Étiquette : poèmes

Au fil des pages avec Mon imagier de la poésie

Avant Noël, nous avons choisi l’un des ballotins préparés par le personnel de notre bibliothèque avec pour seul indice qu’il était pour des jeunes lecteurs. Ce fut donc une jolie surprise d’y découvrir Mon imagier de la poésie d’Olivier Latyk (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Éveil musical, 2016), un album jeunesse cartonné avec un CD-rom à partir de 2 ans, parfait pour initier les tout-petits à la poésie. Nous y retrouvons des poèmes illustrés connus comme par exemple La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf de Jean de La Fontaine, Il pleure dans mon cœur de Paul Verlaine, Chanson pour les enfants l’hiver de Jacques Prévert ou La Ronde de Paul Fort. Ces poèmes ont également été mis en musique par Joseph Kosma et Jean-Philippe Crespin et sont chantés par des enfants. Un bien joli moment de lecture et de musique!

Challenge Petit Bac d’Enna – #16 catégorie Lecture: « Poésie »

Au fil des pages avec Le Grand Livre de Petit Ours

Nous lisons Le Grand Livre de Petit Ours de John Prater (éd. Les Livres du Dragon d’Or, 2002), un album jeunesse emprunté à la bibliothèque qui regroupe plusieurs histoires ou plutôt des comptines, poèmes et petites scénettes de la petite enfance. Nous suivons Petit Ours avec son père, Grand Ours ou avec ses amis au fil des pages.

Nous retrouvons avec grand plaisir des comptines connus comme « Au clair de la lune », « Pirouette, Cacahuète », etc… Nous lisons nos premiers poèmes avec par exemple un poème de Robert-Louis Stevenson, auteur bien connu de L’île au trésor et de L’étrange cas du Dr. Jekyll et de M. Hyde. Cela me donne envie de lire d’autres poèmes de cet auteur, ayant repéré Petit jardin de poésie ou Au jardin des poèmes d’enfance dans le catalogue de la bibliothèque et même une version pour les petits de L’île au trésor… Mais revenons à Petit Ours tout en fredonnant d’autres comptines de l’album: « Dansons la capucine », « Bateau sur l’eau »… Nous le suivons aussi au gré des saisons qui passent et dans des moments de complicité avec Grand Ours.

Cet album jeunesse tout en tendresse peut être lu pour différents moments de la journée: une petite activité musique et chanson – en sortant bien sûr les instruments de musique et en jouant aux marionnettes ou en imitant Petit Ours – mais aussi pour un moment plus calme, comme avant d’aller se coucher. Les illustrations me rappellent celles de Sam McBratney, l’auteur de Devine combien je t’aime avec ses deux lièvres bruns, un petit et un grand, le père. D’ailleurs, les deux auteurs sont britanniques et de la même génération.

Participation #13 Devine qui vient Bloguer?

Participation #4 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #4 catégorie Lecture: « Livre »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑