Étiquette : petit chaperon rouge

Au fil des pages avec La tétine de Nina

Nous lisons La tétine de Nina de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. L’école des loisirs, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Qu’il est bien difficile pour Nina de se débarrasser de sa tétine. Elle ne peut envisager son futur qu’avec elle, au grand dam de sa mère et même si avec, elle a dû mal à parler. Jusqu’au jour où elle croise un loup… Que va t-il se passer? Coup de cœur pour cet album jeunesse aux jolies illustrations à l’aquarelle! Nina est une petite fille espiègle et pleine d’énergie à laquelle les jeunes lecteurs peuvent facilement s’identifier, qu’ils utilisent une tétine ou sucent leur pouce. Il y a beaucoup d’humour, les autrices revisitant le conte du Petit Chaperon rouge. Peut-être ce sera suffisamment pour faire cheminer l’idée de l’abandon de la tétine (ou pas).

Participation #151 Je lis aussi des albums

Participation #12 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Objet: « Tétine »

Au fil des pages avec Le Chapeau rond rouge

Nous lisons, une nouvelle fois mais cette fois-ci pour la lecture du soir, deux albums jeunesse empruntés à la médiathèque et qui sont des contes détournés du Petit Chaperon rouge, comme l’avait déjà fait à sa façon Mario Ramos.

Pour le premier, il s’agit de Chapeau rond rouge de Geoffroy de Pennart (éd. Kaléidoscope, 2004), un album jeunesse à partir de 3 ans. Sous des airs beaucoup vifs et espiègles que le Petit Chaperon rouge, une fillette, Chapeau rond rouge s’en va chez Mère-Grand lui apporter deux galettes, prenant bien soin d’éviter la forêt. Elle croise toutefois un loup endormi qu’elle prend pour un gentil chien. Que sortira-t-il d’un tel quiproquo?

Une histoire très drôle bien sûr! Geoffroy de Pennart s’amuse à revisiter le conte traditionnel en lui apportant une touche de modernité, entre une fillette débordante d’énergie avec sa trompette de poche, une grand-mère encore bien active à bord de sa voiture et un loup bien en peine pour affirmer son identité de loup. Sans oublier une seconde intrigue autour de petites souris qui sont venues s’installer dans le décor et qui vivent leur vie de page en page. Les illustrations regorgent en effet de petits détails. Un vrai coup de cœur!

Puis nous lisons la suite, Le retour de Chapeau rond rouge de Geoffroy de Pennart (éd. Kaléidoscope, 2011), un album jeunesse à partir de 3 ans à l’humour toujours aussi détonnant et qui revisite également un autre conte traditionnel, Boucle d’Or et les trois ours. En voulant échapper au loup, Chapeau rond rouge entre dans une maison dans laquelle trois bols sont posés sur la table du salon.

Quel univers développé par l’auteur qui s’amuse à rajouter une seconde intrigue avec des petites souris qui rejouent l’histoire de Chapeau rond rouge à une exception près, la souris tout de rouge vêtue ne portant pas le fameux chapeau! Il y est également question d’un loup, pas du loup de la première histoire mais de son cousin Igor qui est aussi malmené par Chapeau rond rouge et sa terrible trompette de poche. Cet album répond également à d’autres passages du précédent, notamment leur dernière page respective. Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir si vous ne les aviez pas lus. Encore un coup de cœur pour cette suite!

Participation #123 Je lis aussi des albums

Participation #2 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégories Objet: « Chapeau » et Couleur: « Rouge »

Halloween au Parc Alpha

Ce 31 octobre 2019, malgré le temps pluvieux annoncé, nous allons au Parc Alpha qui a organisé des animations toute la journée pour Halloween: ateliers de la trouille avec fabrication par exemple de masque d’Halloween, de potion magique ou citrouille… Finalement, nous échappons à la pluie sauf pour le trajet de retour en voiture.

Certaines de ces activités ont lieu à la petite ferme, une des cabanes étant devenue pour la journée la maison de la sorcière. En témoigne le linge accroché. Un cimetière lugubre est également sorti de terre. Un moment de recueillement s’impose alors devant la tombe de Jack (Jack O’Lanterne bien sûr).

Nous croiserons également dans le parc la sorcière Grabouilla qui propose aux enfants des bonbons. Mais méfiance, il se pourrait qu’ils soient empoisonnés comme la pomme mangée par Blanche Neige… Nous assistons enfin à la seconde représentation d’une pièce de théâtre pour les enfants, à partir de 4 ans, « Le Petit Chaperon voit rouge », de la Compagnie niçoise BAL Arts Légers, (rajoutée au dernier moment vu le nombre d’enfants présents, ce qui fut très apprécié). Une version revisitée et déjantée du Petit Chaperon Rouge dans laquelle rien ne fait peur à la petite fille qui en arriverait même à rendre docile et végétarien le loup. Pourquoi le petit chaperon devrait mourir et ne jamais connaître ce que ça fait d’être grande? La morale de ce conte détourné fera réfléchir tant les jeunes spectateurs que leurs parents. Une bien belle ambiance halloweenesque en territoire des loups!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Au fil des pages sur le thème de la sécurité routière

Les enfants adorent jouer avec les véhicules, que ce soit les petites voitures, les camions de pompier ou les trains. Et qui dit véhicule dit sécurité routière avec les feux tricolores ou les panneaux de signalisation! A force d’entendre « rouge, vert, rouge, vert » à chaque feu ou lorsque nous jouons avec les petites voitures, je me suis dit qu’il était peut-être temps de lire des albums jeunesse sur les règles du code de la route.

Nous commençons par un album jeunesse qui ne va pas faire cesser les « rouge, vert » puisqu’il s’agit de Rouge et Vert de Gabriel Gay (éd. L’école des Loisirs, coll. Les lutins, 2016). Les petits bonshommes du feu de signalisation se disputent lorsque Vert voudrait que Rouge laisse traverser un chien, en l’absence de voiture. Cela crée un accident et Vert est éjecté du feu de signalisation. Il part à la découverte de la ville avec un pigeon. Mais toutes les voitures lui font de plus en plus peur, d’autant que son absence a provoqué un énorme bouchon. Vert finit par être renversé par une voiture. Rouge vient à sa rescousse. Rouge et Vert comprennent alors qu’ils doivent travailler de concert pour rétablir la circulation. Quel travail d’équipe entre ces deux petits bonshommes pour nous permettre de circuler sans soucis dans notre vie quotidienne, que nous soyons piéton, conducteur ou cycliste!

Cet album  jeunesse aborde également le thème de la pollution des grandes villes avec les tas de poubelles ou le fait que le pigeon se nourrit de plastique, ce qui n’est pas forcément appréhendé par les tout-petits lecteurs, trop concentrés sur les petits bonhommes aux couleurs bien vives et qui contrastent avec le décor très sombre de la ville. Il est donc possible de prolonger cet album, avec les plus grands enfants, en parlant d’écologie et de respect de l’environnement.

Puis nous lisons Le code de la route de Mario Ramos (éd. L’école des Loisirs, coll. Les lutins, 2018), un album jeunesse sans texte et revisitant les contes traditionnels. Le Petit chaperon rouge se rend, en draisienne, chez sa grand-mère. Grâce à de nombreux panneaux de la circulation, elle est prévenue – à l’instar du lecteur – du passage d’autres personnages de conte: les trois ours (sans Boucle d’Or) qui traversent la route à vélos, les trois petits cochons sur des skateboards ou bien encore un loup sur des patins à roulettes… Trois petites souris se sont aussi glissées dans chaque page. Fous rires garantis surtout avec le loup!

Une bien jolie initiation ludique aux règles de la circulation routière pour les tout-petits lecteurs et une piqûre de rappel pour les plus grands, même si dans le second livre, aucun des personnages ne porte de casque.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégorie Livre « Code » et #3 catégorie Couleur « Vert »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑