Étiquette : renard polaire

Au fil des pages avec Anika et la sorcière des neiges

Nous lisons un de nos derniers emprunts à la médiathèque, Anika et la sorcière des neiges de Linda Sunderland et Daniel Egnéus (éd. Little Urban, 2017), un album jeunesse à partir de 3 selon l’éditeur mais plutôt pour les plus grands, à partir de 5 ans. Pendant qu’Anika reste au Jardin des neiges avec son père, sa mère part cueillir des gentianes bleues, fleurs porte-bonheur de sa fille. Mais elle est capturée par la maléfique Sorcière des Neiges. Anika part la sauver avec son père. Aidée d’un corbeau et d’un renard polaire, aura-t-elle assez de magie en elle pour faire face à la sorcière?

Anika est une petite fille bien courageuse et amie des corbeaux qui lui ont offert une belle robe de plumes. Elle s’épanouit au sein d’une famille unie et en harmonie avec les animaux sauvages, les soignant au besoin en toute simplicité et gentillesse. Elle n’hésite donc pas une seconde pour aider son père dans le sauvetage de sa mère. Il est ainsi question d’aventure, d’amour filial, de respect des animaux et de magie du cœur. A l’instar de la magnifique couverture pleine page, les illustrations sont jolies dans les tons bleutés, même si parfois j’ai trouvé bizarres des animaux avec deux yeux de profil au lieu d’un seul. Un très bon moment de lecture avec ce joli conte initiatique hivernal qui rappelle celui d’Hans Christian Andersen, La Reine des neiges, la jeune Gerda partant sauver son ami Kay prisonnier dans le palais de la reine!

Participation #2 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Météo: « neiges »

Au fil des pages avec Tout seul?

Nous avions lu et relu Tout seul? de Rosemary Shojaie (éd. Didier Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans, après l’avoir découvert à la médiathèque. Il a fini par être glissé au pied du sapin à Noël. Nico, un renard roux se retrouve bien seul lorsque débute l’hiver et que tous ses amis sont partis hiberner, après avoir passé de nombreux mois en leur compagnie. Mais est-il vraiment tout seul?

L’histoire est toute mignonne et accompagnée de jolies et tendres illustrations aux couleurs pastels dans une ambiance hivernale. Il est amusant de rechercher au fil des pages le renard blanc qui se cache plus ou moins. Il semble timide, n’osant pas immédiatement se montrer au renard roux. Il est ainsi question d’amitié avec son lot d’émotions qui l’accompagnent, que cette amitié découle d’un groupe d’amis déjà soudés ou d’une nouvelle rencontre. Est également abordé le cycle des saisons. Coup de cœur pour cet album jeunesse narrant une jolie et douce amitié!

Au fil des pages avec Le renard blanc

Pour continuer dans nos lectures d’hiver, nous empruntons à la médiathèque Le renard blanc de Timothée Le Véel (éd. Kaléidoscope, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans aux très jolies pages de garde crayonnées et que nous avons eu ensuite dans un abonnement-livres de l’École des Loisirs. Au tout début de l’hiver, un jeune renard roux, parti découvrir le monde, découvre pour la première fois la neige. Mais lui aussi est devenu tout blanc. Pourquoi son pelage est-il désormais blanc? Aidé d’un ours, parviendra-t-il à percer ce mystère?

Cet album jeunesse aborde la quête d’identité, l’amitié et l’entraide. Les illustrations sont magnifiques, mélange d’aquarelles et de crayonnés. Il y a un côté aérien et une grande douceur qui s’en dégagent.  Les animaux sont très expressifs, l’auteur concentrant son coup de crayon sur leur visage. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui a fini par rejoindre notre bibliothèque!

Participation #153 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Couleur: « Blanc »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑