Étiquette : ornithologie (page 1 of 3)

Des observations automnales à l’étang de Vaugrenier

Ce 9 novembre 2019, nous allons au parc de Vaugrenier, l’occasion de faire quelques observations d’oiseaux à l’étang de Vaugrenier. J’en profite pour prendre la photo pour la semaine 45 du Projet 52-2019 de Du côté de chez Ma’, le thème étant « Noir et blanc« : un héron cendré. Je retouche la photo en noir et blanc.

Grand cormoran

Au fond, du côté de la roselière, sont posés, sur un arbre (presque toujours les mêmes d’ailleurs), des grands cormorans bientôt rejoints par un quatrième.

Héron cendré

Héron cendré

Sur leur gauche, nous voyons également deux hérons cendrés. Puis quelques minutes plus tard, arrive un busard des roseaux qui effectue plusieurs aller-retour. Il y a aussi des mouettes rieuses et des poules d’eau posées sur l’étang.

Busard des roseaux

Fuligule milouin

Nous en avions déjà observé un le 2 novembre 2019, avec aussi un fuligule milouin et des canards Colvert.

Quand le printemps s’installe à Vaugrenier

Iris des marais

Ce 5 mai 2019, nous allons, à nouveau, au parc départemental de Vaugrenier, des ibis falcinelles ayant été observées depuis quelques jours. Mais malheureusement, nous n’arriverons pas à les voir, vu l’heure, l’affluence dans le parc et le fait que nous sommes surtout restés au niveau des observatoires ornithologiques. Les iris des marais ont fleuri depuis notre dernière venue, le jaune éclatant de leurs fleurs parsemant l’étang de Vaugrenier.

Poule d’eau

En revanche, nous avons pu voir de nombreux petits, entre les canetons et les nouveaux-nés des poules d’eau. Leurs cris retentissent bien fort malgré leur toute petite taille. Ils restent, toutefois, bien cachés dans la végétation de l’étang, tout près de leur mère. De même pour le caneton qui ne tarde pas à se cacher dans les iris des marais.

Cistude d’Europe

Nous observons également à la surface de l’étang des grenouilles et des tortues: une cistude d’Europe mais malheureusement aussi des tortues de Floride. Nous en avions déjà vu à une précédente sortie.

Un grand Cormoran plonge également par intervalles. Nous le suivons un moment, en cherchant d’où il pourrait ressortir. Nous gagnons le second observatoire. Ce grand Cormoran continue de remonter l’étang. Mais cette fois, il est à contre-jour. Il y a également des canards Colvert, en vol ou posés sur l’eau, d’autres poules d’eau et une foulque macroule.

Grand cormoran et cygne tuberculé

Puis au fond de l’étang, sur l’arbre déjà photographié fin mars 2019, nous pouvons voir, à nouveau, un grand cormoran. Est-ce le même ou un autre individu? L’arbre s’est depuis recouvert de feuilles bien vertes. Un peu devant lui, un cygne tuberculé fait sa toilette. En quelques instants, il a déjà regagné les rives de l’étang, au pied de l’observatoire dans lequel nous sommes.

Macreuses brunes au lac de Broc

Lac de Broc

Rouge-gorge

Ce 20 février 2019, nous nous rendons au lac de Broc pour essayer de voir des macreuses brunes. En effet, depuis plusieurs jours, il est possible d’en observer deux – des mâles de deuxième année, suivant les données de faune.paca. Ces oiseaux d’eau hivernent pourtant peu sur le littoral méditerranéen.

Avant de les apercevoir, nous entendons de nombreux chants d’oiseaux : des rouges-gorges, des pinsons des arbres, des mésanges charbonnières…

Macreuse brune

Malheureusement, nous resterons loin d’elles, ces dernières passant d’une rive à l’autre du lac. Le temps de revenir sur nos pas pour passer sur l’autre rive, elles étaient reparties en face, là où nous étions dix minutes auparavant. Soudain, dans les arbres autour de nous, les oiseaux s’agitent. Leurs chants changent et semblent plus être des cris de danger. Nous levons les yeux vers le ciel et voyons passer, en vol, deux grands cormorans qui se dirigent vers Le Broc et l’arrière-pays niçois. Nous regagnons, ensuite, notre voiture.

Petite pause aux observatoires de l’étang de Vaugrenier

Rouge-gorge

Ce 16 février 2019, direction le parc départemental de Vaugrenier et ses observatoires autour de l’étang. Il y a un peu plus d’oiseaux à observer que la fois précédente. Avant de nous rendre au bord de l’étang, nous nous arrêtons pour tenter de voir les rouge-gorges dont nous entendons les chants.

Grand cormoran

Puis lorsque nous montons sur l’un des observatoires, nous sommes immédiatement attirés par trois grands cormorans posés sur un arbre. Un quatrième grand cormoran vient alors se poser sur un autre arbre pour se sécher au soleil.

Mouette rieuse

Au milieu de l’étang, nous voyons également un cygne tuberculé qui nous fait dos et qui est en train de se rapprocher du bord, du côté du sentier. Il y a aussi une vingtaine de mouettes rieuses. La plupart sont posées sur l’eau. Une dizaine de canards Colvert se sont regroupés sur les berges de l’étang. Des foulques macroules nagent.

Écureuil

Soudain, nous entendons du mouvement dans les branchages: point d’oiseau mais un écureuil qui saute de branche en branche, bien trop rapidement pour le photographier convenablement. Nous redescendons de l’observatoire pour le suivre de l’autre côté de l’étang, ce dernier se dirigeant sur le sentier menant à un autre observatoire.

Héron cendré

Nous perdons de vue l’écureuil et nous rendons au second observatoire. Avant de nous rendre dans l’abri en bois, nous pouvons voir une poule d’eau regagner l’étang. Les grands cormorans sont toujours dans les arbres. Au loin, bien camouflé dans les roseaux, nous pouvons observer un héron cendré.

Nous quittons ensuite la zone de l’étang pour nous balader dans le parc. Nous finissons notre après-midi sur le bord de mer. La luminosité est toute particulière, les brumes de chaleur masquant les sommets enneigés du Mercantour. La lune est bien présente dans le ciel. Posées sur l’eau, des mouettes rieuses se laissent bercer par les vagues. Un grand cormoran passe rapidement dans le ciel à hauteur de la lune. Il est alors temps de rentrer. 

Un après-midi au parc de Vaugrenier

Cygne tuberculé

Mouettes rieuses

Ce 27 janvier 2019, nous passons l’après-midi au parc départemental de Vaugrenier. Après avoir vu un rouge-gorge, nous nous arrêtons un moment à l’un des trois observatoires ornithologiques installés autour de l’étang. A peine arrivés, nous voyons s’envoler un héron cendré qui se repose aussitôt dans les roseaux. Il restera ainsi hors de notre vue. Il y a également des canards Colvert, des foulques macroules et une vingtaine de mouettes rieuses. Nous repartons sur le sentier et observons alors deux cygnes tuberculés. Cet après-midi va très bien avec ce week-end de comptage national des oiseaux des jardins!

Rouge-gorge

Grands Cormorans

En retournant à notre voiture, nous entendons des perruches à collier vertes, deux passant en vol au-dessus de nos têtes. A d’autres sorties dans ce parc, nous avions également pu en voir, mais aussi des rouges-gorges et des grands cormorans, comme ce fut le cas le 20 octobre 2018.

Il y a également une aire de jeux pour les enfants et aussi un parcours de santé. Le parc est suffisamment grand pour varier les plaisirs: pique-niques, jeux de ballon, cabanes en bois, séances de bronzage allongés sur des serviettes… D’autres personnes en profitent pour se promener avec leurs chiens et même leur chat.

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑