Étiquette : jalousie (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Blanche-Neige

J’emprunte à la médiathèque Blanche-Neige illustré par Mayalen Goust, d’après les Frères Grimm (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2009), un album jeunesse en petit format souple à partir de 3 ans selon l’éditeur. Le texte reprend celui, parfois cruel, des Frères Grimm avec les différentes tentatives sous fond de sorcellerie de la belle-mère de Blanche-Neige pour la tuer. Réfugiée chez les sept nains, Blanche-Neige n’est pourtant pas méfiante et ne tient pas compte de leur mise en garde. Finira-t-elle par croquer la pomme empoisonnée?

J’ai beaucoup apprécié les illustrations de Mayalen Goust, avec un style japonisant, à la fois sombre et rouge, le rouge prédominant à chaque page. Blanche-Neige grandit au fil des pages, de petite fille à jeune femme, sa beauté provocant l’ire et la jalousie de la Reine. Coup de cœur pour cette très jolie version illustrée! Avec ce conte traditionnel, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°8, « Escale en Europe ».

Participation #41 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Escale en Europe

année

Participation #11 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Prénom: « Blanche-Neige »

Au fil des pages avec Le souffleur de rêves

J’emprunte à la médiathèque Le souffleur de rêves de Bernard Villiot et Thibault Prugne (éd. Gautier-Languereau, 2015), un album jeunesse à partir de 6 ans. Au Nord de Venise, sur l’île de Murano, Zorzi, un jeune orphelin devient apprenti souffleur de verre d’un maître-verrier. Mais blessé et devenu infirme le jour de ses 15 ans, il est chassé et se retrouve seul et sans ressources dans l’île. Il poursuit malgré tout son rêve de devenir à son tour maître-verrier en rentrant la nuit dans les ateliers pour souffler le verre. Une nuit, il fait la connaissance de Giacomo, un jeune mendiant à qui il offre une bulle de rêve. C’est alors que le don de Zorzi fait le tour de l’île en apportant de la joie des enfants en enchantant leurs nuits de doux rêves colorés mais aussi en provoquant de vives et dangereuses jalousies chez les maître-verriers.

Quel joli conte que nous découvrons au fil des pages! L’histoire aborde de façon douce et magique la persévérance, la tolérance et le droit de croire en ses rêves. Malgré les difficiles conditions de vie, Zorzi transcende sa condition d’orphelin boiteux. Les illustrations sont magnifiques tout en merveilleux et onirisme, à l’instar des pages de garde. Coup de cœur pour cet album jeunesse rempli de chaleur et d’optimisme pour apporter de beaux rêves au jeune lecteur!

Participation #36 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #8 Catégorie Mot au pluriel: « Rêves »

Au fil des pages avec La princesse à la plume blanche

Pour le RAT des Étapes Indiennes organisé par Hilde le week-end dernier, j’ai emprunté à la médiathèque La princesse à la plume blanche de Ghislaine Roman et Sophie Lebot (éd. De la Martinière Jeunesse, 2015), un album jeunesse très grand format à partir de 3 ans. Un maharadja est très malheureux au décès de sa femme. Seule leur fille unique, la princesse Chedana arrive à lui redonner par moment le sourire. Le temps passe et le maharadja se remarie par devoir. Très vite, sa nouvelle épouse, la maharani est jalouse de la beauté de la princesse et décide de faire construire un pavillon de lecture sur un îlot pour l’y enfermer dans le plus grand secret. Chedana pourra-t-elle compter sur la protection de Ganesh, le Dieu éléphant pour échapper au sortilège de la maharani? Le jour, Chedana étudie les nombreux livres à sa disposition et la nuit, un paon blanc prend possession des lieux.

Coup de cœur pour ce conte indien qui rappelle au début Blanche-Neige avec une marâtre jalouse de la fille de son mari! Puis l’histoire prend une toute autre direction et qui explicite le titre de l’album. Les illustrations sont magnifiques et se déploient sur des doubles pages très colorées et au charme d’une Inde ancienne et légendaire. Il y est question de magie avec la maharani, de métamorphoses, de divinités, d’amour mais aussi du pouvoir des livres. Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir ce joli conte indien.

étapes indiennes, inde, lectures

Participation #1 aux Étapes Indiennes de Hilde #RAT

Participation #29 Contes & Légendes de Bidib #Inde

Au fil des pages avec Clic et Cloc

Nous empruntons à la médiathèque Clic et Cloc d’Estelle Billon-Spagnol (éd. Talents Hauts, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été sélectionné pour le Prix des Incos 2019/2020 dans la catégorie « Maternelle ». Clic et Cloc sont deux oiseaux bleus inséparables depuis leur naissance, à tel point qu’il est bien difficile de savoir qui est qui. Mais un jour, Cloc disparaît. Clic s’inquiète jusqu’à ce qu’il voit Cloc en train de s’amuser sans lui. Est-ce la fin de leur amitié?

Estelle Billon-Spagnol aborde avec humour et douceur le thème de l’amitié qui permet au jeune lecteur de s’interroger sur sa nature: amitié exclusive, partage de passions différentes… Et si une séparation pour mieux se retrouver était plus forte et enrichissante qu’une amitié exclusive? Dans son texte, l’autrice s’amuse d’ailleurs autour de cette exclusivité dans les jeux de mots puis laisse son envol à chacun des deux oiseaux pour une bien jolie scène de retrouvailles. Les illustrations sont épurées sur fond de noir et blanc faisant ressortir les oiseaux très colorés, à l’image de l’illustration de la couverture. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Au fil des pages avec Ondine

J’emprunte à la médiathèque Ondine de Benjamin Lacombe (éd. Albin Michel Jeunesse, 2012), un album jeunesse grand format avec des calques imprimés à partir de 6 ans (voire plutôt plus grand). S’inspirant du conte éponyme de Friedrich de La Motte-Fouqué et de la pièce de théâtre de Jean Giraudoux, l’auteur relate une histoire d’amour dramatique entre un chevalier, Herr Hans de Ringstetten et Ondine, la fille adoptive, impétueuse et mutine, d’un vieux couple de pêcheurs dans la Forêt-Noire, une forêt enchantée. Relevant le défi d’Ursule, une gente dame d’un royaume voisin, Hans se perd dans la forêt sous une pluie battante. Il tombe petit à petit amoureux d’Ondine qu’il épouse avant de regagner ensemble son château. Très vite, Ondine et Ursule deviennent amies. Bien que tout semble aller pour mieux, malgré la présence d’ondins, le destin tragique des protagonistes se met petit à petit en place à travers ce trio. Ursule, arrogante et capricieuse vient compromettre l’amour unissant Hans et Ondine en enracinant, au fil du temps, de sombres idées dans l’esprit de Hans. Rivalités et jalousie amoureuse apparaissent alors. Le drame ne peut qu’arriver, Ondine révélant finalement sa vraie nature.

Les illustrations sont splendides et complètent à merveille le texte, notamment les calques imprimés qui permettent la mise en abîme et de jouer avec l’eau, élément central de l’histoire puisqu’Ondine est un esprit de l’eau qui, si elle se fait aimer d’un homme, recevra en retour une âme humaine. Il y a tout un travail autour des couleurs et des détails, Benjamin Lacombe indiquant lui-même en fin d’album s’être inspiré des peintres pré-raphaélites du XIXe siècle comme John Everett Millais et Dante Gabriel Rosseti Coup de cœur pour cet album jeunesse sombre et romantique avec cette légende alsacienne/germanique!

Participation #155 Je lis aussi des albums

Participation #14 Contes & Légendes 2020 de Bidib #légende alsacienne/germanique

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Personne réelle: « Ondine »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑