Étiquette : naissance

Au fil des pages avec l’arrivée d’un bébé

Nous empruntons à la bibliothèque deux albums sur l’arrivée d’un bébé dans une famille, des albums à partir de 2 ans et qui peuvent permettre de dédramatiser l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille ou tout simplement d’apporter les premières réponses au fait de voir des femmes avec des ventres ronds.

Nous commençons par Une petite sœur pour Fenouil de Brigitte Weninger et Ève Tharlet (éd. Nord-Sud, 2009), un album cartonné abordant la naissance d’Églantine dans la famille de Fenouil. Appréciant beaucoup le personnage de Fenouil, nous avions lu plusieurs histoires mais dans certaines il n’y avait pas le petit lapereau blanc. Qu’à cela ne tienne! Nous allons enfin découvrir sa naissance et ses conséquences sur tous les membres de la famille, Fenouil en tête avec ses « grandes » discussions avec son ami Tony. Sera-t-il finalement heureux d’avoir une nouvelle petite sœur? Et qui sait, peut-être aussi un peu de fierté? L’histoire et les illustrations sont tout aussi attachantes que dans les précédentes aventures de Fenouil.

Puis nous lisons Dans mes bras d’Émile Jadoul (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2016), un album jeunesse racontant également la naissance cette fois d’un petit frère avec la même bienveillance et tendresse. Entre peur et jalousie, Léon le petit manchot empereur se questionne autour de l’arrivée de son petit frère Marcel au sein de la famille: va-t-il lui prendre sa place? La chute de l’histoire est toute mignonne.

Participation #48 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Partie du corps: « Bras »

Au fil des pages avec les oiseaux d’Antoon Krings

Voici deux nouveaux albums jeunesse dénichés dans un Range ta chambre ce week-end et qui vont rejoindre nos moments lecture. Ce sont deux histoires d’Antoon Krings qui mettent à l’honneur les oiseaux familiers de nos jardins, en particulier le rouge-gorge et la mésange bleue. Nous pourrions même dire que ces deux albums jeunesse permettent une initiation à l’ornithologie pour les tout-petits, avant le week-end de comptage national des oiseaux des jardins, les 25 et 26 mai 2019.

Nous commençons par Georges le Rouge-Gorge d’Antoon Krings (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Giboulées, 2003). Quelques jours avant Noël, Georges le Rouge-Gorge tente de se nourrir. Mais il est bien difficile de récupérer des miettes de pain, entre tous les autres oiseaux plus imposants que lui. Heureusement, il pourra compter sur une petite souris. Il est certain que ce nouvel album sera relu lors de la prochaine période de Noël! En effet, cette histoire aborde joliment les thèmes de l’entraide et du partage.

Puis nous lisons Solange la Mésange d’Antoon Krings (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Giboulées, 2002). Nous sommes désormais au printemps et nous suivons Solange, une mésange qui désespère de ne pas pondre et envie les autres oiseaux qui couvent ou qui s’occupent déjà de leurs oisillons. Un jeune coucou chute de son nid devant elle. Elle part à la recherche de sa mère. Mais à qui peut-il bien être? A la fin de l’histoire, nous sommes étonnés que la mésange puisse pondre autant d’œufs. Après vérification, une portée peut bien être aussi importante. Une mésange peut même avoir deux portées la même année.

Ces deux albums nous font connaître l’univers créé par Antoon Krings puisque nous pouvons retrouver certains des protagonistes dans les deux histoires, à l’instar de Benjamin le Lutin. D’ailleurs, l’œuvre de cet auteur fait actuellement l’objet d’une exposition « Drôles de Petites Bêtes » au Musée des Arts Décoratifs de Paris. Nous avions déjà lu, il y a quelques jours, Lou P’tit Loup et les abeilles. Ayant vraiment bien apprécié les illustrations, nous allons continuer de découvrir cet univers littéraire par des emprunts à la bibliothèque, même s’il est vrai que la seconde histoire m’a moins plu que la première en raison du sort réservé à l’oisillon (un vrai coucou ou un objet venant d’une pendule à coucou?).

Pour prolonger la lecture, nous colorons des dessins de mésange et de rouge-gorge. Puis nous jouons avec un imagier composé de cartes plastifiées des oiseaux mentionnés dans les deux albums à partir de photos que j’avais pu prendre il y a quelques temps et des protagonistes des deux histoires. Nous faisons également des puzzles de couverture des albums. Nous revoyons aussi les émotions avec la souris qui pleure, le rouge-gorge heureux de manger un peu de nourriture, la mésange un brin courroucée et le coucou perdu.

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégories Prénom: « Georges » et Animal: « Mésange »

Participation #9 Devine qui vient Bloguer?

Au fil des pages sur le thème du printemps

Nous avons découvert la famille écureuil de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016) en suivant les aventures automnales de Nic, Nac et Noc dans Tout est rouge puis hivernales avec Vive la neige. Nous les retrouvons, avec beaucoup de plaisir, dans deux histoires printanières. Les illustrations sont toujours aussi splendides, le texte dispersant ça et là de petites touches pédagogiques sur la nature pour les enfants.

Nous commençons par C’est déjà le printemps de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Un beau matin, le printemps semble être enfin arrivé. Nic, Nac et Noc en profitent pour partir se promener et en viennent à observer la fonte des neiges. Ils suivent alors le cours d’eau jusqu’à se retrouver au milieu d’un immense lac. Ils seront alors aidés par des canards Colvert qui les ramèneront sur les bords du lac. Sous un aspect très poétique, l’histoire aborde le cycle de l’eau et la migration des canards.

Puis nous lisons A table! de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Lors d’une balade printanière, Nic, Nac et Noc aperçoivent un oisillon qui pleure de faim. Ils décident de le nourrir. Mais que mange un oisillon? Des pommes de pain? Des fleurs de cerisier? Les trois petits écureuils sont bien embêtés jusqu’au retour de la mère de l’oisillon qui revient avec une chenille verte pour le nourrir. Pleine de tolérance, cette histoire permet d’aborder avec les enfants les différences de régime alimentaire entre les espèces.

Pour les tout-petits lecteurs, le printemps peut s’inviter à travers des imagiers sur les saisons comme par exemple Les 4 saisons (Collectif, éd. Hemma, coll. Les 100 premiers mots, 2018). Cet imagier aux jolies illustrations colorées permet d’enrichir le vocabulaire autour, par exemple, des animaux, des vêtements, des activités ludiques, des couleurs ou des sons changeant au fil des saisons. Lorsque l’enfant est plus grand, il peut servir dans l’apprentissage de l’écriture.

Dans notre bibliothèque, nous avons un autre album jeunesse pour les tout-petits (de plus de 18 mois selon l’éditeur) qui se déroule au printemps, dans un style bien différent de celui de Kazuo Iwamura. Cette fois-ci, nous nous retrouvons dans une ferme  avec des naissances d’animaux: Maman Poule et les trois petits œufs de Beck Ward et Sami Sweeten (éd. Lipokili, 2004). En réalité, il y a quatre histoires: la naissance des poussins dans le livre en forme de poule et trois autres histoires connexes dans les trois petits œufs. Pour les plus petits lecteurs, ce qui est le plus amusant ce n’est pas tant l’histoire que de faire pivoter la queue de la poule ou de faire pondre les œufs. Restera toutefois toujours la question de savoir qui est arrivé en premier: l’œuf ou la poule.

Participation #1 Mon Bazar coloré

Avec cet article, je participe, pour la première fois, au rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » de Mon Bazar coloré qui propose de publier tous les 20 du mois des livres sur un thème précis: ce mois-ci le printemps. Bien évidemment, il s’agit d’une liste non-exhaustive et qui ne tient pas compte de nos emprunts à la bibliothèque. Le printemps ne faisant que commencer, nous continuerons à lire d’autres albums jeunesse sur ce thème. Nous nous attendons, peut-être voire même sûrement, à de jolis coups de cœur comme celui de Kazuo Iwamura, sans compter tous nos activités printanières à venir.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégories Animal « Poule » et Objet « Table »

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑