Étiquette : musique (Page 1 of 3)

Au fil des pages avec Un goûter en forêt

Nous empruntons à la médiathèque Un goûter en forêt d’Akiko Miyakoshi (éd. Syros, 2011), un album jeunesse à partir 4 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 25ème Prix des Incos en 2014. Son père ayant oublié le gâteau prévu pour sa grand-mère, Akiko décide de le lui apporter. Elle traverse une forêt enneigée pensant suivre au loin son père. Mais en chemin, elle se perd, fait tomber le gâteau par terre et arrive devant une maison remplie d’animaux étranges qui préparent un goûter. Ces derniers sont aussi surpris qu’elle et l’invitent à se joindre à eux.

L’histoire rappelle au début le conte du Petit Chaperon, Akiko portant des vêtements rouges et se rendant chez sa grand-mère avec un gâteau en traversant une forêt. Mais point de loup rencontré. L’histoire se rapproche alors d’un autre classique de la littérature jeunesse, Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll. Il est alors question d’entraide et de générosité pour accompagner en musique et avec un nouveau gâteau la petite fille chez sa grand-mère. Les illustrations au fusain en noir et blanc avec quelques touches colorées sont très jolies. Un très bon moment de lecture onirique, musical et gourmand avec cet album jeunesse!

Participation #8 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #7 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Gâteau

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Lieu: « Forêt »

Au fil des pages avec Patou la mêle-tout

Nous empruntons à la médiathèque Patou la mêle-tout de Lieve Baeten (éd. Mijade, 1990, rééd. 2004), un album jeunesse à partir de 3 ans. Lors d’une nuit de pleine lune, Patou, une petite sorcière en herbe s’approche d’une maison éclairée et, trop curieuse, tombe dans le grenier en cassant son balai. Elle descend alors tous les étages de la maison jusqu’à la cave, rencontrant à chaque étage une sorcière. Une d’entre elles pourra-t-elle l’aider à réparer son balai magique?

Un chouette moment de lecture avec cette nouvelle histoire rigolote en attendant Halloween avec ces gentilles sorcières et en particulier la sorcière cuisinière! Les illustrations sont remplies de détails et les sorcières très expressives.

Pour prolonger la lecture, je trouve de nombreuses activités sur des blogs pour le niveau maternelle comme Materalbum ou La Maternelle d’Isabelle. En effet, il y a de nombreuses pistes d’exploitation pédagogique avec les quatre sorcières confirmées (musicienne, cuisinière, dormeuse et bricoleuse). Nous nous amusons par exemple à associer à chaque sorcière leurs objets. Puis en graphisme, nous faisons du découpage et du collage en alternant pour le fond bleu bande claire et bande foncée. Nous y collons un rond jaune pour la lune et Patou sur son balai avec son chat que nous colorions. Nous finissons en écrivant Patou en lettres majuscules et en posant des gommettes d’étoiles argentées.

Logo, Challenge Halloween 2020, sorcières

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Sorcière

Participation #16 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Animal: « Patou »

Au fil des pages Les Sœurs Ramdam

Nous empruntons à la médiathèque Les Sœurs Ramdam de Françoise de Guibert et Ronan Badel (éd. Thierry Magnier, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans. À Quietcity, deux soeurs, Thelma et Louise, violon et flûte à la main, sont pleines d’entrain pour jouer. Mais leurs mélodies très discordantes ne sont pas au goût de leurs parents, des habitants et même d’un ours. Rien ne semble pourtant décourager les deux sœurs qui continuent encore et encore de jouer leurs airs favoris avec entrain. Qui saura apprécier leur talent? Les Indiens peut-être?

Le duo autrice/illustrateur nous offre un chouette western dans l’Ouest américain, les deux sœurs Tandam vêtues comme des cowgirls pouvant très bien faire de l’ombre à Calamity Jane! Les illustrations sont très drôles et reprennent tout l’atmosphère du Far West du XIXe siècle et ses codes avec par exemple les fermiers, les colons, les hors-la-loi ou les Indiens… Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse très rigolo! J’ai hâte de pouvoir emprunter les deux histoires précédentes de ce duo: Billy le Môme et Oumpapoose cherche la bagarre (Oumpapoose qui est un petit Indien que nous voyons dans cet album). Allez vous reprendrez bien un petit air de musique? Et 3-4… Fous rires garantis!

america

Le Mois Américain de Titine #La figure du cowboy

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Son: « Ramdam »

Au fil des pages avec Pierre et le loup

Nous empruntons pendant l’été à la médiathèque Pierre et le loup de Sergueï Prokofiev, illustré par Olivier Tallec et raconté par Bernard Giraudeau et avec l’Orchestre National de France (éd. Gallimard Jeunesse, coll. « les albums musique », 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans et accompagné d’un CD. Comme l’indiquent les premières pages de l’album, cette histoire est contée par la musique, chaque instrument de l’orchestre étant associé à un personnage de l’histoire. Nous suivons Pierre, un petit garçon courageux et ingénieux qui décide, contre l’avis de son grand-père, de défier un loup gris.

Les illustrations d’Oliver Tallec sont magnifiques (à l’instar de la page de garde) et accompagnent à merveille le texte tendre et avec un brin d’humour qui s’entend dans la voix de Bernard Giraudeau. Certaines de ses intonations me rappellent d’ailleurs la version de Disney (la version de Disney datant de 1956 et étant beaucoup plus violente notamment les coups du grand-père à l’encontre de Pierre). C’est une version très réussie du conte musical de Sergueï Prokofiev publié en 1936. Un grand classique que nous avons eu plaisir de réécouter! Avec ce conte musical, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°3.

Participation #38 Contes & Légendes 2020 de Bidib #conte musical

Challenge Petit Bac d’Enna #8 Catégorie Prénom: « Pierre »

année

Participation #12 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine

Au fil des pages avec Ameline, Joueuse de flûte

Je lis Ameline, Joueuse de flûte de Clémentine Beauvais et Antoine Déprez (éd. Alice Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 8/9 ans. Orpheline, Ameline grandit auprès de son grand-père, Popi qui lui raconte très régulièrement une histoire sombre et terrifiante, celle du Joueur de flûte de Hamelin. Au décès de son grand-père, la jeune fille de 10 ans est adoptée par un couple qui vit dans un étrange village envahi par les chats et dans lequel il est interdit de siffler. Les enfants se font rares au dire de ses nouveaux parents. Et pourtant, Ameline croise la route de trois enfants aux habits vieillots et aux pieds trempés. Et si l’histoire de son grand-père était véridique?

Les illustrations d’Antoine Déprez sont magnifiques à l’image de la couverture de l’album représentant non Ameline mais Griselda, l’une des enfants du village. L’histoire se présente comme une suite de la légende allemande reprise par les Frères Grimm en 1816. Il y est question de peur, de mort mais aussi de transmission, de pardon et de résilience. Les personnages vivants sont plus modernes et colorés et tranchent avec le côté mortifère et fantomatique des enfants aux pieds trempés. Coup de cœur pour cet album jeunesse au charme mystérieux et inquiétant, à l’image du conte traditionnel! A noter que cet album jeunesse fait partie de la 31ème Sélection du Prix des Incos 2019/2020 pour le niveau CM2/6e.

Pour d’autres avis sur cet album jeunesse: Blandine et Bidib.

Participation #22 Contes & Légendes 2020 de Bidib

année

Participation #6 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Son: « Flûte »

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑