Étiquette : peur (Page 2 of 7)

Au fil des pages avec Gruffalo

Après l’avoir vu il y a quelques mois à la cinémathèque, nous lisons régulièrement Gruffalo de Julia Donaldson et Axel Scheffler (éd. Gallimard Jeunesse, rééd. 2019), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Une petite souris se promène dans un grand bois profond mais un renard, un hibou et un serpent en ferait bien leur repas. Elle leur raconte à chacun qu’elle a un rendez-vous imaginaire avec un terrible gruffalo. Et si le gruffalo existait vraiment et que son plat préféré était une souris? Comment la petite souris va lui échapper? En mentant une nouvelle fois? Cette histoire rigolote est construite comme un conte-randonnée avec une petite souris imaginative et se méfiant des prédateurs contrairement au Petit chaperon rouge par exemple (certes en s’en sortant grâce aux mensonges). Coup de cœur pour cet album jeunesse aux jolies illustrations!

Participation #174 Je lis aussi des albums

Participation #18 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Au fil des pages avec Billy cherche un trésor

Nous lisons depuis plusieurs jours Billy cherche un trésor de Catharina Valckx (éd. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse très rigolo à partir de 5 ans, et même bien avant. Billy le hamster a découvert un vieux dessin bizarre et va voir son père. C’est la carte au trésor de son grand-père. Mais comment la déchiffrer pour retrouver ce trésor, si trésor il y a? Billy va demander de l’aide à son ami, Jean-Claude le ver de terre. Cette histoire est un mélange réussi  d’humour, d’aventure, d’amitié et d’entraide, sans oublier du courage pour affronter sa peur des monstres. Coup de cœur pour cet album jeunesse avec un duo attachant que nous continuerons à suivre, en commençant à découvrir dès que possible leur première aventure, Haut les pattes.

Pour prolonger la lecture, nous jouons au mistigri version Billy mis en ligne sur le blog de L’école des Max. Nous nous amusons également à cacher un petit coffre au trésor qui renferme un sachet de sequins dans lequel ont été glissés les noms à reconstituer des personnages et objets principaux de l’histoire. Il convient alors de chercher dans les lettres pour les reconstituer. Cette activité permet d’apprendre tout en s’amusant les lettres de l’alphabet.

Participation #168 Je lis aussi des albums

Participation #40 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Prénom: « Billy »

Au fil des pages avec Ourson le terrible

Nous empruntons à la médiathèque Ourson le terrible de Christian Jolibois et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans la forêt, haut comme trois pommes, Ourson le Terrible effraie tous les habitants qui croisent sa route. Il enchaîne les bêtises et les mauvaises actions et cela l’amuse beaucoup. Seule la nuit semble laisser un peu de répit aux habitants de la forêt, Ourson le Terrible se retrouvant bien seul. Puis un matin, l’ourson rencontre Dame Ours et son arme secrète, des bisous. Cette rencontre va-t-elle le transformer pour le meilleur? Les auteurs s’amusent avec l’expression populaire d' »ours mal léché ». En effet, autrefois, on pensait que les oursons n’étaient pas complètement formés tant qu’ils n’avaient pas été léchés par leur mère. C’est une façon rigolote d’aborder avec les tout-petits les règles de la vie en société et le vivre ensemble, même si certaines expressions employées dans le texte sont un peu trop familières voire grossières pour de jeunes lecteurs. Nous apprécions beaucoup les illustrations de Marianne Barcilon, cette dernière rendant très expressifs les traits de visage de l’ourson mais aussi de ses pauvres victimes. Finalement, malgré sa mauvaise humeur et ses mauvais comportements, Ourson le Terrible a une frimousse attachante. Un très bon moment de lecture surtout avec une chute pleine de tendresse et de bisous!

Participation #164 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Une lumière dans la nuit

Nous lisons Une lumière dans la nuit de Maria Voigt (éd. Gautier-Languereau, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui peut aider le jeune lecteur à surmonter la peur du noir quand il rentre dans la phase des cauchemars la nuit. Betty est une petite fille qui adore le soir car qui dit le soir dit l’heure des histoires. Elle est bien en peine lorsqu’elle voit que Cosmo, l’ours de son histoire du soir en a peur. Comme par magie, les deux se rejoignent puis plongent littéralement dans le livre jusqu’à une grotte mystérieuse. La petite fille va tenter d’aider l’ours à surmonter sa peur du noir. Et si dans l’obscurité de la lumière jaillissait? Lors de cette balade nocturne, il sera question de courage, d’amitié, d’entraide et de dépassement de soi, chacun trouvant chez l’autre l’aide nécessaire pour surmonter sa peur. Il est, en effet, important de mettre des mots sur sa peur (cf. la pancarte à l’entrée de la grotte qui change). Les illustrations sont magnifiques et renforcent le côté merveilleux et féérique de l’histoire, notamment lorsque la petite fille fait prendre conscience à l’ours de la beauté qui ressort de cette dualité noir/lumière: jouer avec les ombres, contempler les étoiles, etc. Coup de cœur pour cet album jeunesse tendre et réconfortant mais également une ode au plaisir de lire!

Participation #157Je lis aussi des albums

Participation #36 Devine qui vient Bloguer?

Au fil des pages avec L’hiver ensorcelé de Moomin

J’emprunte à la bibliothèque L’hiver ensorcelé de Moomin de Tove Jannson (éd. Le lézard noir, coll. Le petit lézard, 2017), un roman jeunesse à partir de 6 ans et agrémenté d’illustrations en noir et blanc. C’est un classique de la littérature finlandaise pour enfants paru en 1957. Dans ce tome, Moomin, un troll ressemblant à un hippopotame blanc, se réveille en plein hiver de son hibernation. Alors que ses parents continuent leur long sommeil, il va découvrir l’hiver et, en surmontant sa solitude, il va se lier d’amitié avec d’étranges personnages comme Too-ticki qui vit pendant l’hiver dans le pavillon de bain de la famille Moomin avec des musaraignes invisibles ou la petite Mu, au caractère bien trempé, râleuse et intrépide. Ce roman jeunesse aborde notamment les thèmes de l’aventure, de l’amitié, de l’apprentissage de la vie et de notre rapport à la nature et plus généralement au monde. Moomin est un petit personnage un un peu peureux mais curieux et tellement attachant. Un bon moment de lecture avec ce roman initiatique plein d’étrangeté, de poésie et qui fait grandir le jeune lecteur à l’instar de Moomin qui s’approprie au fil des pages cet hiver de prime abord hostile et finalement si merveilleux!

année

Participation #2 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine #aventure/quête initiatique

« Older posts Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑