Étiquette : garçon (Page 1 of 7)

Au fil des pages avec 20 bonnes raisons d’aller à l’école

Nous lisons et relisons 20 bonnes raisons d’aller à l’école de Michaël Escoffier et Romain Guyard (éd. Frimousse, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Un jeune garçon explique ce qu’il se passerait s’il n’allait pas à l’école et qu’il n’apprenait pas à lire et à écrire. Confondant son dentifrice avec des bouteilles de soda, il s’envole dans une immense bulle de savon. Que pourrait-il arriver de pire? Et si cet enchaînement d’erreurs entraînait la fin du monde?

L’histoire est complètement loufoque et déjantée comme peut l’être l’imagination enfantine. Nous y croisons des pirates, des super-héros en couches et d’inquiétantes limaces géantes… Coup de cœur pour mon mini lutin et un très bon moment de lecture pour moi avec cet album jeunesse aux illustrations tout aussi rigolotes! Pas sûre pour autant que les enfants seront convaincus par l’argumentaire… Mais fous-rires garantis!

J’ai également noté quelques passages gourmands quoique peu ragoûtants, le jeune garçon transformant son pipi en ketchup pour accompagner ses frites par exemple.

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Chiffre: « 20 »

Participation #99 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #49 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Et si la nuit avait peur de toi?

Depuis que nous l’avons découvert en octobre 2021, nous lisons régulièrement, souvent lors de l’histoire du soir, Et si la nuit avait peur de toi? de Peter Vegas et Benjamin Chaud (éd. Milan Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. Peureuse, la Nuit attend avec impatience la fin de la journée pour reprendre vie et sortir de sa cachette. Mais ayant peur de tout et en particulier de la lumière, il lui est bien difficile de s’occuper et de rompre sa solitude. Et si un petit garçon venait la rassurer?

Comme avec Pomelo, Benjamin Chaud distille dans ses illustrations un charme enfantin et espiègle en personnifiant la Nuit en un gentil « monstre » noir et en renversant la situation puisque ce n’est plus l’enfant qui est angoissé par la nuit mais la nuit elle-même.  Un très bon moment de lecture avec cette histoire toute mignonne pour dédramatiser l’heure du coucher et la peur du noir et de l’obscurité chez le jeune lecteur! Sans oublier une double page gourmande avec des friandises préférées et autres plats adorés par la Nuit.

Pour un autre avis sur cet album jeunesse: Syl.

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Verbe: « Avait »

Participation #81 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Nouvelle-Zélande (Auteur) et France (Illustrateur)

Participation #36 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Friandises

Au fil des pages avec Le rêve de Jonas

Nous lisons et relisons Le rêve de Jonas de Marlies van der Wel (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021), un album jeunesse au format à l’italienne à partir de 5 ans. Lorsque Jonas découvre la mer à l’âge de 2 ans, il rêve alors de vivre au milieu des poissons. Mais est-ce possible, les pêcheurs riant de lui?

 Au fil des pages, nous voyons Jonas grandir et poursuivre son rêve, malgré les échecs et les rires moqueurs des pêcheurs. Sa volonté et son optimisme perdurent tout au long de sa vie, malgré les échecs, qu’il soit âgé de 2 ans, 8 ans, 18 ans, 30 ans puis 80 ans. Il continue à fabriquer des inventions de plus en plus élaborées pour réaliser son rêve à partir des déchets rejetés par la mer. Dans le même temps, nous voyons également évoluer les techniques de pêche des pêcheurs (de simples cannes à pêches au départ jusqu’à de gros bateaux de pêche avec des filets…).

Il y est ainsi question de persévérance, de patience, de croire en ses rêves, de pollution marine… Les illustrations sont très jolies, jouant avec les ombres et lumières et en nous immergeant, comme Jonas, dans les profondeurs de la mer. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui s’inspire du court-métrage d’animation, Jonas and the sea, réalisé par l’autrice elle-même en 2017 et que nous avons aussi regardé, après avoir flashé le QR code en fin d’album (le court-métrage comprenant plus de scènes, notamment lorsque Jonas est pris dans les filets du chalutier)!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Prénom: « Jonas »

Participation #68 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Pays-Bas

Au fil des pages avec Mon amie la sirène

En janvier 2022, nous avons lu Mon amie la sirène de Nathalie Minne  (éd. Casterman, 2016), un album jeunesse grand format à partir de 3 ans. En se promenant sur la plage un matin après une nuit de tempête, Malo découvre une petite fille blessée derrière un rocher. En réalité, il s’agit d’une sirène. Arriveront-ils à s’apprivoiser l’un l’autre et devenir amis?

Il y est question d’amitié, de tolérance et d’entraide entre un petit garçon et une sirène qui font fi des préjugés des adultes pour découvrir le monde de l’autre sans en avoir peur. Les illustrations de Nathalie Minne, dont on reconnaît dès la couverture le style, sont très jolies et ancrent l’histoire dans un décor breton, les deux amis se rejoignant sur une plage au pied des falaises. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse et gourmand, les échanges entre Malo et la sirène passant par les papilles, chacun faisant découvrir à l’autre son alimentation! Bien sûr, nous avons une nette préférence pour les cerises et la tarte aux pommes plutôt que les vers de sable rouges.

Participation #22 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Légende/Mythologie

Participation #30 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Gourmandises

Participation #61 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Le cerf-volant de Toshiro

Lors d’un Mois au Japon 2021, nous avions lu Le cerf-volant de Toshiro de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet (éd. Nathan Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans selon l’éditeur (mais je dirai plutôt 5/6 ans) et qui a fait partie de la sélection CE1 du 31e Prix des Incos en 2020.  Un jour de printemps, un petit garçon mutique vient de finir de fabriquer un cerf-volant avec son grand-père âgé et au dos voûté. Ils lancent le cerf-volant mais son grand-père ne peut le voir dans le ciel. Le petit garçon a alors l’idée de le lui montrer grâce à une flaque d’eau. Et c’est ainsi que les saisons défilent.

Les jolies illustrations épurées avec quelques touches de couleurs qui font penser aux estampes japonaises accompagnent un texte mettant en avant l’amour intergénérationnel entre un petit garçon et son grand-père, chacun des deux prenant soin de l’autre et profitant du temps passé ensemble à observer la Nature qui les entoure pendant que le cerf-volant est lancé. Un très bon moment de lecture avec cette bienveillante, tendre et complice relation se tissant au fil des saisons!

Participation #6 Un Mois au Japon 2022 d’Hilde et Lou #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Objet: « Cerf-volant »

Participation #30 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑