Étiquette : dragon (Page 1 of 3)

Au fil des pages avec Fils de Dragons

J’emprunte à la médiathèque Fils de Dragons de Sébastien Perez et Justine Brax (éd. Albin Michel Jeunesse, 2016), un album jeunesse grand format à partir de 7/8 ans. Yomon, un petit d’hommes, a été élevé parmi les dragons et souhaite en devenir un à son tour. Sur les conseils de Quiron, le plus sage des dragons, il entreprend une quête initiatique pour récupérer auprès de cinq rois ce qui avait été volé aux dragons. Yomon trouvera-t-il ainsi sa place dans les querelles opposant dragons et humains?

Dès la couverture, les illustrations de Justine Brax sont magnifiques, grandioses et jouant avec les couleurs et les graphismes: du bleu se dégage de l’orange vif donnant vie et souffle aux dragons, sans oublier les jeux d’ombres chinoises. Que ces dragons sont imposants et fiers! Le jeune lecteur peut partager la même admiration que Yomon pour eux. Le texte de Sébastien Perez est tout aussi poétique et initiatique. La quête d’identité de ce jeune garçon à la peau d’enfant et au cœur de dragon est touchante. De ses différentes rencontres, il se rapprochera de ses origines pour ainsi trouver sa propre voie. Coup de cœur pour cet album jeunesse! Une très belle découverte sur Instagram grâce à @maitresse.fan.de.litt.jeunesse qui a proposé une splendide illustration de dragon de cet album pour mon challenge #jojoenherbeetcieillustre et que je viens de lire pour le mois « Dragons » du challenge Contes et Légendes proposé par Bidib!

Participation #28 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Dragon

Au fil des pages avec Le prince dragon

J’emprunte à la médiathèque Le prince dragon de Marie Diaz et d’Olivier Desvaux (éd. Belin Jeunesse, 2014), un album jeunesse grand format à partir de 7/8 ans et d’après un conte traditionnel scandinave. Dans un royaume du Nord, au temps des dragons, une roi et une reine désespèrent de ne pouvoir avoir d’enfant. Un jour d’automne, la reine rencontre une vieille d’avant le temps qui lui donne une solution magique. Mais la reine ne suit pas totalement les recommandations de la vieille. Elle donne alors naissance, dans le plus grand secret, à deux êtres: une créature terrifiante qu’elle jette par la fenêtre puis un magnifique garçon. Le temps passe jusqu’au jour où l’enfant est en âge de se marier. Et si le secret de la reine refaisait surface? Qui sera à même de lever le maléfice du Prince Dragon qui l’oblige à dévorer chacune de ses épouses successives? Quel beau conte scandinave à la fois féérique et terrifiant! Il y est question de désir d’enfant, de malédiction, de mort, d’amour libérateur… Les illustrations à la peinture à l’huile d’Olivier Desvaux sont magnifiques. J’avais d’ailleurs beaucoup apprécié ses illustrations de Cosette. Une très belle découverte pour le mois « Dragons » du challenge Contes et Légendes proposé par Bidib!

Participation #27 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Dragon

Au fil des pages avec Une fois encore

Nous empruntons à la médiathèque Une fois encore d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2011), un album jeunesse avec des découpes à partir de 3 ans. C’est l’heure du coucher et un petit dragon demande encore et encore à lire la même histoire, celle de Cédric, un dragon rouge de colère qui ne veut pas dormir et qui tyrannise trolls et princesse. Il ne se lasse pas d’écouter l’histoire alors que son père (ou sa mère?) est de plus en plus fatigué et écourte – chamboule – à chaque relecture l’histoire. La colère du petit dragon ne peut qu’éclater.

Comme toujours chez Emily Gravett, les illustrations sont colorées, expressives, malicieuses et participent pleinement à la mise en abîme du moment de la lecture. De là à ce que le jeune lecteur crache des flammes comme le petit dragon de l’histoire? En effet, avec beaucoup d’humour, l’autrice aborde la frustration chez les tout-petits et la difficile maîtrise des émotions qui peut déclencher colère et tempête émotionnelle. Elle décrit à merveille la montée de la colère du petit dragon en créant même des trous dans le livre par exemple. Encore un coup de cœur pour ce livre participatif aux très jolies pages de garde et qui se lit jusqu’à la quatrième de couverture!

Participation #172 Je lis aussi des albums

Participation #17 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Au fil des pages avec Le pire des chevaliers

Nous avons emprunté à la médiathèque, il y a déjà quelques semaines, Le pire des chevaliers d’Anna Kemp et Sara Ogilvie (éd. Milan, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été publié après La Pire des princesses. Il était une fois petit crapaud, surnommé « Riquiqui » par ses amis mais qui préférait de loin le prénom « César ». Il part en quête d’une princesse pour devenir chevalier, après avoir lu un soir un conte extraordinaire. Après avoir croisé sur sa route, ogre, sorcière et autre créature, parviendra-t-il à rencontrer une princesse et ainsi devenir un héros comme il se l’imagine (grand et costaud bien sûr)? Que d’humour dans ce conte de fées détourné tout en rimes et qui s’amuse avec les clichés des contes traditionnels! Exit le grand héros et la pauvre princesse en détresse! Chaque personnage a ses particularités et n’en est pas moins héros à sa façon. Cela nous rappelle la détermination de Petit Pois et l’importance de l’estime de soi. Un très bon moment de lecture!

Participation #169 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Mot au pluriel: « Chevaliers »

Participation #15 Contes & Légendes 2020 de Bidib #contes de fées

Au fil des pages avec Noulouk

Nous empruntons à la médiathèque Noulouk d’Agnès Bertron-Martin et Gwen Keraval (éd. Flammarion, coll. Les albums du Père Castor, 2010), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jeune esquimau,  Noulouk vit dans la banquise dans le respect de la Nature, en préservant l’équilibre de ses éléments comme le feu, le vent et l’eau. Désormais prêt à conduire seul le traîneau aux douze chiens, il part rejoindre son amoureuse, Anouk qui vit de l’autre côté de la banquise.  Mais trois monstres l’attendent sur le trajet: la Sorcière Glacée,  le Morse Géant et le Dragon qui Souffle le Froid. Courageux et rusé, parviendra-t-il à surmonter ces épreuves (de l’Amour?)? Il pourra compter sur la Nature protectrice. Ce conte joliment illustré aborde les thèmes du courage, de l’amour, de l’écologie et de l’autonomie sous un angle fantastique et magique. Un très bon moment de lecture!

Participation #147 Je lis aussi des albums

Participation #9 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Prénom: « Noulouk »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑