Étiquette : Benjamin Chaud (Page 1 of 2)

Troisième alphabet des animaux: E comme Éléphant

Pour la semaine 50 de mon challenge de l’alphabet des animaux illustrés sur Instagram #jojoenherbeetcieillustre qui associe la première lettre d’un animal avec une illustration tirée de la littérature jeunesse en suivant l’ordre de l’alphabet, il s’agit du E comme Éléphant. Alors voici notre sélection d’éléphants qui sera mise à jour au fur-et-à-mesure de nos lectures.

  • Pomelo, l’adorable petit éléphant rose à la longue trompe dans Pomelo se souvient de Ramona Badescu et Benjamin Chaud (éd. Albin Michel Jeunesse, 2017), un album jeunesse à partir de 4 ans
  • un éléphant gris dans De quelle couleur sont les bisous? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui à travers la question se pose Minimoni pour dessiner les bisous permet d’aborder les couleurs et les émotions avec les jeunes lecteurs.
  • Carambol, l’un des doudous de Jérôme, le petit voisin d’Ana Ana dans le tome 14 d’Ana Ana, Le bel hiver d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2019), un bande dessinée jeunesse pour les 3/6 ans
  • l’éléphant multicolore Elmer dans Elmer de David McKee (éd. Kaléidoscope, 1989, rééd. 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans, la première histoire de cette série livresque
  • un éléphant  dans Le fabuleux désastre d’Harold Snipperpott de Beatrice Alemagna (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 5 ans avec un petit garçon fêtant son anniversaire.
  • un grand buisson en forme d’éléphant dans L’histoire en vert de mon Grand-père de Lane Smith (éd. Gallimard Jeunesse, 2012), un album jeunesse à partir de 3 ans et dans lequel un petit garçon se souvient de son grand-père à travers son jardin.
  • des éléphants dans la savane africaine dans L’éléphante qui cherchait la pluie de Michel Piquemal et Alex Godard (éd. Albin Michel Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 6 ans
  • un éléphant aussi dans Tu t’ennuies, Minimoni? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans, Minimoni se plaignant de s’ennuyer tous les dimanches alors qu’elle fait preuve d’une imagination débordante comme en ont les enfants.
  • Jojo l’éléphant avec son ombrelle et qui fait semblant d’avoir perdu la mémoire pour faire revenir la paix dans la savane dans Jojo L’Ombrelle de Didier Lévy et Nathalie Dieterlé (éd. Belin Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 28ème Prix des Incos en 2017.

Au fil des pages avec Pomelo et les contraires

Nous empruntons à la médiathèque Pomelo et les contraires de Ramona Bàdescu et Benjamin Chaud (éd. Albin Michel Jeunesse, 2011), un imagier cartonné à partir de 2 ans. C’est une façon rigolote et poétique de découvrir ou revoir les contraires avec Pomelo, un adorable petit éléphant rose.

Il y a des contraires facilement reconnaissables comme noir/blanc, plein/vide et d’autres plus complexes comme avoir/être, éphémère/éternel… On y retrouve tout l’univers de Pomelo, cet univers qui permet au jeune lecteur de grandir et de s’interroger sans s’en apercevoir par exemple sur le sens de la vie, la mort, l’état amoureux… Les illustrations de Benjamin Chaud sont adorables avec une petite touche de malice. Un très bon moment de lecture roudoudou!

Deuxième alphabet des animaux: V comme Ver de terre

Pour la semaine 44 de mon challenge de l’alphabet des animaux illustrés sur Instagram #jojoenherbeetcieillustre qui associe la première lettre d’un animal avec une illustration tirée de la littérature jeunesse en suivant l’ordre de l’alphabet, il s’agit du V comme Ver de terre. Alors voici notre sélection de vers de terre qui sera mise à jour au fur-et-à-mesure de nos lectures.

  • Jean-Claude et son petit frère Didier dans Billy cherche un trésor de Catharina Valckx (éd. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse très rigolo à partir de 5 ans, et même bien avant
  • des vers de terre comme ingrédients pour Taupe et Mulot en plein concours de cuisine dans Taupe & Mulot, La tarte aux lombrics d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (éd. Hélium, 2019), un roman jeunesse à partir de 5 ans.

Au fil des pages avec Pomelo grandit

Nous empruntons à la médiathèque Pomelo grandit de Ramona Bàdescu et Benjamin Chaud (éd. Albin Michel Jeunesse, 2010), un album jeunesse à partir de 4 ans. Cet album précède Pomelo et la Grande Aventure que nous avions lu il y  a quelques semaines. Un matin, Pomelo, un petit éléphant rose avec une très longue trompe, découvre qu’il a grandi. Et c’est une explosion de joie qui l’envahit! Mais en même temps, Pomelo s’interroge sur le fait même de grandir. Par exemple, ne faut-il pas être moyen avant d’être grand? Arrêtera-t-il un jour de grandir? Tout lui sera-t-il permis? Il n’est pas si simple de grandir…

Que d’interrogations qui défilent dans la tête de Pomelo face à ce corps qui grandit! A l’instar de Pomelo, le jeune lecteur vit la même aventure dans le fait même de grandir: les changements corporels, les doutes qui les accompagnent comme par exemple de ne pas grandir uniformément, les peurs et les goûts qui changent aussi, les nouvelles responsabilités et expériences, etc. Coup de cœur pour cet album jeunesse rempli d’humour, que ce soit le texte de Ramona Bàdescu à la fois drôle et philosophique ou les magnifiques illustrations de Benjamin Chaud qui joue avec la mise en page du livre!

Au fil des pages avec Pomelo et la grande aventure

Nous empruntons à la médiathèque Pomelo et la grande aventure de Ramona Bàdescu et Benjamin Chaud (éd. Albin Michel Jeunesse, 2012), un album jeunesse au grand format à l’italienne et à partir de 5 ans. Pomelo, un petit éléphant rose à la longue trompe, prépare son lourd sac-à-dos pour partir à l’aventure. Jetant au hasard un caillou qui lui ouvre la route à suivre, il avance optimiste, avec une certaine naïveté et plein d’interrogations. En chemin, il doit surmonter de nombreux obstacles tels que la pluie, la solitude ou sa rencontre avec un rat arnaqueur. Puis il y aura également de belles rencontres avec un Papamelo accueillant et paternel. Et qui sait même l’amour avec une intrigante étoile de mer?

Ce n’est pas la première histoire de Pomelo mais c’est la première que nous lisons et nous avons hâte de lire les autres, notamment pour savoir qui est Gigi. Nous nous laissons emporter dans cette aventure drôle, tendre et rocambolesque avec de magnifiques illustrations de Benjamin Chaud (dont nous reconnaissons immédiatement le coup de crayon) et un texte de Ramona Bàdescu parfois enfantin et parfois plus grave (« Pomelo voit bien qu’il traverse des paysages mythiques, mais ce qu’il voit surtout, c’est qu’il a brûle-brûle aux papattes »). Les plus jeunes lecteurs y verront surtout l’aventure avec la découverte du monde tandis que les plus âgés seront plus marqués par cette mélancolie qui accompagne Pomelo jusqu’à la chute heureuse vers d’autres aventures. Coup de cœur pour cet album jeunesse singulier, drôle et poétique! Quelle belle leçon de vie que nous offre Pomelo!

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑