Étiquette : paca (page 1 of 31)

Sur le sentier littoral de Théoule-sur-Mer

Grand cormoran

Mouettes rieuses

Ce 11 janvier 2020, nous allons à Théoule-sur-Mer. Mais avant d’y arriver, nous prenons le bord de mer et passons en voiture par le Cap d’Antibes. C’est l’occasion d’y observer, côté Juan-les-Pins, un grand cormoran et de nombreuses mouettes rieuses et goélands leucophée.

« Galatée » – Saintout

Une fois garés vers 16h00, nous nous promenons, dans le froid de l’hiver, le long du sentier littoral du parc départemental naturel de la Pointe de l’Aiguille, au cœur de l’Estérel, avec ses plages de sable et ses rochers couleur rouge-grenat caractéristique des falaises de porphyre, en commençant par la Promenade Pradayrol. Nous avons bien fait de prévoir le thermos de café et quelques viennoiseries. Nous nous arrêtons devant une sculpture de Saintout datant de 1988, « Galatée », nymphe marine de la mythologie grecque.

Puis nous reprenons la promenade jusqu’à arriver à de nouvelles petites sculptures posées sur des rochers de la plage de l’Aiguille et dont nous ignorions l’auteur, des animaux marins comme des bernards l’hermite et des étoiles de mer.

Vue sur les îles de Lérins

Le soleil commençant déjà à décliner, nous décidons de rentrer, sans oublier avant d’admirer les couleurs du ciel et la lumière si particulière produite sur les montagnes enneigées au loin du Mercantour et sur les îles de Lérins. Nous irons une autre fois jusqu’à la grotte de la Gardanne, ancien repère de contrebandiers.

Baie de Cannes

Pleine lune – Villeneuve-Loubet

Puis, comme à l’aller, nous rentrons chez nous par le bord de mer, nous arrêtons pour observer le coucher de soleil dans la Baie de Cannes aussi appelée Golfe de la Napoule puis la pleine lune à Villeneuve-Loubet. Une bien agréable sortie!

Semaine 2 du Projet 52-2020: Début

Pour la semaine 2 du Projet 52-2020 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Début« . Que de possibilités encore pour illustrer ce thème inspirant! La nouvelle année vient de débuter avec la présentation des vœux, mettant fin à la période de Noël. J’avais pensé dans un premier temps montrer une carte de vœux ou une liste de résolutions. Puis je me suis dit pourquoi ne pas présenter la toute première photo de Jojo puisque « début » va aussi avec naissance et commencement. Cela m’a aussi fait penser aux premiers mots des contes et leur fameux « Il était une fois ».

Puis je me suis ravisée et j’ai choisi une photo des premiers mimosas de l’année, leur floraison venant de commencer. Cette photo a été prise ce 11 janvier 2020 sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer, après un lendemain de pluie. Originaire d’Australie, le mimosa a été introduit par les Anglais vers 1850 dans le Sud de la France qui y venaient séjourner l’hiver et s’est adapté facilement au climat méditerranéen, notamment sur le massif de l’Estérel. Ces flocons dorés donnent du soleil et de la lumière au cœur de l’hiver. D’ailleurs, le mimosa symboliserait l’amitié et les retrouvailles. Ce qui va bien avec un début d’année, non?

Bon, à y réfléchir une nouvelle fois, finalement, une petite photo souvenir: la toute première photo de Jojo accompagné de son acolyte. Alors il était une fois un petit macareux qui vit le jour et explora les terres islandaises. Reparti dans mes bagages, il grandit désormais à travers ce blog qui débuta il y a de ça un peu plus de deux ans.

Semaine 1 du Projet 52-2020: Direction(s)

En ce premier samedi de l’année 2020, c’est reparti pour le projet photo organisé par Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ et auquel je participe pour la deuxième année. Le thème de cette semaine 1 du Projet 52-2020 est « Direction(s) ». Voici ma photo prise cette semaine, lors des derniers jours du marché de Noël de Nice, une fois passée la venue du Père Noël. Il s’agit d’un panneau de signalisation en bois pour se repérer dans le marché de Noël. Un panneau un brin magique pour se rappeler encore un peu des derniers jours de fêtes de 2019 avant de se lancer dans la nouvelle année! J’en profite aussi pour vous présenter mes meilleurs vœux pour 2020, photographiquement ou autres.

Début d’année au Fort de la Revère

En ce 1er janvier 2020, nous passons une grande partie de la journée à balader au Fort de la Revère. Des travaux de restauration du fort ont eu lieu depuis notre dernière visite, une pancarte ayant également été installée en l’honneur du Révérend Donald Currie Caskie qui contribua à libérer des aviateurs britanniques prisonniers du Fort en 1942.

Crocus

Crocus

Le parc a déjà pris des airs printaniers. nous pouvons déjà voir des crocus. De nombreux baladeurs profitent du beau temps en ce jour férié.

Nous continuons notre descente pour gagner l’observatoire ornithologique, les montagnes bien enneigées du Mercantour nous rappelant que nous sommes pourtant en hiver. Des parapentes au loin sont également de sortie.

Puis nous allons en direction de la Cime de la Forna, le sentier goudronné offrant de jolis points de vue sur Èze et la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat. C’est une ancienne piste militaire, en témoigne encore deux tunnels étroits. Il est d’ailleurs possible de gagner La Turbie.

Campanules

Campanules

Le long du sentier, dans la paroi fracturée de roches sédimentaires et calcaires, nous voyons également des campanules violettes.

Orchys

Orchys

Pour rejoindre la voiture, nous passons par le sentier en escaliers. C’est l’occasion de voir des orchys déjà fleuris. Une bien chouette balade familiale pour entamer cette nouvelle année!

Petite pause ornitho aux étangs de Villepey

Mouette rieuse

Ce 26 décembre 2019,  nous allons au dernier poste d’observation installé aux étangs de Villepey, au niveau de la lagune, les dernières intempéries ayant abîmé la passerelle permettant d’accéder rapidement à l’observatoire de la Vasière. Pour une fois, il y a d’autres oiseaux que des goélands leucophée, mouettes rieuses ou grands cormorans. Ceux-là sont très coutumiers des étangs. Nous en voyons d’ailleurs à chaque fois que nous nous y rendons.

Grèbe huppé

Grèbe huppé

Vers midi et demi, nous pouvons observer deux grèbes huppés en train de plonger pour se nourrir en passant d’un côté et de l’autre de l’étang.

Tadornes de Belon

Nous observons ensuite, un peu plus loin sur l’étang, trois tadornes de Belon. Nous voyons enfin passer à toute vitesse un martin-pêcheur dont le vol est très reconnaissable.

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑