Étiquette : romans young adult (Page 1 of 5)

Point lecture hebdomadaire 2024 #4

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures).

Nos lectures du 22 au 28 janvier 2024:

Des lectures jeunesse:

(BD jeunesse) Mortelle Adèle au pays des Contes défaits, Mortelle Adèle, Choupidoulove (T10) et Extra Mortelle Adèle, Une nuit avec ma baby-sitter de Mr Tan et Diane Le Feyer

Et hop! Encore des nouveaux tomes de Mortelle Adèle pour mon mini lecteur toujours aussi fan de Mortelle Adèle and co et qui adore aussi ses chansons! Il a ainsi lu cette semaine deux nouveaux tomes: Mortelle Adèle au pays des Contes défaits de Mr Tan et Diane Le Feyer (éd. Bayard Jeunesse, octobre 2019, 112 pages) et le tome 10 de Mortelle Adèle, Choubidoulove (éd. Bayard Jeunesse, mai 2016, 80 pages) et commencé le livre de jeux-activités, le tome 1 d’Extra Mortelle Adèle, Une nuit avec ma baby-sitter sittrice (éd. Bayard Jeunesse, juin 2019, 96 pages).

Des lectures adulte:

  • (Roman – classique jeunesse américain) Les Quatre filles du Docteur March de de Louisa May Alcott

J’ai fini de lire la 2e partie des Quatre filles du Docteur March de de Louisa May Alcott (éd. Gallmeister, Totem n°166, septembre 2020, 640 pages), dans une nouvelle traduction de Janique Jouin-de Laurens et dans le cadre d’une lecture commune avec Isabelle. L’intrigue se déroule 3 ans plus tard, au moment du mariage de l’aînée des sœurs, Meg et un chapitre se focalisant à chaque fois sur une sœur avant de passer à la vie quotidienne d’une autre.

  • (Romance contemporaine NA) Target Love de Laura Gardénia (T1)

Après avoir lu l’avis enthousiaste de Mylène sur le tome 2, Bad at love, j’ai lu, en e-book, le tome 1, Target Love de Laura Gardénia (éd. Harlequin, coll. New Adult, novembre 2022, 364 pages), une romance contemporaine se déroulant aux États-Unis, dans les Hamptons. Après avoir préparé pendant 5 ans sa vengeance à l’encontre de John Hamilton qui lui a gâché sa vie 10 ans auparavant, il est temps pour Violette, une jeune femme de 27 ans, de passer à l’action en séduisant son fils, Dean, âgé de 30 ans, avec l’aide de sa meilleure amie, Lana qui se fait engager comme secrétaire auprès de lui. Mais comment faire lorsque les sentiments amoureux viennent se mêler à la vengeance? Violette pourra-t-elle aller jusqu’au bout de son plan pour faire chuter John Hamilton? J’ai apprécié ce duo Violette/Dean, chacun plus complexe qu’il n’y paraît, avec son lot de blessures et de secrets même si de nombreux éléments de l’intrigue étaient peu probables et même pas du tout crédibles. Une lecture malgré tout plaisante!

  • (Roman YA) L’Empire des Femmes, Teneros de Cassandre Lambert (T2)

J’ai lu le second tome de la duologie L’Empire des Femmes, Teneros de Cassandre Lambert (éd. Didier Jeunesse, avril 2023, 352 pages), un roman young adult à partir de 15 ans. L’histoire reprend là où le tome précédent s’était arrêté, Elios ayant réussi à enlever Adona sur Teneros, en la cachant dans le district 3, là où il a grandi aux côtés de Markus, chef de ce district et du mouvement pacifiste des masculinistes? J’ai apprécié également ce second tome qui questionne sur la nature humaine et l’égalité des sexes, même si j’ai trouvé la fin peut-être un peu trop rapide tout comme la prise de conscience de Cyrène, bien loin de son image superficielle du premier tome… Un bon voire très bon moment de lecture une nouvelle fois! J’en reparle très vite plus en détails.

Ma lecture en cours:

(Roman fantasy) Les Chroniques oubliées d’Hypérion, La dernière grande invocatrice de Lina Déranor (T4)

J’ai commencé à lire, en e-book, jusqu’au chapitre 16 (279 pages lues) le tome 4 des Chroniques oubliées d’Hypérion, La dernière grande invocatrice de Lina Déranor (éd. Inceptio, décembre 2023, 660 pages), le dernier tome dont la parution a été plusieurs fois repoussée. Le groupe est de nouveau séparé, après avoir appris que la princesse héritière d’Astoria, Juliana Ramani serait enceinte d’Arsène et attend de voir au plus vite célébrer ses noces afin de monter sur le trône d’Agador. Arsène se rend seul auprès de son père, le roi d’Agador qui s’est approprié l’Empire d’Hypérion tandis que Maxine, son frère Gustavio, Félix et Abélard se rendent dans la forêt de Valder à la recherche du temple d’Avani et Soën, Alex et Magenta dans les Monts Gris, là où s’est réfugié l’empereur vaincu de Kunis avec ses soldats et les nobles d’Hypérion. Une ère de paix sera-t-elle possible? Maxine et Arsène devront-ils faire passer leur devoir face à la menace des Ramani avant leur amour? J’apprécie pour le moment de me replonger dans cette saga fantasy, l’intrigue avançant en alternant les points de vue.

Cette semaine c’était une Semaine à mille pages organisée par Le pingouin vert sur IG chaque mois tout au long de l’année 2024. Alors combien ai-je lu de pages cette semaine? 1.219 pages lues sans compter les livres jeunesse lus avec mon mini lutin.

Point lecture hebdomadaire 2024 #2

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures).

Nos lectures du 8 au 14 janvier 2024:

Des lectures jeunesse:

(BD jeunesse) Mortelle Adèle, Parents à vendre et Toi, je te zut! de Mr Tan et Diane Le Feyer (T8 et T18)

Mon mini lutin a continué cette semaine à découvrir de nouveaux tomes de Mortelle Adèle de Mr Tan et Diane Le Feyer (et auparavant Miss Prickly) : le tome 8, Parents à vendre (éd. Bayard Jeunesse, décembre 2014, 80 pages) et le tome 18, Toi, je te zut! (éd. Bayard Jeunesse, mai 2021, 80 pages). Mortelle Adèle enchaîne les bêtises et les idées et inventions loufoques, avec sa langue bien pendue, auprès de son entourage, que ce soit sa famille, son chat Ajax, son ami imaginaire Magnus ou ses camarades de classe (amis ou non) comme Geoffroy, amoureux d’elle ou Jade et Miranda. Et bien sûr, on a continué à écouter les musiques de Mortelle Adèle, que ce soit celles spécial Noël ou celles du Show Bizarre!

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine, je ne parlerai dans ce billet que de certains.

  • (Roman fantasy YA) L’héritier trahi de Holly Black (T1)

J’ai  lu, en e-book, le tome 1 du dyptique L’héritier trahi de Holly Black (éd. Rageot, octobre 2023, 512 pages), un roman fantasy young adult se déroulant dans le royaume de Terrafæ, 8 ans après les événements qui ont secoué la Haute Cour de Domelfe et en mettant en scène le prince héritier de Terrafæ ,Chêne et Wren, la fille captive de Dame Nore de la Cour des Crocs, les deux ayant bien grandi, étant désormais âgés respectivement de 17 et 18 ans et devant s’associe afin de libérer Madoc, le père adoptif de Chêne prisonnier de Dame Nore. Le rythme monte crescendo, surtout dans les derniers chapitres. Un bon moment de lecture, du seul point de vue de Wren, avec son lot d’action et de rebondissements (assez prévisibles) et d’enjeux politiques où il est bien difficile d’accorder sa confiance sans se faire piéger, la romance restant très secondaire! Je suis curieuse de connaître le dénouement.

  • (Romance historique) Les Audacieuses, Une cavalcade trépidante d’Emma V. Leech (T10)

J’ai lu, en e-book, dès le jour de sa parution, le tome 10 des Audacieuses, Une cavalcade trépidante d’Emma V. Leech (éd. Autoédition, janvier 2024,  346 pages), une romance historique se déroulant en Angleterre et qui suit cette fois la romance entre Lady Héléna Aldophus, la sœur cadette du duc de Lorny et Gabriel Knight malgré leur différence de classe sociale, les deux s’enfuyant se marier à Gretna Green, grâce à la complicité de la femme de chambre Tilly. Un bon moment de lecture même si je ne m’attendais pas à ce que Gabriel soit aussi vite épris de la jeune femme! J’ai hâte de pouvoir lire le prochain tome, À la poursuite du chasseur qui sera sur la romance entre Matilda Hunt et le marquis de Montagu qui a été un fil conducteur entre tous les tomes précédents.

  • (Roman historique) Les enfants du blizzard de Melanie Benjamin

J’ai lu Les enfants du blizzard de Melanie Benjamin (éd. Albin Michel, novembre 2023, 400 pages), un roman historique retraçant un terrible fait divers américain et qui a coûté la vie à de nombreux enfants, en suivant dans une première partie haletante le sort de deux jeunes institutrices, Raina et Gerda Olsen, deux sœurs d’à peine 16 et 18 ans et de leurs élèves, des enfants de fermiers immigrés, alors qu’un blizzard s’abat sur la région des plaines du Nebraska et Dakota, dans la journée du 12 janvier 1888, après un redoux inattendu le matin puis dans une seconde partie les conséquences de ce blizzard sur les survivants, un journaliste, Gavin Woodson recoupant pour son journal les témoignages et lançant une cagnotte des héroïnes. Un bon voire très bon moment de lecture où il est notamment question des conditions de vie rudes et précaires des familles immigrées dans l’Ouest américain, des politiques américaines afin de peupler ces futurs États à tout prix ou bien encore de la négligence et corruption dans le Service des transmissions météorologiques!

Ma prochaine lecture:

Pour les challenges de Noël, j’avais prévu de lire, en lecture commune avec Isabelle après avoir lu le volume 1 en septembre dernier avec elle, le volume 2 (à partir du chapitre des Quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott, ayant acheté depuis la version intégrale regroupant les deux volumes et traduite par Janique Jouin-de Laurens  (éd. Gallmeister, Totem n°166, septembre 2020, 640 pages), en reprenant l’histoire à la partie 2 (p. 315) et qui se déroule 3 ans plus tard, au moment du mariage de l’aînée des sœurs, Meg.

Au fil des pages avec L’héritier trahi

J’ai lu, en e-book, le tome 1 du dyptique L’héritier trahi de Holly Black (éd. Rageot, octobre 2023, 512 pages), un roman fantasy young adult se déroulant dans le royaume de Terrafæ, 8 ans après les événements qui ont secoué la Haute Cour de Domelfe. Le prince héritier, Chêne a bien grandi, désormais âgé de 17 ans tout comme Wren, la fille captive de Dame Nore de la Cour des Crocs qui avait été libérée par Jude et désormais âgée de 18 ans. Les deux doivent s’associer afin de libérer Madoc, le père adoptif de Chêne prisonnier de Dame Nore dans le Nord glacial, à la Citadelle de l’Aiguille de glace. Mais malgré leur amitié passée, peuvent-ils se faire confiance après tant d’années passées éloignés l’un de l’autre?

Même si encore une fois j’aurai apprécié que les personnages soient plus âgés et donc plus matures (mais je sais, on est sur du young adult), j’ai trouvé intéressant de retrouver deux personnages qu’on avait laissés enfants dans La reine sans royaume. J’avais d’ailleurs trouvé Wren touchante et résiliente dans la première trilogie, subissant la cruauté de ses parents. Elle a désormais bien grandi, en marge de la société, comme un fantôme, n’ayant pas sa place parmi les humains et sa « non-famille » et vivant dans la peur d’être à nouveau captive de Dame Nore. Elle se cherche encore, se dénigrant sans cesse et ayant peur de sa propre nature cruelle et de son besoin de vengeance. La quête identitaire de Wren se mêle alors avec l’expédition de Chêne pour délivrer Madoc, contre l’avis de sa sœur Jude.

Le rythme monte crescendo, surtout dans les derniers chapitres. J’attendais le moment de la trahison et je n’ai pas été déçue par le dernier rebondissement même si je le voyais venir, les Fæs ne pouvant pas mentir mais savant habilement parler et contourner cet interdit.

Comme pour la première trilogie avec le cycle Jude/Cardan, il manquait le point de vue de Chêne, tout ce premier tome se passant sous le point de vue de Wren qui a bien du mal à décortiquer les sentiments et attitudes du prince héritier, ce dernier étant un charmeur comme sa mère biologique et un courtisan sanguinaire et fin stratège comme son père adoptif Madoc. 

Un bon moment de lecture avec son lot d’action et de rebondissements (assez prévisibles) et d’enjeux politiques où il est bien difficile d’accorder sa confiance sans se faire piéger, la romance restant très secondaire! Je suis curieuse de connaître le dénouement et ai hâte de lire le second tome qui paraîtra en avril prochain.

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Adjectif: « Trahi »

Participation #1 (Parcours littéraire) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de Bidib #États-Unis

Point lecture hebdomadaire 2024 #1

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures), la plupart encore de Noël puisque le week-end dernier s’est fini le challenge Il était 11 fois Noël avec un read-a-thon.

Nos lectures du 1er au 7 janvier 2024:

Des lectures jeunesse:

  • (BD jeunesse) Mortelle Adèle de Mr Tan et Miss Prickly ou Diane Le Feyer

Mon mini lutin a passé la semaine à alterner entre écouter des chansons de Mortelle Adèle et à lire, surtout le soir avant de se coucher, des BD Mortelle Adèle, me partageant plusieurs fois les bulles qu’il a trouvées les plus drôles. Je vous liste les tomes de cette BD jeunesse à partir de 7/8 ans qu’il a lus cette semaine: le tome 6, Un talent monstre! de Mr Tan  et Miss Prickly (éd. Bayard Jeunesse, septembre 2013, rééd. avril 2023), le tome 12, A la pêche aux nouilles! de Mr Tan et Diane Le Feyer (éd. Bayard Jeunesse, juin 2017, rééd. juillet 2023, 80 pages), Mortelle Adèle et les reliques du chat-lune de Mr Tan et Diane Le Feyer (éd. Mr Tan & Co, novembre 2023, 140 pages) et le tome 19, Face de Beurk! de Mr Tan et Diane Le Feyer (éd. Mr Tan & Co, octobre 2022, 80 pages). Mortelle Adèle est une petite fille de 8 ans qui a un sacré tempérament.

  • (BD jeunesse) Brume et la forêt des âmes perdues de Jérôme Pélissier et Carine Hinder (T2)

Nous avons également lu le tome 2 de la trilogie Brume, Brume et la forêt des âmes perdues de Jérôme Pélissier et Carine Hinder (éd. Glénat, coll. Tchô!, avril 2023, 64 pages), une BD jeunesse écrite en lettres majuscules et à partir de 7 ans. Désormais en possession du grimoire de Naïa, Brume repart à l’aventure pour en savoir plus ses origines, accompagnée de Hugo et d’Hubert. Au programme, de l’aventure et de l’humour! Encore un coup de cœur pour mon mini lutin qui attend désormais avec impatience le tome 3 et un très bon moment de lecture pour moi!

  • (BD jeunesse) Les Sœurs Grémillet, Les trois souhaits de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (T5)

J’ai lu le tome 5 des Sœurs Grémillet, Les trois souhaits de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (éd. Dupuis, novembre 2023, 48 pages), une BD jeunesse joliment dessinée et à partir de 6 ans selon l’éditeur mais je dirai plutôt 9 ans. Ce tome se déroule à Noël, les 3 sœurs croisant la route d’un mystérieux Père Noël, qui offre à chacune d’elles une allumette magique permettant de réaliser un souhait. Un bon moment de lecture dans l’esprit de Noël!

  • (Album jeunesse) Casse-Noisette de Valeria Docampo

J’ai lu Casse-Noisette de Valeria Docampo (éd. Alice Jeunesse, novembre 2016, rééd. 40 pages), un album jeunesse magnifiquement illustré. J’ai apprécié me replonger dans l’histoire onirique de Casse-Noisette en compagnie d’une petite fille, Marie, de la fée Dragée et de Casse-Noisette qui prend vie sous les traits d’un prince le temps d’une nuit de Noël. Une bien jolie version de ce conte de Noël, d’après la version de George Balanchine dont la première avait eu lieu en 1954 au New York City Ballet!

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine, je ne parlerai dans ce billet que de certains ni de ma relecture, en version papier, de la BD Un chant de Noël, une histoire de fantômes de José Luis Munuera (éd. Dargaud, novembre 2022, 80 pages).

  • (Romance historique) Le dilemme de lord Hargrave d’Emily Larkin

J’ai lu Le dilemme de lord Hargrave d’Emily Larkin (éd. J’ai lu pour elle, coll. Aventures & Passions, janvier 2024, 288 pages), une romance historique parue pour la première fois aux États-Unis en 2008 dont le résumé te tentait bien. Kate, une « vieille fille » de 28 ans surprend une conversation entre son frère et le comte d’Arden, James Hargrave qui à l’approche de ses 30 ans, souhaite l’épouser pour toucher son héritage, trouvant qu’elle ferait une épouse supportable. Contre toute attente, la jeune femme décline sa demande en mariage et propose, à la place, de lui trouver la femme idéale. Une lecture plaisante avec ce slow burn assez convenu, James ouvrant les yeux (et son cœur) sur Kate qui de son côté s’efforce de cacher ses sentiments amoureux!

  • (Romance contemporaine de Noël) Noël, lutin glacé et voisin rôti! de Thalyssa Delaunay

Pendant le RAT post-Noël 2023, j’ai lu Noël, lutin glacé et voisin rôti! de Thalyssa Delaunay (éd. Hugo Poche, octobre 2023, 393 pages), une romance contemporaine de Noël se déroulant dans un petit village d’Alaska et qui commence par une relation tendue entre deux voisins, Lily Mackenzie et Montgomery Paterson par décorations interposées. Mais je n’ai pas été emballée plus que cela par cette histoire qui ne m’a pas paru crédible, en particulier concernant l’âge supposée des personnages et leur répartie. Dommage car le titre était accrocheur et le résumé s’annonçait avec un trope que j’apprécie d’habitude, un « ennemies to lovers ».

  • (Cosy Mystery) Les Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la justice de Julia Chapman (T9)

Pendant le RAT post-Noël 2023, j’ai lu le tome 9 des Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la justice de Julia Chapman (éd. Robert Laffont, décembre 2023, 416 pages). J’en reparle très vite mais avant je vais faire le billet pour le tome précédent. De tome en tome, je trouve que l’autrice tisse de mieux en mieux ses intrigues en faisant intervenir tour à tour les habitants des Vallons, et pas seulement Delilah et Samson. Cette fois, le clan Metcalfe est secoué par le meurtre d’un écologue, le frère aîné de Delilah, Will étant un des principaux suspects. Encore un très bon moment de lecture! Je ne regrette pas de m’être offert ce nouveau tome à Noël.

Ma prochaine lecture:

(Roman fantasy YA) L’héritier trahi de Holly Black (T1)

J’ai prévu de lire le tome 1 du dyptique L’héritier trahi de Holly Black (éd. Rageot, octobre 2023, 512 pages), un roman fantasy young adult se déroulant dans le royaume de Terrafæ, 8 ans après les événements qui ont secoué la Haute Cour de Domelfe et en mettant en scène le prince héritier de Terrafæ Chêne et Wren, la fille captive de Dame Nore de la Cour des Crocs. J’ai bien envie de repartir dans l’univers du Peuple de l’Air.

Notre sélection « Vampires » pour le Challenge Halloween

Après les sorcières, les ogres et les fantômes en 2020, voici notre sélection « Vampires » avec des livres aussi déjà lus et/ou chroniqués les années précédentes. Lorsqu’il s’agit d’une série, je n’ai mentionné que le premier tome ou celui où il y a le plus de vampires. Et pour changer de la présentation de mes anciens billets de 2020, j’ai eu envie de présenter les vampires selon leur nom, qu’ils soient connus ou non. Je continuerai à mettre ce billet à jour au-fur-et-à-mesure de cette édition 2023 du Challenge Halloween, les Vampires étant à l’honneur cette année.

Des vampires légendaires

  • la rencontre de la narratrice, Laura lorsqu’elle avait 19 ans avec une jeune femme Carmilla à la nature surprenante et terrifiante dans Carmilla de Sheridan Le Fanu et Isabella Mazzanti (éd. Soleil, coll. Métamorphose, 2014, 191 pages), roman court qui est paru pour la première fois en 1872 et qui a été classé dans ma médiathèque dans la section « Adolescents » des romans illustrés
  • Dracula de Bram Stoker et illustré par François Roca (éd. L’école des loisirs, coll. Illustres classiques, mars 2020, pages), un roman à partir de 13 ans dans une version abrégée de l’histoire de Jonathan Harker, jeune clerc de notaire anglais qui est envoyé négocier avec le comte Dracula dans un sinistre château de Transylvanie l’achat d’une propriété en Angleterre.
  • Le Château des Carpathes de Jules Verne (éd. Le Livre de Poche, n°2031, rééd. janvier 2010, 222 pages), un roman fantastique

De gentils vampires en littérature jeunesse

  • Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre (éd. Delcourt Jeunesse, 2018), une BD jeunesse à partir de 9 ans avec un jeune Dracula victime de harcèlement scolaire avant de devenir le célèbre vampire sanguinaire.
  • Vlad, un jeune vampire qui aimerait bien aller à l’école dans le tome 1 de Vlad le pire vampire du monde d’Anna Wilson et Kathryn Durst (éd. Talents Hauts, coll. Zazou, 2019), un roman jeunesse à partir de 8 ans et avec une illustration de couverture qui brille dans le noir.
  • la vampirette Amélia Fang et sa famille dans le tome 1 d’Amélia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2018), un roman jeunesse à partir de 8 ans
  • Petit Vampire dans le tome 1 de Petit Vampire, Le serment des pirates de Joann Sfar (éd. Rue de Sèvres, 2017, 66 pages), une BD jeunesse
  • le tome 1 des Contes du Manoir Frayeur, Garou Vampire de Loïc Clément et Julien Arnal (éd. Glénat Jeunesse, octobre 2023), un album jeunesse à partir de 3 ans selon l’éditeur avec la colocation improbable entre Vincent, un vampire et Eliphas, un loup-garou garou.
  • Madame S, l’assistante vampire du Professeur Balzar qui chaperonne les adolescents stagiaires sur l’île de Vorn dans le tome 1 de Sorceline, Un jour, je serai fantasticologue! de Sylvia Douyé et Paola Antista (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2018), une BD jeunesse à partir de 9/10 ans.
  • le tome 1 d’Elizabeth et Diego, Une vampire dans mon placard de Swann Méralli et Arthur du Coteau (éd. Dargaud, janvier 2023, 52 pages), une BD jeunesse à partir de 9/10 ans avec l’amitié entre Elizabeth, une vampire qui aimerait avoir à Noël un poney-licorne et Diego, un petit garçon peureux qui a une main droite artificielle depuis un accident de voiture lorsqu’il était petit.

Des vampires dans les contes

  • Le petit Chaperon rouge en Transylvanie de Martin Powell et Victor Rivas (éd. EP Jeunesse, 2011, 32 pages) une BD jeunesse à partir de 9 ans, l’éditeur mentionnant « des récits d’aventures classiques à lire au premier ou au second degré » avec une version vampirique du conte
  • Contes du Vampire, contes de l’Inde de Catherine Zarcate et Rémi Saillard (éd. Syros Jeunesse, 2005) avec l’histoire en Inde de Vikram, un roi sage et courageux qui se rend en pleine nuit dans un cimetière décrocher un pendu habité par un vampire (un génie), ce dernier ne cessant de lui poser des questions qui l’oblige à revenir à son point de départ
  • le vampire charmant qui rêve de vivre sous le soleil d’Hawaï dans le tome 2 de Spooky, Les contes de travers, Charmant vampire de Carine-M et Élian Black’Mor (éd. Glénat, 2016), une BD jeunesse à partir de 9 ans, sans oublier les trois petits cochons devenus vampires et oncles de Spooky

Des vampires dans la littérature ado/YA

  • le tome 1 de Lili Goth, Lili Goth et la souris fantôme de Chris Riddell (éd. Milan, 2014), un roman jeunesse à partir de 11 ans. Au Manoir des Frissons frissonnants, la jeune Lili Goth se lie d’amitié avec Ismaël, une souris fantôme et tente avec elle de déjouer un sombre mystère.
  • le tome 1 de la trilogie Les tribulations d’Esther Parmentier, Cadavre haché Vampire fâché, Une enquête sang pour sang de Maëlle Desard (éd. Rageot, 2019, 383 pages), un roman pour adolescents avec l’histoire d’Esther Parmentier, une jeune femme de 19 ans qui devient sorcière stagiaire de la Division Grand Est de  l’ACDCS – l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles sous la tutelle de l’agent Loan, un vampire qui est chargé d’enquêter sur l’affaire du Ghost Challenge avec de nombreuses disparitions inquiétantes d’adolescents à Strasbourg et alentour.
  • Silas le vampire tuteur  du jeune garçon recueilli bébé par les « habitants » d’un cimetière et élevé par les époux Owens, des fantômes dans L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman et illustré par Dave Mckean (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz, mars 2009, 311 pages) avec l’histoire d’un jeune garçon / le tome 1 de son adaptation en BD éponyme, Neil Gaiman et P. Craig Russell (éd. Delcourt, mai 2015, 192 pages), une BD classée en adulte par ma médiathèque.

Des vampires dans la bit-lit

  • le tome 1 des Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire d’Anne Rice avec l’histoire des vampires Louis, Lestat, Claudia et Armand.
  • Lord Akeldama, un vampire gay dans le tome 1, Sans âme, Une aventure d’Alexia Tarabotti de Gail Carriger et REM (éd. Pika, coll. Black Moon Graphics, 224 pages), une romantasy steampunk à partir de 14 ans selon l’éditeur mais que je conseillerai plutôt pour des lecteurs plus âgés et adaptant en manga le roman éponyme, le tome 1 du Protectorat de l’ombrelle, Sans âme de Gail Carriger (éd. Calmann-Lévy, 2011, 338 pages)
  • le tome 1 de la trilogie L’ascension d’une légende, Espoir ou malédiction de Dana Roccia (éd. Isis Éditions, 2022, 266 pages), une dark romantasy post-apo se déroulant en 4038 entre Mia, une humaine de 18 ans et Heskel, le chef vampire du clan Nazéru dans un monde où les vampires divisés en clans plus violents les uns que les autres ayant pris le pouvoir et asservi les humains comme du bétail, ces derniers étant réduits à de la nourriture et/ou d’esclaves sexuels.
  • le tome 1 sur 5 de Démons de cendre, Le chant du phœnix  de Laura Black (éd. Elyxiria, 2021, 629 pages) une romance d’urban fantasy sous fond d’enquête sur la disparition des casglwr sains, fragiles créatures démoniaques qui maintiennent l’équilibre du monde (des anges), une série dans laquelle on croise des clans vampires même si ce ne sont que des personnages très secondaires.
  • le 1 tome de la trilogie Humana, L’appel du sang de Jocabel C. Caballero (éd. Autoédition, 2019, rééd. 2023, 439 pages), un roman d’urban fantasy pour adolescents avec Sérena Wilson  qui est née humaine au sein d’une famille de vampires
  • le tome 1 de la trilogie Une plume et des crocs, La nuit des loups de Delphine Montariol (éd. Belle Époque, 2022, 349 pages), un roman de fantasy historique dans laquelle on croise de nombreuses créatures surnaturelles avec magie blanche ou magie noire (loup-garou, élémentaire, sorcière, vampire, goule…).
  • le tome 3 sur 5 d’Alpha Priors, La princesse de sang de Jocabel C. Caballero (éd. Autoédition, 2022, 321 pages), une romance surnaturelle entre L’oméga de la meute, Tobias Priors et la princesse de sang Elionore, une vampire du clan Campbell qui vient au sein de leur meute en tant qu’ambassadrice afin de renégocier l’accord de paix entre loups et vampires.
  • le tome 2 du spin-off des Tribulations d’une pâtissière, Écume & Sang: Callum de Bones Vercetti (éd. Autoédition, 2023, 233 pages), un roman d’urban fantasy à trois voix et qui se déroule plusieurs années après les événements du tome précédent, le nid de vampires de Tijuana ayant été accueilli par Erwann et avec l’amitié improbable entre Callum, un kelpie et Homer, un vampire.
  • le tome 1 des Gardiens d’Apophis, Renaissance de R.B. Devaux (éd. Autoédition, 2019, rééd. 2020, 593 pages), romance d’urban fantasy en 4 tomes avec de nombreuses créatures surnaturelles comme des divinités égyptiennes, des démons, des anges, des faës, des vampires…

Des histoires qui s’inspirent ou parodient les vampires

  • le tome 4 de Son espionne royale, Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie de Rhys Bowen (éd. Robert Laffont, coll. La bête noire, 2020, 345 pages), un cosy mystery se déroulant en novembre 1932, Lady Georgiana devant représenter la Couronne britannique lors du mariage de la princesse de Roumanie, Maria Theresa, ancienne camarade d’école en Suisse et le prince de Bulgarie organisé dans un château isolé par la neige et inquiétant, le château de Bran en Transylvanie, l’autrice s’amusant en rendant hommage au Dracula de Bram Stoker.

Des documentaires

  • Secrets de vampires de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez (éd. de la Martinière Jeunesse, octobre 2021, 80 pages), un documentaire illustré sur les vampires

Participation # Challenge Halloween 2023 de Hilde et Lou #Vampires

« Older posts

© 2024 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑