Catégorie : mini photographe (page 1 of 4)

Des boulets dans le Vieux-Nice

Pour la semaine 29 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème est « Rond« . Bien que nous célébrons le cinquantième anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune, j’ai choisi un autre sujet tout aussi historique et qui permet une déambulation un brin insolite dans le Vieux-Nice. Il s’agit d’un des boulets de canon qu’il est possible d’y observer. En effet, il en reste également un à l’angle des rue de l’Abbaye et Colonna-d’Istria ainsi que trois sur la façade de la Chapelle du Saint-Sépulcre située sur la Place Garibaldi. Le boulet photographié est celui que l’on peut regarder, en levant les yeux et en traversant la Rue Droite, à l’intersection avec la Rue de la Loge.

Un peu d’histoire nissarte : Ces boulets à canon furent tirés par la flotte turque sur la ville de Nice lors du siège franco-turc en 1543, lors de la 9e Guerre d’Italie. En effet, le sultan ottoman Soliman le Magnifique état l’allié de François Ier lors de ce siège qui prit fin avec l’arrivée des troupes de renfort de Charles II, Duc de Savoie, le Comté de Nice appartenant alors au Duché de Savoie. De ce siège, il reste également la figure d’une héroïne niçoise, Catherine Ségurane qui aurait réussi, le 15 août 1543, à galvaniser les habitants niçois réfugiés derrière les remparts de la Colline du Château en repoussant un soldat turc, en lui assénant un coup avec son battoir à linge et en lui arrachant des mains l’étendard ottaman qu’elle aurait ensuite déchiré.

Qui dit boulet de canon à Nice dit une autre tradition niçoise, avec le coup de canon tiré tous les midis de la colline du Château depuis la fin du XIXe siècle. Cette idée saugrenue et misogyne vient de Sir Thomas Coventry, un Écossais qui s’était installé avec son épouse à Nice pour rappeler à cette dernière l’heure du déjeuner, idée qui fut accepté par le Maire de l’époque, en 1862. Par la suite, au départ du couple, un arrêté municipal a autorisé la poursuite de ce tir tous les midis. Aujourd’hui, c’est une marron d’air qui est tiré par un artificier.

Un jeu sensoriel amusant avec des perles d’eau

Cette semaine, nous avons beaucoup joué avec des perles d’eau, ce qui était vraiment très amusant. Alors, pour cette semaine 28 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, ma photo est toute trouvée pour illustrer le thème « Amusant« . Nous nous sommes, en effet, bien amusés à libérer les perles d’eau et les animaux prisonniers de la glace. Et voici un lapin libéré et un autre qui le sera sous peu! Nous avons aussi donné des bains aux animaux notamment l’éléphant, une fois la glace fondue. Une activité idéale en été et qui permet de développer la motricité fine des tout-petits et de découvrir de nouvelles matières!

Une histoire de tasse

Pour cette semaine 27 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème est « Tasse« . Ma photo sera donc celle d’une tasse que j’utilise depuis très très longtemps pour le petit déjeuner: mon mug Garfield, contenant tellement sacré pour le café! C’est aussi l’occasion de relire Garfield se jette à l’eau de Jim Davis (éd. Dargaud, 1999), un exemplaire peut-être aussi ancien que ma tasse, notamment ces passages avec la tasse de café. Et ce, sans qu’il ne prenne la tasse!

Balade dans la vallée de la Gordolasque

Cascade du Ray

Ce 23 juin 2019, nous passons par Belvédère pour gagner, une dizaine de kilomètres plus loin, la vallée de la Gordolasque faisant partie du parc national du Mercantour. Nous faisons une pause déjeuner sur une table de pique-nique installée à côté de la cascade du Ray (1.360 mètres d’altitude), toute proche de la route.

Lac de Saint-Grat

Puis nous reprenons la voiture sur quelques kilomètres et gagnons à pieds le lac de Saint-Grat (accessible en voiture) en passant devant une bâtisse servant l’été de colonie de vacances pour les enfants niçois de l’association La Semeuse (et ce, depuis 1946). Des tables de pique-nique ont été installées le long du sentier et autour du lac.

Le lac, situé à 1.550 mètres d’altitude, est l’occasion pour moi de prendre une photo pour la semaine 25 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème étant « Nature« . En effet, nous sommes en pleine nature avec le lac et au loin les sommets du Mercantour. Nous pouvons voir de nombreuses fleurs comme des orchidées ou des rhododendrons, des papillons voletant autour de nous.

Il est également possible de rejoindre la Vallée des Merveilles par la Gordolasque en passant par le pas de l’Arpette. En effet, la Gordolasque est le point de départ de nombreuses randonnées, notamment à partir du pont du Countet.

Miam miam un clafoutis aux pommes!

Pour la semaine 24 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’,  le thème est « Repos« . Cela me fait penser à l’une des étapes indispensable de ma recette de clafoutis aux pommes, lorsque je fais reposer la pâte. Sans repos, la levure ne pourra pas bien faire gonfler la pâte. Un bon repos gourmand!

Pour la recette, voici la liste des ingrédients: 3 œufs, 6 cuillères à soupe de sucre en poudre, 6 cuillères à soupe bien pleines de farine, 6 cuillères à soupe de lait, un sachet de levure, une pincée de sel, 4 grosses pommes et un peu de beurre pour le moule. Je mélange le tout après avoir monté les blancs en neige. Pendant que je laisse reposer la pâte, je coupe en petits morceaux les pommes. Je les mélange délicatement à la pâte. Puis dans un moule beurré et fariné, je verse le tout.

Vient ensuite le temps de la cuisson du gâteau (180 degrés pendant environ 45 minutes). Mais il faudra encore attendre un peu qu’il refroidisse pour le déguster. Heureusement il peut se manger un peu tiède. Miam miam!

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑