Étiquette : recettes (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Gâteau aux pommes

Nous empruntons à la médiathèque Gâteau aux pommes de Dawn Casey et Geneviève Godbout (éd. La Pastèque, 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans et que j’avais repéré chez Bidib l’année dernière. Nous suivons une petite fille lors d’une promenade avec son chien pour réunir les ingrédients nécessaires à la confection d’un gâteau aux pommes: miel, lait, pommes, etc. Que les illustrations de Geneviève Godbout sont douces, apaisantes et accompagnées d’un texte court et poétique! Coup de cœur pour cet ode à la nature et aux merveilles qu’elle nous offre en toute saison et l’en remercier, et plus particulièrement en automne! Il y a même la recette à la fin pour prolonger la lecture.

Participation #9 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Une saison au bord de l’eau

J’emprunte à la médiathèque, lors du RAT gourmand des 21 au 23 août 2020, Une saison au bord de l’eau de Jenny Colgan (éd. Prisma, 2018), le premier tome de sa dernière série de romans. A la fin du RAT, dimanche soir, je m’arrête au chapitre 19. Puis le lendemain, accompagnant L’Orouge qui poursuit le marathon le lundi, je termine par intermittence en journée et surtout en soirée, de 21h45 jusqu’à 1h20 le roman.

Flora MacKenzie, Assistante juridique dans un important cabinet d’Avocats londonien est contrainte, pour des raisons professionnelles, de retourner sur Mure, l’île écossaise de son enfance. En effet, Colton Rogers, un client important du cabinet exige sa présence en tant qu’originaire de cette île pour influencer la décision du conseil municipal afin qu’aucune éolienne ne soit installée sur sa propriété. Au décès de sa mère, elle avait pourtant décidé de ne plus jamais y mettre un pied. Les retrouvailles avec son père et ses trois frères ne sont pas des plus chaleureuses. Pourtant, après avoir découvert le carnet de recettes de sa mère, Flora va peu à peu retrouver sa place au sein de la communauté de Mure, lui permettant d’accomplir sa mission professionnelle. Cela lui permet également de se rapprocher de Joël, l’Avocat en charge du dossier et pour lequel elle a un grand faible. Entre romance et recettes de cuisine, les jours passent sur l’île, Flora se sentant de plus en plus épanouie. Et si ce retour à Mure était l’occasion de changer de vie pour Flora?

L’intrigue de ce feel good est classique et déjà vue mais l’histoire reste plaisante pour une lecture estivale, sous fond de légende écossaise/celte des selkies ou femmes-phoques! L’aspect juridique de l’histoire est vraiment accessoire puisque, comme d’autres livres de Jenny Colgan, c’est la « reconversion professionnelle » dans la cuisine – pâtisseries et petits plats traditionnels – qui importe. Dans cette histoire, bien qu’employée comme Assistante juridique, Flora se retrouve à la tête d’un petit commerce de plats à emporter concoctés à partir du livre de recettes de sa mère pour peser sur la décision du conseil municipal dans le vote du lieu d’implantation des éoliennes sur l’île. C’est bien loin de la  gestion d’un dossier dans un cabinet d’avocats! J’espère pouvoir lire la suite rapidement, Une rencontre au bord de l’eau, lorsque celle-ci sera disponible à la médiathèque. Cela m’a également donné envie d’en savoir plus sur les selkies.

Pour un autre avis sur ce roman: Syl.

Participation #44 Contes & Légendes 2020 de Bidib #légende écossaise/celte

Participation #8 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Miam miam de la mousse au chocolat!

En cette période de confinement, nous prenons le temps de faire des desserts et des goûters maison, comme par exemple des gâteaux au yaourts, des cookies, des muffins ou bien encore des mousses au chocolat.

Pour la recette, voici les ingrédients que j’ai ajustés d’une recette de charlotte au chocolat de mon enfance: 4 œufs, 60 grammes de sucre en poudre, 50 grammes de beurre mou, 120 grammes de chocolat et une pincée de sel. Il est bien sûr possible de rajouter plus de chocolat!

Je commence par séparer les blancs des jaunes. Puis je mélange les jaunes d’œuf avec le sucre un petit moment. Puis à part, je mélange le beurre ramolli et le chocolat fondu. Pendant que ce dernier mélange refroidit, je monte les blancs en neige avec une pincée de sel. Je vérifie ensuite que le chocolat et le beurre soient froids, ou à peine tiède. Je les rajoute au mélange de jaunes d’œuf sucrés. Puis j’intègre délicatement et lentement, petit à petit, les blancs. Une fois le tout bien lisse, je le dispose dans plusieurs ramequins. Maintenant, il faut attendre plusieurs heures (de préférence toute une nuit) pour pouvoir déguster la mousse au chocolat! Miam Miam!

Des petits sablés de Noël

Nous reprenons Le livre d’activités du loup – spécial Noël d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2014) pour réaliser la recette de petits sablés de Noël de Gros-Louis. Cette recette est facilement réalisable, avec un peu d’aide, pour des jeunes enfants. Pour la recette: un œuf, 125 grammes de sucre, 250 grammes de farine, 125 grammes de beurre et une pincée de sel.

Après avoir laissé le beurre à température ambiante pour le ramollir un peu, nous commençons par fouetter l’œuf et le sucre. La suite de la recette se fait avec les doigts: la farine et une pincée de sel puis les morceaux de beurre ramolli. Nous étalons ensuite la pâte avant d’utiliser des emporte-pièces aux formes de Noël avant de passer le tout au four pour la cuisson. Les petits sablés sont vite cuits. Il y en a une bonne quarantaine. Une fois refroidis, ils accompagnent très bien un bon chocolat chaud, un café ou un thé de Noël.

Les Gourmandises de Syl

Ces petits sablés de Noël participent, comme chaque dimanche de décembre 2019, au rendez-vous gourmand de Syl, « Les gourmandises fêtent Noël ».

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Au fil des pages avec La soupe de potiron et Un délice!

Nous empruntons à la bibliothèque La soupe au potiron d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2001) et sa suite, Un délice! d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2007), ce qui nous permet de terminer en ce début du mois de novembre le Halloween Challenge de Hilde et Lou tout en reprenant nos lectures sur le thème de l’automne.

Nous commençons par lire La soupe au potiron. Dans un vieux cabanon au fin fond d’une forêt, vivent un écureuil, un chat et un canard qui se régalent de soupes au potiron. Tout semble parfait jusqu’au jour où le canard s’empare de la cuillère en bois d’écureuil. S’ensuit une dispute qui finit par le départ de canard. Les trois amis arriveront-ils à se réconcilier? L’histoire se lit tant dans le texte que dans les illustrations qui rendent très dynamiques la lecture. Cet album jeunesse aborde l’amitié, le vivre ensemble, le partage mais aussi les émotions comme la colère, l’inquiétude et la joie. Un bon moment de lecture! De quoi donner envie aux tout-petits de manger une bonne soupe?

Dans Un délice!, l’histoire est plus légère et rigolote. Les trois amis sont bien en peine, les potirons n’étant pas encore mûrs pour en faire de la soupe. Ils dénichent dans leur bibliothèque un vieux livre de recettes. Trouveront-ils la recette idéale pour satisfaire le canard, le plus malheureux des trois de ne plus avoir de soupe au potiron? Les illustrations sont aussi plaisantes que dans le précédent album. Elles fourmillent de petits détails puisqu’il y a une histoire dans l’histoire avec des insectes du potager qui récupèrent les soupes refusées par le canard. En effet, le canard personnifie à merveille le tout-petit au moment de la diversification alimentaire ou au moment de néophobie alimentaire, le potiron du canard remplaçant le lait du bébé. Un album très rigolo pour faire apprécier les légumes aux tout-petits!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou # Cosy Halloween

Participation #84 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Végétal: « Potiron »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑