Étiquette : dragon (Page 2 of 5)

Au fil des pages avec Il était une fois le feu des dragons

Depuis qu’il a été glissé sous le sapin de Noël, nous lisons et relisons Il était une fois le feu des dragons de Beatrice Blue (éd. Little Urban, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Après nous avoir conté l’origine de la corne des licornes, Beatrice Blue nous conte cette fois l’origine du feu des dragons. En effet, nous avions découvert cette autrice pendant le premier confinement avec une lecture offerte et racontée par l’éditeur, en mai 2020, d’Il était une fois la corne des licornes.

Dans un royaume enchanté, la rumeur d’un terrible dragon semant le chaos et le froid s’est répandue depuis très longtemps parmi les habitants. Tous en ont peur sauf deux enfants, Freya et Sacha qui passent leur temps libre à lire des histoires sur ce dragon. Un jour d’hiver glacial, ils décident de partir débusquer le dragon au sommet des montagnes enneigées. Et si ce dragon était inoffensif et souffrait de solitude?

Dans ce conte, il est question de rumeur, d’aventures, de confiance en soi, d’amitié et de plaisir de lire. A l’instar de la couverture et de la double page qui s’ouvre, les illustrations de Beatrice Blue sont magnifiques, les couleurs froides et bleutées se transformant au fil des pages en couleurs chaudes en même temps que le dragon se réchauffe par les lectures des deux enfants et leur amitié. Coup de cœur pour cet album jeunesse au joli message universel!

Participation #4 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Animal: « Dragons »

Au fil des pages avec Il n’y a pas de dragon dans cette histoire

Nous empruntons à la médiathèque Il n’y a pas de dragon dans cette histoire de Lou Carter et Deborah Allwright (éd. Circonflexe, 2018), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui a été Lauréat du 31ème Prix des Incos en 2020 dans la sélection CE1.  Un dragon en a assez d’être le méchant de son histoire et voudrait en être le héros. Il s’en va alors à la recherche d’un personnage de contes à sauver. Mais aucun n’accepte son aide au motif qu’il n’y a pas de dragon dans son histoire, que ce soit Boucle d’Or ou les trois petits cochons par exemple. Mais lorsque le dragon tente d’aider Jacques (et le haricot magique), il se fait attraper par l’ogre et tout dérape. Pourra-t-il finalement être le héros de son histoire?

L’histoire est originale et très drôle tant dans son texte – le narrateur interpelant le jeune lecteur – que dans sa mise en page avec des illustrations très colorées, dynamiques et avec des personnages très expressifs. Jouant avec son titre d’album, il y a pourtant bien un dragon dans cette histoire, un dragon qui se révèle très attachant dans sa quête de faire le bien autour de lui, faisant fi de sa nature de méchant et de ses doutes. Voir le dragon passer de conte en conte nous rappelle d’ailleurs Glouton, Le croqueur de livres d’Emma Yarlett et la mise en abîme – le dragon lisant tout en la changeant sa propre histoire – Une fois encore d’Emily Gravett. Il y est question d’aventure, de transcender sa condition, de confiance en soi et d’entraide.  Il est aussi amusant pour le lecteur de rechercher les nombreuses références aux contes traditionnels dont certaines ne sont pas évidentes, comme le conte tiré de la « vraie fin » de l’histoire (et dont je reparlerai très prochainement). Coup de cœur pour cet album jeunesse que je choisis pour le samedi « Albums » du 24 octobre 2020 du Challenge Halloween!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Ogre

Participation #53 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Histoire »

Au fil des pages avec Les trois grains de riz

Nous empruntons à la médiathèque Les trois grains de riz d’Agnès Bertron-Martin et Virginie Sanchez (éd. Flammarion, coll. Père Castor, 2002), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été lauréat de la sélection CE1 du 15ème Prix des Incos en 2004. Petite Sœur Li se rend au marché pour vendre le riz récolté par ses parents. Mais en chemin, elle croise des animaux dont un redoutable dragon qui veut lui prendre tout son riz. Comment réussira-t-elle à s’en sortir?

Il y est question d’amitié, de courage, de générosité et de partage. Les illustrations sont magnifiques. Un bien joli conte-randonnée qui nous plonge dans la culture chinoise avec des animaux emblématiques comme le panda! Avec cet album jeunesse, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°4, « Escale en Asie ».

Participation #46 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Escale en Asie

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Mot au pluriel: « Grains de riz »

Au fil des pages avec Cher dragon

Nous empruntons, à nouveau pour Halloween, comme déjà l’année dernière, à la médiathèque Cher dragon d’Emma Yarlett (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 4 ans et même avant. Alex, un petit garçon souhaite garder un dragon qu’il a trouvé un jour dans sa maison. Mais comment faire pour bien s’en occuper? Il va demander de l’aide à des spécialistes comme un pompier ou un boucher qui lui répondent sous forme de lettres à découvrir au fil de l’histoire.

Nous retrouvons avec plaisir cette autrice que nous avions découvert avec Glouton, Le croqueur de livres en suivant cette échange épistolaire, plein d’humour et sous fond d’amitié, entre un petit garçon et son improbable animal de compagnie. Les illustrations sont très drôles et intègrent plusieurs enveloppes à ouvrir et à lire. Le dragon rouge est adorable. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui a fini par rejoindre nos bibliothèques et qui ravira tous les amateurs de dragons et tout jeune lecteur qui a ou qui souhaiterait avoir un animal de compagnie! Il n’est parfois pas s’y simple de l’apprivoiser.

Challenge Halloween de Hilde et Lou

Au fil des pages avec Fils de Dragons

J’emprunte à la médiathèque Fils de Dragons de Sébastien Perez et Justine Brax (éd. Albin Michel Jeunesse, 2016), un album jeunesse grand format à partir de 7/8 ans. Yomon, un petit d’hommes, a été élevé parmi les dragons et souhaite en devenir un à son tour. Sur les conseils de Quiron, le plus sage des dragons, il entreprend une quête initiatique pour récupérer auprès de cinq rois ce qui avait été volé aux dragons. Yomon trouvera-t-il ainsi sa place dans les querelles opposant dragons et humains?

Dès la couverture, les illustrations de Justine Brax sont magnifiques, grandioses et jouant avec les couleurs et les graphismes: du bleu se dégage de l’orange vif donnant vie et souffle aux dragons, sans oublier les jeux d’ombres chinoises. Que ces dragons sont imposants et fiers! Le jeune lecteur peut partager la même admiration que Yomon pour eux. Le texte de Sébastien Perez est tout aussi poétique et initiatique. La quête d’identité de ce jeune garçon à la peau d’enfant et au cœur de dragon est touchante. De ses différentes rencontres, il se rapprochera de ses origines pour ainsi trouver sa propre voie. Coup de cœur pour cet album jeunesse! Une très belle découverte sur Instagram grâce à @maitresse.fan.de.litt.jeunesse qui a proposé une splendide illustration de dragon de cet album pour mon challenge #jojoenherbeetcieillustre et que je viens de lire pour le mois « Dragons » du challenge Contes et Légendes proposé par Bidib!

Participation #28 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Dragon

« Older posts Newer posts »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑