Étiquette : chat (Page 1 of 8)

Au fil des pages avec La soupe magique

Nous lisons et relisons La soupe magique de Katerina Gorelik (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans que j’ai acheté après avoir craqué sur la magnifique couverture d’illustration en le voyant dans la vitrine d’une librairie à l’automne dernier. Pour l’anniversaire de Mamie Chat, quatre chatons décident de lui apporter une grande marmite de soupe, celle de leur mère qui paraît-il est magique. En chemin, ils rencontrent de nombreux animaux à qui ils offrent un bol de soupe pour les aider. Restera-t-il un peu de soupe à la fin? Mamie Chat aura-t-elle son cadeau?

Les jolies illustrations pleines de couleurs et dynamiques fourmillent de détails, que ce soit dans les péripéties des chatons ou bien des autres personnages de l’histoire. En effet, outre l’aventure principale des petits chatons, il est amusant de s’arrêter sur les personnages secondaires qui ont leur propre histoire muette à suivre en parallèle de page en page comme le cheval qui distribue le courrier, le loup qui courtise la chèvre ou bien encore l’ours somnambule. Les personnages font également référence à des contes traditionnels comme par exemple l’un des chatons qui nous rappelle le Petit Chaperon rouge ou la chenille qui s’attriste de ne toujours pas être devenu un papillon celle d’Alice au Pays des Merveilles… Coup de cœur pour ce conte-randonnée!

Et au passage, je valide une nouvelle fois la catégorie « Plat (salé) » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

Participation #13 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte-randonnée

Participation #13 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Plat (salé)/Soupe

Participation #31 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Russie

Au fil des pages avec le tome 1 des Thés meurtriers à Oxford

Je découvre une nouvelle série livresque de cosy mystery avec le tome 1 des Thés meurtriers d’Oxford, Chou à la crim’ de H.Y Hanna (éd. Autoédition, 2021, 277 pages). À 29 ans, Gemma Rose quitte son emploi de bureau à Sydney, en Australie pour revivre chez ses parents, dans son village natal, 8 ans après en être partie et reprendre un salon de thé à Meadowford-on-Smythe, à quelques kilomètres d’Oxford, dans les Cotswolds. Pour tenir le salon de thé, elle a engagé sa meilleure amie, Cassie comme serveuse et Fletcher comme cuisinier/pâtissier et propriétaire d’un adorable et espiègle chat Muesli.

Mais un matin, la jeune femme découvre le corps sans vie d’un touriste américain antipathique sur la terrasse de son salon de thé. Très vite, la piste criminelle est retenue, l’Américain ayant été étouffé par un des scones qu’elle lui a vendu la veille. Pour éviter de mettre la clé sous la porte et innocenter ses amis, Gemma décide d’enquêter pour retrouver le coupable, malgré la mise en garde de l’inspecteur en charge de l’affaire, Devlin O’Connor qui n’est autre que son amour de jeunesse lorsqu’ils étaient étudiants à Oxford. Y parviendra-t-elle sans se mettre en danger?

Comme il s’agit d’un premier tome introductif, l’autrice prend certes un peu son temps pour décrire le village, ses habitants, son héroïne et la ville universitaire d’Oxford. Mais le ton est donné dès l’illustration de couverture qui m’a séduite comme les jeux de mots du titre. L’enquête de Gemma se déroule dans une ambiance so british et cosy mystery qui me rappelle un peu Les détectives du Yorkshire: la campagne anglaise, une enquêtrice amatrice maligne mais avec une mère entremetteuse, « les vieilles chouettes » – un groupe de commères âgées du village qui mènent elles-aussi l’enquête et qui sont hilarantes… et un duo Gemma/Devlin qui ne peut se terminer qu’en romance, leurs retrouvailles étant tout en tension. Un bon voire très bon moment de lecture!

Sans oublier plein de passages gourmands avec de nombreuses pâtisseries anglo-saxonnes accompagnées ou non d’une tasse de thé comme par exemple des crumpets – sortes de pancakes épais, du sticky toffee pudding, du cheesecake aux mûres, des shortbread traditionnels anglais – des biscuits salés, un teacake, un spotted dick – fait d’une délicieuse génoise remplie de groseilles juteuses, le tout cuit à l’étouffée et servi avec une cuillerée de crème anglaise ou bien encore un Victoria sponge cake – confiture de framboises et crème à la vanille insérées entre deux couches de génoise  et bien sûr des scones à la confiture et à la clotted cream… Le roman se termine même avec une recette de scones que j’ai bien envie de tester. Et au passage, je valide une nouvelle fois la catégorie « Boisson chaude » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

Je coche également une case du Cherche et Trouve proposé cette année par Hilde et Lou dans le cadre de leur challenge British Mysteries, celle de « À table & petites douceurs ».

Pour un autre avis sur ce tome 1: Pedro Pan Rabbit.

Participation #2 Challenge British Mysteries 2022 de Hilde et Lou #Cosy Mystery

Participation #4 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Une boisson chaude/Thé) et Pâtisseries anglaises

Participation #7 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Australie

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Lieu: « Oxford »

Au fil des pages avec Un nez et des papilles!

Nous lisons Un nez et des papilles! de Cloé Vigneron-Doumerc et Vinciane Schleef (éd. La pimpante, 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans. Nous suivons sur une journée le quotidien de Rose, une petite fille au nez fin qui se régale des bonnes odeurs qui l’entourent et qui lui procurent de joyeuses sensations.

Dès le réveil, la petite fille est attirée par les bonnes odeurs du petit déjeuner. Tant de moments de la journée sont propices aux joies olfactives et gustatives, partagées ou non avec son entourage et son chat: la mousse à raser de son père, les fleurs sur le chemin de l’école, le pain au chocolat à la boulangerie, les petits pois à écosser avec sa grand-mère ou bien encore le parfum de sa mère…

Accompagné d’un texte joyeux et poétique, les jolies illustrations sont colorées, pétillantes et gourmandes, à l’instar de la couverture pleine page et des belles pages de garde. Nous pouvons facilement se mettre à la place de la petite fille dans ses petits bonheurs quotidiens.

D’ailleurs, pour prolonger la lecture, il est amusant de relever à notre tour nos odeurs préférés et ce qu’elles nous évoquent et de parler de goût et d’odorat tout en développant un vocabulaire adéquat. Un très bon moment de lecture avec cette balade olfactive et gourmande et qui fait la part belle aux souvenirs olfactifs! Sans avoir autant de nez que cette petite fille, qui n’a jamais associé au moins une odeur à un événement important de sa vie?

Participation #2 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Balade olfactive

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Ponctuation: « ! »

Au fil des pages avec Nina et le petit chat perdu

Nous lisons et relisons Nina et le petit chat perdu de Nicola Killen  (éd. Quatre Fleuves, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans et avec des découpes et des dorures orangées à chaud. Un matin d’automne, Nina part se promener avec son chat Citrouille et découvre dans les feuilles mortes un chat noir perdu. Mais à jouer dans les bois avec ce nouveau compagnon, la petite fille se perd à son tour et en oublie son chat Citrouille endormi au pied d’un arbre. Retrouvera-t-elle Citrouille et le chemin de sa maison?

Nous apprécions toujours autant les illustrations de Nicola Killen qui nous entraînent cette fois dans une ambiance automnale et un brin halloweenesque et toujours douce et enfantine. En effet, à qui peut-il bien appartenir ce petit chat perdu? Un chat noir, Halloween, une maison dans les bois… Que d’indices distillés pour le jeune lecteur! Il y est question d’amitié, d’espoir et d’imagination enfantine. Encore un coup de cœur pour cette histoire toute mignonne et poétique comme déjà dans Nina et le doudou magique! Il ne nous restera plus qu’à découvrir l’histoire de Noël, Nina et le renne de Noël. Au passage, je valide la case 2 « Jeunesse » du bingo.

Participation #14 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Sorcière et album jeunesse

Participation #64 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice britannique

Participation #38 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Animal: « Chat »

Des décos halloweenesques en perles à repasser

Pour ce troisième Atelier créatif de Syl dans le cadre du Challenge Halloween, nous avons fait cette semaine des petites créations halloweenesques en perles à repasser (une activité à faire avec des enfants à partir de 6 ans et même avant qui allie concentration et motricité fine). Pour les faire, nous avons utilisés les modèles fournis dans la boîte de perles à repasser ou laisser libre cours à notre imagination, en utilisant ou non la pince pour placer les perles sur la plaque. Nous avons ainsi réalisé des fantômes et un chat noir (qui sait un familier d’une de nos sorcières en peg doll?). Une fois le personnage fini, je l’ai repassé avec un fer à repasser, en recouvrant au préalable les perles avec un morceau de feuille de cuisson.

Pour d’autres jolies créations: une jolie citrouille chez Syl, Hilde et une  jolie composition automnale chez Isabelle avec un renard en feutrine.

Atelier créatif #3 de Syl

Participation #6 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Loisirs créatifs et Case 11 du bingo

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑