mistigri version Billy mis en ligne sur le blog de L’école des Max. Nous nous amusons également à cacher un petit coffre au trésor qui renferme un sachet de sequins dans lequel ont été glissés les noms à reconstituer des personnages et objets principaux de l’histoire. Il convient alors de chercher dans les lettres pour les reconstituer. Cette activité permet d’apprendre tout en s’amusant les lettres de l’alphabet.

Participation #168 Je lis aussi des albums

Participation #40 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Prénom: « Billy »

Une taupinière pour Petite Taupe

Pour prolonger la lecture du dernier album étudié en classe et que nous lisons également régulièrement à la maison, Petite Taupe, ouvre-moi ta porte! d’Orianne Lallemand et Claire Frossard, nous avons fabriqué hier et encore ce matin une taupinière pour Petite Taupe pour raconter l’histoire à la façon Narramus.

Pour ce faire, j’ai commencé par découper dans des cartons usagés ce qui constituera la taupinière. Sur un côté, j’ai utilisé un cutter pour faire la porte. Nous avons peint en bleu la porte en même temps qu’un autre petit morceau pour la cuisinière. Nous avons également collé sur un morceau de carton plus fin les figurines des différents animaux de l’histoire que j’avais redimensionnés à partir d’une activité trouvée sur le blog de La maternelle de Vivi.

Le temps que cela sèche, j’ai découpé d’autres morceaux de carton pour fabriquer le canapé et le lit. Nous avons collé et scotché les différents morceaux, en rajoutant deux bâtonnets en bois pour des étagères et un autre bâtonnet pour soutenir le lit. Nous faisons également l’échelle à partir de brochettes en bois dont j’ai ôté les parties pointues (et qui serviront pour faire les bâtons de la grenouille et une cuillère en bois pour la soupe).

Pendant la sieste de l’après-midi, j’en ai profité pour coudre les petits coussins et la couverture. J’ai cousu à chaque à l’envers deux morceaux identiques, les ai retournés une fois presque cousus et les ai rembourrés avec des nicofibres. Puis j’ai coupé un dernier bout de tissu pour le rideau de la porte comme dans l’histoire et fait des trous pour y passer une brochette en bois.  Je découpe également tous les personnages en laissant un petit bout à replier en bas pour les maintenir debout.

Plus tard dans l’après-midi, nous reprenons la fabrication de la taupinière: nous collons des boutons de récup’ sur la cuisinière pour les plaques. Nous rajoutons des tiroirs et un four sur la cuisinière, après les avoir peint en bleu et rajouté des traits au feutre gris à la règle. Nous collons sur le sol deux morceaux de feutrine pour les tapis de Petite Taupe. Je fais une petite caisse en carton pour le cageot d’oignons. Nous utilisons pour la marmite un de nos légos.

Et mine de rien, cela permet à l’enfant d’apprendre en s’amusant puisque la fabrication du décor a mobilisé plein de compétences: observation des détails des illustrations, repérage des formes, couleurs et quantités, développement du vocabulaire et du langage pour nommer les objets et animaux, motricité fine pour couper, coller, peindre ou colorier, etc… Et surtout un très bon moment ensemble!

Ce matin, je reprends les personnages car ils ne tenaient pas vraiment lorsque nous racontions l’histoire. Nous utilisons pour chaque deux petits morceaux de cartons que nous collons sur la « languette » ce qui stabilise nos figurines fait maison.

Nous continuons à faire les petits livres de Petite taupe car nous avions repéré que Petite Taupe avait 5 livres posés sur une petite table: un bleu, deux rouges et deux verts. Nous en colorions un en bleu et les autres en peinture. Je rajoute à l’intérieur des petites feuilles blanches que j’agrafe et colle. Puis nous fixons des petits bouts de ruban auto-aggripant adhésif. Je refais également un autre cageot pour les pommes de terre et nous y mettons des perles (comme pour les oignons qui sont en réalité des perles oranges).

Nous faisons également une décoration avec des bougies que nous peignons en blanc et jaune. Nous faisons ensuite la fenêtre en peignant un morceau de carton arrondi en bleu et une fois sec, en faisant des flocons de neige avec un coton tige. Nous collons dessus deux autres bouts de carton colorié en marron. Et maintenant il est temps de s’amuser et de raconter l’histoire de Petite Taupe (avec le loup bien sûr!).

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑