Étiquette : détermination

Au fil des pages avec Le pire des chevaliers

Nous avons emprunté à la médiathèque, il y a déjà quelques semaines, Le pire des chevaliers d’Anna Kemp et Sara Ogilvie (éd. Milan, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été publié après La Pire des princesses. Il était une fois petit crapaud, surnommé « Riquiqui » par ses amis mais qui préférait de loin le prénom « César ». Il part en quête d’une princesse pour devenir chevalier, après avoir lu un soir un conte extraordinaire. Après avoir croisé sur sa route, ogre, sorcière et autre créature, parviendra-t-il à rencontrer une princesse et ainsi devenir un héros comme il se l’imagine (grand et costaud bien sûr)? Que d’humour dans ce conte de fées détourné tout en rimes et qui s’amuse avec les clichés des contes traditionnels! Exit le grand héros et la pauvre princesse en détresse! Chaque personnage a ses particularités et n’en est pas moins héros à sa façon. Cela nous rappelle la détermination de Petit Pois et l’importance de l’estime de soi. Un très bon moment de lecture!

Participation #169 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Mot au pluriel: « Chevaliers »

Participation #15 Contes & Légendes 2020 de Bidib #contes de fées

Au fil des pages avec Petit Pois

Nous empruntons à la bibliothèque Petit Pois de Davide Cali et Sébastien Mour (éd. Actes Sud Junior, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Pendant toute son enfance, Petit Pois, un tout petit garçon grandit plein d’insouciance. Mais lorsqu’il entre à l’école, tout le renvoie à sa petite taille. Mais avec une telle différence – un handicap lui diront certains -, Petit Pois réussira-t-il avec volonté et détermination à trouver sa place dans la société et s’épanouir comme il le souhaite? Comme il est indiqué sur la quatrième de couverture, « on n’est jamais trop petit pour faire de grandes choses », à l’instar de Tom Pouce. Cet album jeunesse peut se lire comme un conte détourné de Tom Pouce. Il aborde les thèmes de la différence, du handicap et de la détermination. Les illustrations aux contours arrondis complètent l’humour du texte, comme par exemple la coccinelle, l’animal de compagnie de Petit Pois. Mon seul petit bémol la tenue de Petit Pois lorsqu’il explore le potager, cette tenue d’exploration aurait pu être plus moderne et non connoté. Un bon moment de lecture qui développe l’estime de soi! D’ailleurs, cet album jeunesse a fait partie de la sélection « Maternelle » pour le prix des Incorruptibles 2018/2019.

Participation #67 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Végétal: « Pois »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑